Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision > "Réunion de crise" : Stéphane Bern fait des révélations après le geste choc de La Zarra
mardi 16 mai 2023 16:32

"Réunion de crise" : Stéphane Bern fait des révélations après le geste choc de La Zarra

Par Théau BERTHELOT | Journaliste
La polémique ne faiblit pas après le doigt d'honneur de La Zarra en direct durant la finale de l'Eurovision. Commentateur de l'événement, Stéphane Bern révèle ne pas avoir vu le geste en direct et assure qu'une "réunion de crise" a été immédiatement organisée après coup.
Crédits photo : Bestimage / Europe 1
La délégation française ne s'attendait pas à passer des semaines aussi mouvementées à l'Eurovision 2023. Si elle faisait partie des favorites des bookmakers, La Zarra a finalement fini 16ème avec sa chanson "Evidemment", loin derrière la grande gagnante Loreen pour la Suède. A l'annonce des résultats des votes du public, La Zarra a d'ailleurs laissé échapper un geste pris pour un doigt d'honneur. Rapidement reprise sur les réseaux sociaux, la séquence a fait le tour d'Internet et a suscité la polémique, poussant La Zarra à s'excuser. Egalement vue en train de quitter la cérémonie avant même l'annonce de la gagnante, la chanteuse canadienne est depuis sous le feu des critiques.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"La France passe toujours pour mauvaise perdante"


Egalement présent à Liverpool puisqu'il commentait la finale de l'Eurovision avec Laurence Boccolini, Stéphane Bern dit ne pas avoir remarqué tout de suite ce doigt d'honneur polémique de La Zarra. « Je ne l'ai pas vraiment vu, mais après sur les réseaux sociaux... » révèle l'animateur de France Télévisions, invité ce mardi matin de "Culture médias" sur Europe 1. Face à Philippe Vandel, Stéphane Bern a d'ailleurs lâché une bombe en révélant qu'il y a eu « une réunion de crise » au sein de la délégation suite au geste de La Zarra, vu en direct par environ 160 millions de téléspectateurs français. « Il y avait Christian Louboutin, le service de presse, Alexandra Redde-Amiel, la cheffe de la délégation française... On apprend que c'est un "toz" : c'est un doigt d'honneur en Afrique du Nord » poursuit celui qui anime l'Eurovision depuis 2015. Il explique d'ailleurs qu'au Québec, ce geste est plutôt, « générationnel », « culturel » et « sympathique » : « Mais on recevait plein de messages de gens d'Amérique du Nord qui disaient "Tu parles, c'est un double doigt d'honneur en fait" ».

S'il dit qu'il peut comprendre que La Zarra était déçue par son classement final, Stéphane Bern se désole que la France « passe auprès des délégations étrangères pour des arrogants ». « Je me souviens à Rotterdam, on était deuxième, on avait dit que [Maneskin] avait gagné dans de mauvaises conditions. On les voyaient, ils s'étaient fait un rail de coke sur la table » poursuit-il, avant que Philippe Vandel ne rectifie en rappelant que les membres de Maneskin avaient dit qu'il s'agissait de verre pilé. Et Stéphane Bern de conclure avec une note humoristique : « La France passe toujours pour arrogante et mauvaise perdante. Je crois que [La Zarra] a dit qu'elle allait faire des t-shirts avec un "toz" pour se faire de la thune. Ça m'a fait rire ». De quoi relancer de plus belle la polémique ?
Eurovision en interview
26/11/2023 - Après avoir notamment participé à "The Voice Kids", la jeune chanteuse Zoé Clauzure, âgée de 13 ans, se confie sur l'Eurovision Junior, où elle représente la France aujourd'hui depuis Nice. Sa chanson "Coeur", le harcèlement scolaire, ses projets... Interview !
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter