Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Élodie Frégé > Elodie Frégé en interview : "Je sors un album et Mask Singer est une superbe exposition"
vendredi 21 avril 2023 19:20

Elodie Frégé en interview : "Je sors un album et Mask Singer est une superbe exposition"

Par Julien GONCALVES | Rédacteur en chef
Enfant des années 80 et ex-collectionneur de CD 2 titres, il se passionne très tôt pour la musique, notamment la pop anglaise et la chanson française dont il est devenu un expert.
La chanteuse Elodie Frégé fait partie des enquêteurs de la saison 5 de "Mask Singer" sur TF1. Elle se confie à Purecharts sur ses motivations, fait quelques révélations sur les costumes, réagit aux rumeurs sur son salaire, et se confie sur son prochain album.
Crédits photo : Laurent Vu / TF1
Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Pourquoi avoir accepté de participer à "Mask Singer" ? Qu'est-ce qui t'a séduit ?
Déjà, qu'on ne me propose pas d'être enfermée dans un costume ! (Rires) Le fait qu'on me propose une place dans le jury, c'est très valorisant... Qu'une production se dise "Tiens, elle, elle a une bonne oreille, elle va peut-être reconnaître des voix, elle est sympathique", c'est flatteur, il faut le dire ! On a parfois besoin d'un petit coup de pouce de la vie. Et ce qui m'a motivée aussi, c'est le fait que je suis souvent à la télé pour chanter des reprises, et j'adore les émissions dans lesquelles on chante en live. Et là je me suis dit : "C'est marrant, pour une fois, je vais être de ce côté-là, c'est moi qui vais être au spectacle. Ce n'est pas moi qui vais stresser !" Et puis je sors un album cette année, c'est une superbe exposition, soyons honnête. TF1 je suis liée à eux depuis 20 ans. Finalement, ça a du sens !

Le ton léger de l'émission t'a plu aussi ?
Oui, j'avais envie de m'amuser. C'est très amusant. Même plus que ce que j'imaginais. J'ai flirté avec mon enfance, j'ai retrouvé des sensations de jeu que je pouvais partager avec mes frères et soeurs quand j'étais petite. C'était très agréable. Donc pourquoi pas ? L'équipe est merveilleuse, on est très bien traité. Je me suis super bien entendue avec mes camarades et Camille (Combal). Donc que demande le peuple ?

« J'ai refusé d'être candidate plusieurs fois »
On t'avait déjà proposée d'être candidate dans "Mask Singer" ?
Oui, on me l'a déjà proposé. Quand la prod nous a contactés, je pensais que c'était pour ça. Qu'on allait me dire pour la deuxième ou troisième fois : "Est-ce que tu veux pas être déguisée en étoile de mer ?" (Rires) Et finalement, non. J'étais surprise, ça m'a fait sourire. J'ai réfléchi quelques semaines et voilà... Je ne connaissais ni Kev (Adams), ni Jeff (Panacloc) et Camille (Combal) non plus je crois. Michèle (Bernier) ça a été un coup de coeur. Je l'avais déjà croisée aux "Grosses têtes". On sent immédiatement que c'est quelqu'un de très observateur, brillant, qui a du coeur, de très généreux. Elle est maternelle. Franchement, c'est une très belle rencontre. Dès que je parle d'elle, elle me manque ! J'ai hâte de la revoir car on a des planning chargés hors "Mask Singer". Je voulais aller la voir au théâtre et je n'ai pas pu car j'ai été tourner une série en Espagne.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Pourquoi tu avais refusé de participer à "Mask Singer" comme candidate ?
J'avais dit non pour plein de raisons. Déjà, en premier lieu, à chaque fois qu'on m'a proposé ce genre de choses, j'étais déjà engagée en tournée avec le groupe Nouvelle vague, dont je fais partie depuis dix ans. On voyage beaucoup dans le monde donc ce n'était pas possible. Et franchement, j'avais pas du tout envie d'être enfermée dans un costume, et dans une sorte de compétition, dans quelque chose de stressant que j'ai déjà vécu dans le passé. Je n'avais pas tellement envie de me frotter à ces choses-là. Je me challenge déjà tous les jours toute seule face à l'adversité qu'on peut trouver dans ce métier. "Est-ce que j'ai ma place ?", "Il faut que j'invente mon son", "Il faut que je perdure mais sans faire des concessions"... Et puis j'ai accepté une pièce de théâtre, j'ai joué la comédie, donc je me disais : "J'ai fait ma part du job au niveau des challenges !" Mais j'avais déjà dit à TF1 que ce qui m'amuserait le plus, c'est d'être jurée d'une émission. L'idée a fait son chemin...

« Je n'aime pas juger les gens mais j'aime être au spectacle »
Qu'est-ce qui te plait dans le fait d'être jurée ?
Je n'aime pas juger les gens mais j'aime être au spectacle. J'aime vibrer, j'aime partager des émotions avec un public. Là, dans "Mask Singer", on est placé au-dessus du public mais on est logé à la même enseigne. On découvre les chansons, les personnages, les performances et les magnétos en même temps qu'eux. C'est hyper galvanisant ! Et le spectacle est choyé dans tous ses détails : les chorégraphies, la mise en scène, les costumes qui sont extraordinaires... J'ai été vraiment séduite. Quand l'émission s'est terminée, je me suis dit : "Quand est-ce qu'on recommence ?". Je me suis éclatée. C'est épuisant parce qu'on en prend plein la vue, plein les oreilles, il faut garder une sacrée concentration. Mais c'est addictif. Je comprends que les gens, et notamment les enfants, aiment ce jeu !

Il y a une question qui revient souvent : est-ce que les enquêteurs ont des oreillettes dans lesquelles on leur souffle des noms ?
Ah non ! On essaie pourtant de glaner des indices auprès de la production. (Rires) Mais il y a très peu de personnes qui sont au courant des personnalités qui sont dans les costumes. C'est la CIA ! Les gens sont très protégés, il y a des noms de codes. Nous on a des oreillettes mais pour nous dire s'il y a un problème technique ou pour nous dire de répéter une phrase qui ne s'est pas entendue à l'antenne, des choses comme ça. Et on a des oreillettes lors des performances pour écouter la voix au plus proche de ce qu'elle est, avec un son plus précis.

« La star internationale, c'est toujours un régal »
Le public peut parfois être déçu des célébrités qui se cachent sous les costumes. Tu as eu des surprises avec des personnes que tu ne t'attendais absolument pas à retrouver dans "Mask Singer" ?
Oui pour le coup, je ne savais pas à quoi m'attendre et j'avoue qu'au moins la moitié des personnes sous les costumes m'ont bluffée et surprise parce que c'était elles ! Parfois, je pensais reconnaitre une voix mais je me disais : "C'est pas possible que cette personne ait l'audace, le temps et le courage de participer à cette émission !". Finalement, si ! Et puis la star internationale, c'est toujours un régal. Ça nous parait inaccessible, c'est toujours une surprise, on est toujours un peu ébahi ! Mais moi je suis bon public...



Je ne sais pas si tu as vu mais "Public" a révélé les salaires des enquêteurs de "Mask Singer" !
Ah bon ?! (Rires)

Je peux te donner le tien si tu veux : ce serait 120.000 euros et un rôle dans une série TF1.
J'adorerais ! J'adorerais qu'il y ait aussi des clauses de contrat avec des rôles dans des séries ou même de pouvoir écrire des scénarios. C'est terrible... Je n'étais pas du tout au courant pour cette parution. Je vais peut-être demander une égalisation de mon salaire étant donné ce qui est annoncé... (Rires) Ce qu'annonce "Public" est totalement faux mais en général, quand on appelle ça une rumeur, c'est que les choses ne sont pas très avérées.

« Avec les salaires, on essaie de créer des fossés entre les gens »
Ça t'étonne que les salaires intéressent autant ?
Oui c'est marrant, j'avais remarqué que l'argent que gagnent les jurés, de cette émission et d'autres, intéresse, on essaie de créer des fossés entre les gens. "Est-ce qu'untel est payé plus ou moins que l'autre ?" Nous on s'en fiche, on le sait très bien. Et on peut en parler entre nous. TF1 serait quand même complètement débile de cacher des choses à quatre personnes qui vivent ensemble pendant plusieurs semaines, qui se lient d'amitié et qui parlent ouvertement des choses, comme on peut le faire entre amis. Ce serait quand même pas très intelligent de faire des différences. Sans parler du salaire, déjà "Public" se fourre le doigt dans le nez jusqu'au cou !

Pour revenir à la mécanique de "Mask Singer", quel costume t'a provoqué un effet wow ?
J'ai eu cette réaction sur quelques costumes. Alors, je ne peux pas tout dévoiler, mais l'un des costumes d'une star internationale m'a vraiment tapé dans l'oeil. Je laisse le suspense ! L'esthétique que je chéris depuis toujours a été régalé avec ce costume. Et celui de la Sorcière aussi, il est magnifique, super élaboré, très Disney noir, avec un masque très changeant, presque flippant. Il y avait une atmosphère autour de ce personnage que j'ai beaucoup aimée ! Et le plus drôle, c'est le Chameau. Qu'est-ce qu'on a rigolé ! C'est l'un des personnages les plus expressifs, attachants et drôles de cette saison.

« Je sors un single avant la fin de l'année »
Est-ce que tu peux me parler de ton prochain album ?
Ça fait des années que je suis mon instinct et que je ne suis pas la mode, je crois. Je prends le risque que ça ne marche jamais ou très peu. J'ose espérer que le prochain album aura la chance de séduire encore plus de gens. Je travaille avec Samy Osta, qui a travaillé avec La Femme ou Juliette Armanet. Je l'ai choisi car, comme je produis mon disque en indé, j'avais besoin de quelqu'un qui ait envie de m'accompagner pour que je trouve mon son. Le but de cet album, pour moi, c'est de trouver mon identité musicale encore plus que sur les précédents. Je vais garder mon style mais je vais aller chercher des inspirations chez Serge Gainsbourg, Françoise Hardy avec son album "La question" ou la musique des James Bond des années 60 aussi. J'adore la langue française donc je vais continuer de jouer avec. Même si on est à une époque où tout doit être simplifié, j'aime la richesse de notre langue et j'ai envie de continuer à la faire fleurir. Je suis aussi très inspirée par Goldfrapp, Portishead, Radiohead... Des sons très anglo-saxons qui m'ont toujours inspirée. De notre époque, je pourrais être inspirée par Lana Del Rey avec qui je partage ce côté drama hollywoodien moderne.

Tu aimerais que ça sorte quand ? Car le dernier est sorti il y a un moment maintenant...
Oui ça fait dix ans ! (Rires) Mais j'ai beaucoup travaillé entre temps. J'ai déjà des chansons qui sont prêtes. J'aimerais sincèrement pouvoir sortir au moins un single avant la fin de l'année avec le clip qui va avec, et après enchaîner. Mais quand on a vraiment envie d'être au plus proche de sa vérité, et de ne pas faire les choses parce qu'elles doivent être faites, et qu'on a envie de partager quelque chose de profond et de profondément vrai avec son public et son futur public, je crois qu'on a le droit de prendre le temps. Donc je prends le temps !

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter