Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Aya Nakamura > Aya Nakamura : condamnée pour violences réciproques, elle écope d'une amende salée
jeudi 23 février 2023 14:48

Aya Nakamura : condamnée pour violences réciproques, elle écope d'une amende salée

Aya Nakamura et son ex-compagnon Vladimir Boudnikoff ont fait face au tribunal. Jugé pour des faits survenus lors d'une nuit de rupture, le couple a été reconnu ce jeudi coupable de violences réciproques. Ils sont tous deux condamnés à une amende de plusieurs milliers d'euros.
Crédits photo : Bestimage
C'est l'histoire « tristement banale » d'une rupture qui dérape. Le 7 août dernier, la chanteuse Aya Nakamura et son compagnon, le producteur Vladimir Boudnikoff, étaient placés en garde à vue pour des faits de violences réciproques avec ITT de moins de huit jours, après une altercation survenue à leur domicile de Rosny-sous-Bois. Menaces, arme à feu... Que s'est-il réellement passé lors de cette nuit houleuse ? Lors d'une audience devant la 12ème chambre du tribunal correctionnel de Bobigny le 26 janvier dernier, les parents de la petite Ava ont fait le récit de cette dispute sur fond de jalousie, initiée par la présence d'une ex-petite amie de Vladimir Boudnikoff à un mariage auquel il était convié sans Aya Nakamura. Tous deux avaient pris une photo ensemble lors de l'événement. La scène de ménage a d'abord éclaté dans le studio de musique du couple, situé au sous-sol, pendant que leur fille dormait à l'étage. « On a commencé à se violenter en début de soirée, on a commencé à se bousculer. (...) Il a commencé à devenir de plus en plus énervé, à me serrer, il essayait de me calmer à sa manière » a témoigné l'interprète de "Baby" devant les magistrats. Elle a reconnu avoir donné une gifle au producteur et l'avoir fait tomber au sol.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Une affaire tristement banale"


Puis la situation s'est envenimée lorsqu'Aya Nakamura a quitté les lieux avec son bébé dans les bras pour se rendre dans son autre demeure, situé à Chelles. Dans l'emportement, la star de 27 ans a oublié les clés du bien et est donc revenue sur ses pas, appelant deux amis à la rescousse pour ne pas affronter son compagnon seule. En les voyant arriver, Vladimir Boudnikoff a « pris peur » et a dégainé une arme factice. Alerté par les cris et les insultes, un voisin qui promenait son chien a prévenu la police qui était intervenue à deux reprises à l'adresse du couple. Depuis, Aya Nakamura et le producteur se sont séparés mais continuent d'entretenir de bonnes relations pour le bien de leur fille. Lors du procès, pour lequel journalistes et admirateurs avaient fait le déplacement, ils étaient arrivés ensemble au tribunal. La procureure avait requis 5.000 euros d’amende pour la chanteuse et 2.000 euros pour son ancien conjoint, mais le verdict, annoncé aujourd'hui, est finalement plus ferme.

A LIRE - Aya Nakamura "hautaine" ? Elle dénonce la "mauvaise foi" des médias

Ce jeudi matin, Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff ont été condamnés pour violences réciproques à des amendes s'élevant à 10.000 euros pour la chanteuse et 2.000 euros pour le producteur. Un jugement sur lequel la star n'a pas souhaité s'exprimer publiquement, se concentrant sur la promotion de son nouvel album "DNK", entré numéro un des ventes début février. L'artiste francophone la plus écoutée au monde a récemment été annoncée comme la nouvelle égérie de la marque Lancôme.

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter