Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de The Voice > The Vivi viré de "The Voice" : "brisé", il raconte sa "descente aux enfers" après l'émission
mercredi 21 février 2024 13:26

The Vivi viré de "The Voice" : "brisé", il raconte sa "descente aux enfers" après l'émission

Par Yohann RUELLE | Journaliste
Branché en permanence sur ses playlists, il sait aussi bien parler du dernier album de Kim Petras que du set de techno underground berlinois qu'il a regardé hier soir sur TikTok. Sa collection de peluches et figurines témoigne de son amour pour les grandes icônes de la pop culture.
En 2021, The Vivi suscitait une énorme polémique après son passage dans "The Voice", suite à la découverte d'anciens messages haineux. Viré de l'émission et coupé du montage, le rappeur de 24 ans a sombré dans l'alcoolisme. "C'était la seule échappatoire" explique-t-il, en relatant sa "descente aux enfers".
Crédits photo : TF1
Souvenez-vous ! En février 2021, les téléspectateurs de "The Voice" font la rencontre de Vincent, alias The Vivi. Candidat prometteur découvert sur internet, le jeune artiste de 21 ans, qui a grandi « à la campagne », débarque aux auditions à l'aveugle avec un choix de chanson risqué : "Suicide social" d'Orelsan, un brûlot politique qui fait l'effet d'une bombe dans l'émission. Tous les coachs se retournent sur sa prestation explosive. Recruté dans l'équipe de Vianney, The Vivi franchit une à une les étapes de la compétition, jusqu'à atteindre les demi-finales. Mais ça, le public ne le verra jamais... Dès la diffusion de son audition à l'aveugle, d'anciens tweets polémiques à caractère raciste et homophobe sont déterrés. Le couperet tombe : The Vivi est exclu de l'émission de TF1 et ses différentes performances sont coupées au montage. Le début d'une « descente aux enfers » pour le musicien, qui revient pour la première fois sur les dessous de cette controverse dans une vidéo sur la chaîne Youtube de Sam Zirah.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"J'étais un petit con à cette époque"


Dès le lendemain de son audition à l'aveugle, The Vivi comprend « tout de suite » qu'il est pris dans une tempête qui le dépasse. « Dès que je vois que je suis en tendance, je me dis "c'est bon, ciao". C'est fini. Je n'existe plus » se souvient-il, en replaçant les messages qui ont choqué l'opinion publique dans leur contexte : « A l'époque où je poste ces tweets, j'ai 17 piges. L'âge n'excuse rien. (...) C'était en 2017, on était sur Twitter, on se vannait entre mecs de Minecraft, une commu toxique. C'étaient juste des vannes, du troll. Vincent, c'était un petit con à cette époque-là. C'était de la provoc. Ce n'était pas moi ». Lorsque la machine s'emballe, The Vivi tente de s'expliquer et présente ses excuses, mais il est trop tard : une vague de harcèlement s'abat sur lui et ses proches. « J'ai tout reçu. J'ai reçu des menaces de mort, des insultes. Même mes parents ont reçu ça. On nous disait : "Je vais vous crever". Il y en a tellement eu... » rapporte-t-il.




"J'ai picolé comme un malade mental"


Devant l'ampleur de l'affaire, la production de "The Voice" propose à The Vivi d'être suivi par un psychologue. Mais le jeune homme refuse. « J'aurais peut-être dû accepter, je m'en rends compte. Je voulais parler à personne, ça m'a dégouté. J'avais la haine contre les médias » admet-il aujourd'hui. Car l'artiste va peu à peu sombrer dans une spirale négative, et se met à boire de l'alcool. Début 2022, Vincent est interpellé par la police pour des violences sur sa petite amie. Il écope de six mois de prison avec sursis et une grosse amende. Des épisodes qui sont tous liés selon lui à ce qu'il s'est produit dans "The Voice". « Ça m'a vraiment brisé. J'ai picolé comme un malade mental. Je suis devenu alcoolique. Je buvais 1,5 litre de Martini pratiquement tous les soirs. Les trois premiers mois après "The Voice", c'était vraiment catastrophique. C'était la seule échappatoire » assure-t-il face caméra.

A LIRE - "Ma pire expérience" : un talent de "The Voice" violemment recalé de "Nouvelle Star"

Aujourd'hui, The Vivi continue de s'illustrer dans la musique et sur YouTube, même s'il n'arrive pas encore à en vivre. « J'ai un petit taff à côté, je fais de l'intérim à droite à gauche pour faire rentrer de l'argent, pour pouvoir en mettre dans la musique. Ma vie, c'est en live » explique-t-il à Sam Zirah. Le rappeur projette de sortir un album avant la fin de l'année : « Avoir un CD entre les mains, c'est un rêve de gamin. Même si ça marche pas, je m'en fous. Si je fais dix ventes, je suis heureux ».

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter