Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision > Eurovision Junior 2024 : pourquoi la France n'organise pas le concours malgré son sacre ?
mercredi 14 février 2024 15:20

Eurovision Junior 2024 : pourquoi la France n'organise pas le concours malgré son sacre ?

Par Théau BERTHELOT | Journaliste
Passionné par la musique autant que le cinéma, la littérature et le journalisme, il est incollable sur la scène rock indépendante et se prend de passion pour les dessous de l'industrie musicale et de l'organisation des concerts et festivals, où vous ne manquerez pas de le croiser.
L'Eurovision Junior 2024 aura lieu... en Espagne ! Une surprise car c'est la France qui a remporté la dernière édition grâce à Zoé Clausure. Purecharts vous explique pourquoi la délégation a refusé d'organiser l'événement musical.
Crédits photo : Bestimage
La France est la championne de l'Eurovision... Junior ! Ces dernières années, la délégation tricolore a tout raflé durant la compétition version enfants. Véritable vivier de talents, la France s'est imposée en 2020, 2022 puis 2023 grâce à Valentina ("J'imagine"), Lissandro ("Oh Maman !") et Zoé Clauzure ("Coeur"), permettant à l'Hexagone d'organiser le concours à la Seine Musicale près de Paris en 2021 puis à Nice en 2023. La logique aurait voulu que ce soit à nouveau la France qui organise la prochaine compétition au vu de la récente victoire de Zoé Clauzure. Mais la surprise est tombée ce midi : l'Eurovision Junior 2024 aura lieu... en Espagne ! Les dates précises n'ont pas été encore communiquées mais comme d'habitude, l'événement devrait se dérouler en novembre ou décembre. « Nous sommes très heureux que l'Espagne organise la prochaine édition de l'Eurovision Junior! Viva España » écrit la délégation française sur les réseaux sociaux. Cette annonce peut paraître comme une surprise pour bon nombre d'Eurofans et pourtant, en réalité, la raison est toute simple.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"On ne veut pas qu'il y ait un monopole français"


En effet, contrairement au concours "classique" du mois de mai, à l'Eurovision Junior, le pays vainqueur n'est pas obligé d'organiser la cérémonie l'année suivante et peut tout aussi bien refuser. C'est le choix pris par la délégation française, qui aurait, sinon, mis en place l'événement pour la troisième fois en moins de quatre ans. Dans un communiqué, Ana Marias Bordas, cheffe de la délégation espagnole, se dit ravie que son pays accueille pour la première fois le télé-crochet européen : « Pour la chaîne RTVE, accueillir le prochain Eurovision Junior est une nouvelle étape dans l'effort déployé par le diffuseur public depuis quelques années pour promouvoir l'Eurovision en Espagne et donner plus de pertinence à notre musique ». Un choix logique : durant l'édition 2023, le pays ibérique a décroché la deuxième place du concours avec 201 points, grâce à Sandra Valero et sa chanson "Loviu".



Comme le rappellent nos confrères de 20 Minutes, Stéphane Sitbon-Gomez, le directeur des antennes et des programmes de France Télévisions, confiait juste après la victoire de Zoé Clauzure, que la France pourrait passer son tour en 2024 : « On va d'abord fêter la victoire. Après, on va discuter, comme on l'a fait à chaque fois, avec l'UER [l'Union européenne de radiotélévision, qui chapeaute l'organisation], pour savoir où ce serait le mieux. Il y a beaucoup de pays qui ont envie d'organiser, on ne veut pas qu'il y ait un monopole français de l'Eurovision Junior ». A noter que l'Espagne a remporté une seule fois l'Eurovision Junior : c'était en 2004 avec la chanson "Antes muerta que sencilla" de María Isabel. Mais l'édition suivante avait été organisée à Hasselt, en Belgique, plutôt qu'en Espagne.
Eurovision en interview
26/11/2023 - Après avoir notamment participé à "The Voice Kids", la jeune chanteuse Zoé Clauzure, âgée de 13 ans, se confie sur l'Eurovision Junior, où elle représente la France aujourd'hui depuis Nice. Sa chanson "Coeur", le harcèlement scolaire, ses projets... Interview !
Plus de Eurovision
A lire sur les forums :
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter