Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Pierre de Maere > La révélation Pierre de Maere en interview : "Quelle chance quand tout s'aligne"
samedi 28 janvier 2023 12:37

La révélation Pierre de Maere en interview : "Quelle chance quand tout s'aligne"

Par Yohann RUELLE | Journaliste
Branché en permanence sur ses playlists, il sait aussi bien parler du dernier album de Kim Petras que du set de techno underground berlinois qu'il a regardé hier soir sur TikTok. Sa collection de peluches et figurines témoigne de son amour pour les grandes icônes de la pop culture.
Pierre de Maere est LA révélation francophone du moment. Avec son premier album "Regarde-moi", le chanteur belge ouvre les portes d'un univers électro-pop léché qui pourrait bien le propulser en orbite. De son attrait pour la photographie à son premier tube "Un jour je marierai un ange", en passant par son travail avec son frère et ses nominations aux Victoires de la Musique, il fait les présentations en interview pour Purecharts.
Crédits photo : Purecharts
Qui est Pierre de Maere ? À 21 ans, cet auteur-compositeur-interprète et producteur venu de Belgique est la coqueluche du moment. Sorti début 2022, son premier single "Un jour je marierai un ange" a rencontré le succès auprès des radios avec son séduisant enrobage pop romantique. Mais sa popularité a surtout explosé à la faveur d'une tendance sur TikTok, le réseau social préféré des jeunes. « Je n'ai pas pensé la chanson comme un tube. Je me suis pas dit : "Tiens, je tiens un truc radio ou TikTok". Par contre, quand je l'ai écrite, je me suis rendu compte qu'elle me ressemblait très très fort. C'est la première fois que j'allais aussi loin en termes d'authenticité, d'honnêteté. Cette quête de tendresse, d'un amour fictif impossible qui rend triste, c'était vraiment le fond de ma pensée sur le moment. J'avais de l'espoir en ce titre et je comptais sur lui pour me faire avancer » atteste le jeune artiste dans une interview accordée à Purecharts. Pierre de Maere a bien fait de croire en son potentiel : il vient de décrocher deux nominations aux Victoires de la Musique dans les catégories Révélation masculine et Chanson originale.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Je me cachais derrière l'objectif"


Cette chanson est une belle introduction à l'univers singulier qu'il façonne posément clip après clip, et qu'il présente dans son premier album "Regarde-moi", disponible depuis vendredi sur toutes les plateformes. Pierre de Maere le décrit comme « une invitation à rêver ». « Ce qui m'a animé le plus tôt, c'était la musique. Maintenant, j'ai eu une passe de 4 ans, durant toute mon adolescence, qui a concerné la photographie. Je me suis mis à faire des photos en m'éloignant un peu de la musique, peut-être parce que de 14 à 18 ans on est assez moche et donc il était question de ne pas d'exposer et de se cacher derrière l'objectif... J'adorais ça. La mode est arrivée comme ça dans ma vie. Le jour où je me suis remis à faire de la musique, j'avais donc ce bagage sur le dos et je suis arrivé avec un projet très global, dans lequel chaque aspect est travaillé » explique cet ancien étudiant des Beaux-Arts à Anvers (« Les écoles d'art, c'est une grande fraude » glisse-t-il, un sourire en coin), qui cite Lady Gaga et Stromae comme ses idoles de jeunesse.

"Sur chaque titre, je me suis découvert"


Comme eux, Pierre de Maere a donc intégré à ses chansons, dès leur conception, une dimension visuelle très précise : « Je suis impliqué à 100% dans la création de mes visuels. Par exemple sur la pochette de l'album, je suis dans un col roulé rouge qui monte jusqu'au menton sur un fond violet. Tout ça ce sont mes envies, mes idées ». Actuellement défendu par l'excellent "Enfant de", ce premier album a été « créé avec une vision très spontanée, très naïve ». « Ce sont les débuts, j'expérimente. Je n'ai pas encore d'automatismes qui reviennent. Et c'est bien de ne pas en avoir : à partir du moment où on exécute de façon machinale, c'est là qu'on se retrouve à ne plus rien inventer, à ne plus rien de créer de frais, de nouveau. Sur chaque titre, je me découvrais un peu » dit le chanteur.



Et la musique est une affaire de famille pour Pierre de Maere, puisqu'il a travaillé en étroite collaboration avec son frère Xavier, ingénieur du son, pour garantir une harmonie d'ensemble : « Le liant, c'est la tessiture vocale, la couleur de prod. Tout se maintient et tout reste cohérent du fait que ce soit resté en famille. J'ai fait cet album avec mon frère, on l'a produit à deux, j'ai chanté et j'ai écrit tout seul. On ne s'est pas perdu en travaillant avec des producteurs externes qui auraient ajouté une patte qui n'est pas la mienne. On a essayé mais c'était sans succès ».

Victoires de la Musique 2023 : votez pour la chanson originale de l'année !

Son irrésistible ascension, l'interprète des "Oiseaux" la regarde avec beaucoup d'humilité, conscient que sa marge de progression est « gigantesque encore ». Car il en est persuadé, « c'est sur le tas et en faisant, en produisant, en chantant qu'on apprend ». « [Le succès], il ne faut pas y penser et se concentrer sur ce qui est important, c'est à dire la musique d'abord, le travail, le live, les concerts. (...) Plutôt que d'avoir peur, je me dis : "Quelle chance, tout s'aligne" » confie le jeune artiste. Un défi de taille se profile déjà à l'horizon : son premier concert à l'Olympia, le 12 mai prochain !

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter