Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Madonna > Madonna en possession d'un tableau volé à Amiens ? La maire de la ville l'interpelle !
mardi 17 janvier 2023 18:16

Madonna en possession d'un tableau volé à Amiens ? La maire de la ville l'interpelle !

Par Théau BERTHELOT | Journaliste
Passionné par la musique autant que le cinéma, la littérature et le journalisme, il est incollable sur la scène rock indépendante et se prend de passion pour les dessous de l'industrie musicale et de l'organisation des concerts et festivals, où vous ne manquerez pas de le croiser.
C'est une histoire pour le moins rocambolesque. Brigitte Fouré, la maire d'Amiens, demande à Madonna de lui prêter un tableau dont la chanteuse est propriétaire. L'oeuvre, signée Jérôme-Martin Langlois, a mystérieusement disparu du musée d'Amiens durant la Première Guerre mondiale...
Crédits photo : Bestimage
Madonna est de retour au coeur de l'actualité. En effet, la star vient d'annoncer sa nouvelle tournée mondiale best-of, le "Celebration Tour", qui fera escale les 12 et 13 novembre prochains pour deux concerts à l'Accor Arena de Paris. Mais l'interprète des tubes "Material Girl" et "Vogue" fait aussi parler d'elle... à Amiens. Non, un concert de la mégastar américaine n'est pas prévu dans la Somme, mais l'histoire est insolite ! En effet, nos confrères du Figaro ont publié il y a quelques jours une enquête retraçant le parcours rocambolesque du tableau "Diane et Endymion". L'oeuvre de Jérôme-Martin Langlois, peinte en 1822, a été prêtée par le musée du Louvre au musée d'Amiens. Sauf que le tableau a disparu lors de la Première Guerre mondiale, alors que la ville d'Amiens a été lourdement bombardée en mars 1918. Portée disparue pendant des années, l'oeuvre a alors resurgi en 1989 lors d'une vente aux enchères de Sotheby's à New York. Estimée entre 300.000 et 400.000 dollars, c'est finalement Madonna qui a acheté "Diane et Endymion" pour la coquette somme de 1,3 million de dollars.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Madonna, vous ne connaissez probablement pas la ville d'Amiens..."


Cet article du Figaro a fait sortir du silence Brigitte Fouré. Dans une vidéo postée sur ses réseaux sociaux, la maire d'Amiens s'adresse directement à Madonna et lui fait une requête : lui prêter le tableau pour l'exposer dans son musée et donc retrouver sa place, plus de 100 ans après sa mystérieuse disparition ! « Madonna, vous ne connaissez probablement pas la ville d'Amiens, ville dont j'ai l'honneur d'être le maire. Mais depuis quelques jours, un lien particulier s'est noué entre vous-même et notre ville » commente l'élue UDI : « J'ai appris que vous avez acheté un tableau, "Diane et Endymion", une oeuvre de Jérôme-Martin Langlois, il y a quelques années. Cette oeuvre, il est probable qu'elle soit une oeuvre qui avait été prêtée par le musée du Louvre au musée d'Amiens, avant la Première Guerre mondiale et dont nous avons ensuite perdu la trace ».





L'objectif principal de cette demande ? La ville d'Amiens est candidate pour être nommée capitale européenne de la culture en 2028. Avoir ce tableau de Jérôme-Martin Langlois, dont Madonna est l'actuelle propriétaire, dans son musée serait donc une grande plus-value pour la capitale historique de la Picardie. « Nous ne contestons en aucune façon l'acquisition légale que vous avez faite de cette oeuvre. (...) J'aimerais qu'à cette occasion vous puissiez nous prêter votre tableau afin que les Amiénois puissent retrouver cette oeuvre et en profiter » demande Brigitte Fouré, qui compare cette requête à « une prière », « un voeu en cette période de début d'année ». Pour l'heure, Madonna n'a pas répondu à cette demande artistique, sans doute très occupée puisqu'elle doit préparer sa tournée...
Retrouvez l'actualité de Madonna sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Madame X" de Madonna sur Pure Charts.

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter