Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Louane > Louane en interview : "Je me fous de ce que les gens peuvent dire de moi" (VIDEO)
samedi 16 septembre 2023 10:25

Louane en interview : "Je me fous de ce que les gens peuvent dire de moi" (VIDEO)

Louane est de retour avec "Sentiments heureux", la réédition de son dernier album. Au micro de Purecharts, la jeune chanteuse se confie en toute honnêteté sur ses nouveaux titres, le succès surprise du tube "Secret", ses collaborations avec des stars internationales mais aussi son rapport à sa propre image et aux critiques. Interview !
Crédits photo : DR
Propos recueillis par Théau Berthelot.

Comment as-tu vécu le succès surprise de "Secret", notamment grâce à TikTok ?
C'était hyper particulier, je ne m'y attendais pas du tout ! Dans le sens où, à la base, c'était un titre que je ne voulais pas sortir. Je ne voulais même pas l'enregistrer. J'ai eu la chance d'être poussée par mon DA Jim Zelechowski et mon réal Tristan Salvati, ils m'ont littéralement foutue dans la cabine en disant "Tu fais juste une prise comme ça, au moins on a une démo et on voit ce qu'on peut faire". J'ai fait une prise et elle est sortie comme ça. On s'attendait pas du tout à ce que ce soit quelque chose de gros. Ensuite, il y a eu sur TikTok et sur Instagram plein de vidéos avec des gens qui mettaient en scène leurs enfants et ça m'a hyper touchée. Aujourd'hui, je suis trop contente de cette histoire. Ce qui est cool et fou, et ce qui m'a fait beaucoup de bien, c'est que j'avais peur de cette chanson. C'est la première fois que je parlais d'avoir passé un bon bout de ma vie à ne pas m'aimer. Je me suis rendue compte que je n'étais pas toute seule. Quand on a ce sentiment-là, on a toujours l'impression d'être seule au monde... et finalement pas du tout ! Ça a parlé à beaucoup de monde et je crois que ça m'a beaucoup rassuré et fait du bien.

« Le succès de "Secret" m'a fait du bien »
D'autant plus que c'est une ballade intimiste, pas du tout dans les codes de ce qui marche aujourd'hui...
C'est sûr que c'était pas le single le plus évident de la terre (sourire). C'est sûr que c'est hyper à contre-courant de ce qu'il y a aujourd'hui partout sur le paysage français de la scène musicale... À la fois, je crois que c'est vraiment mon ADN, c'est comme ça qu'on m'a connue, avec des ballades. Que ce soit dans "The Voice", "La famille Bélier" ou dans mes albums, il y a toujours eu des ballades et c'est là où je me sens le mieux. On a essayé et on a eu beaucoup de chance !

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Tu sors la réédition "Sentiments heureux". Comme son nom l'indique, l'ensemble est plus positif musicalement, avec des chansons plus électro-pop... Tu avais envie d'un peu de rythme, de lumière ?
Je viens de passer un an à faire des piano-voix, donc j'avais besoin d'un peu de changement (sourire). Elle s'appelle "Sentiments heureux" parce que j'avais besoin d'avoir cette sonorité plus pop qui me manquait, parce que ça fait un an que je fais quelque chose de vachement plus calme et sérieux. Les textes ne sont pas les plus heureux de la terre mais je suis un peu une abonnée de la mélancolie dans les textes, donc c'est habituel de ma part. Mais c'est clair que j'avais envie d'avoir un peu plus de pop.

« Je suis une abonnée de la mélancolie »
Justement, niveau paroles, les chansons sont toujours aussi personnelles et intimes. Tu y parles du TDAH, de l'insécurité, des critiques... C'est important pour toi ?
C'est pas tant que c'est important d'avoir ces thèmes-là, de parler d'anxiété, d'avoir ces sujets un peu deep... Je crois que je ne sais pas faire autre chose, tu vois ? C'est bizarre mais ça fait vraiment partie de mon ADN. J'ai toujours été hyper mélancolique depuis que je suis petite. Ce qui est dingue, et je pense que c'est ça qui marche vachement avec mon idée de direction artistique sur cette partie-là de l'album, c'est qu'extérieurement je suis hyper optimiste. Pour moi, ce paradoxe-là d'être une fille profondément mélancolique mais d'être d'extérieur hyper optimiste, c'est ce que je voulais mettre dans ma musique. Du coup, aujourd'hui je me retrouve avec des chansons qui sont quasiment des up-tempo, pop, avec des influences hyper électro mais avec des textes qui sont hyper mélancoliques.

Est-ce que parfois c'est dur de se mettre autant à nu ?
Je ne crois pas... Je crois que c'est difficile la première fois que je la chante. C'est facile en studio parce que je suis toute seule, je suis avec des gens en qui j'ai confiance, du coup je me livre facilement. Ensuite, on en arrive à utiliser la chanson et la première fois que je suis face à des gens, c'est dur. Il faut assumer ce que j'ai écrit. Ça devient ok parce qu'entre temps, je sors les chansons avant de les chanter, et j'ai les retours des gens qui me disent parfois qu'ils vivent la même chose. Ça m'aide vachement à me dire que si je chante ça, il y a potentiellement des gens qui vont se retrouver dans ces mots-là. Je suis contente, je fais de la musique pour ça.




« J'avais besoin d'avoir ce côté pop qui me manquait »
Dans la chanson "Capitaine", tu chantes « Les yeux des gens se posent là, j'vois tout ce qu’ils pensent de moi, j'ai beau chercher je comprends pas ». Ça a été difficile d'évoluer, de grandir, de changer aussi, sous le regard des gens depuis l'enfance ?
Je crois que je me suis habituée assez vite à grandir dans les yeux des gens. Dans le sens où je me suis habituée à mon métier assez rapidement. J'en ai eu vachement peur, il y a eu des moments où c'était vachement plus difficile qu'aujourd'hui, mais dans l'ensemble ça a été. Et puis un jour, je me suis réveillée et je me suis dit que je m'en foutais de ce que les gens pouvaient dire de moi. Et je vais vachement mieux depuis ce jour-là.

Tu arrives à passer outre les critiques donc ?
Je pense oui, ça va vachement mieux ! Par exemple, je n'ouvre plus Twitter, c'est un grand changement dans ma vie. Je pense que j'ai vraiment passé un cap sur le regard des gens. De toute façon, il y a des gens qui vont bien m'aimer et des gens qui m'aimeront pas, et ce sera comme ça jusqu'à la fin de ma vie. En plus de ça, c'est con, mais je suis une femme dans l'industrie de la musique. Les filles, elles s'en prennent toujours deux fois plus plein la gueule, donc j'ai décidé de lâcher. Je fais de la musique pour les gens qui viennent me voir et qui écoutent mes chansons. Je suis très contente de pouvoir le faire et je touche du bois, j'espère que ça va rester comme ça !

« Mon regard sur moi a vachement évolué avec le temps »
Dans "Nuages", tu chantes « Et quand je me regarde, j'ai du mal à garder les yeux ouverts ». En tant que femme et personnage public, très scruté et commenté, quel est ton rapport à ton image aujourd'hui ?
Ah c'est intense (sourire) ! Mon regard sur moi a vachement évolué avec le temps. Maintenant, je sépare vraiment l'image que les gens ont de moi et qui je suis, comment je me sens. Après, si on parle vraiment de rapport au miroir en tant que tel, ça dépend des jours. C'est ça qui est sain... J'adorerais pouvoir me réveiller tous les jours et me sentir hyper fraîche, ce n'est pas le cas, mais il y a des jours avec et des jours sans. Il y a des jours où je me sens hyper bien, et des jours où c'est moins facile. Et les jours où ce sont des vraies victoires, ce sont les jours où je me sens hyper bien sans avoir mes assistants pour s'occuper moi toute la journée, pour que je ressemble à ce que vous voyez la plupart du temps.

« En France, chanter en anglais c'est pas trop possible... »
Dans cette réédition, il y a une collaboration avec Clean Bandit sur "My Own Beat". Par le passé, tu as collaboré avec les Chainsmokers ou Yungblud. Tu penses un jour à faire une carrière internationale ?
Je sais pas, je suis bien où je suis, honnêtement... Il y a toujours des envies à droite à gauche dans ma tête mais de là à ce que ça devienne quelque chose de sérieux, je n'irai pas jusque là aujourd'hui. Mais j'aime bien chanter en anglais, c'est juste ça. De toute évidence, en France, c'est pas quelque chose qui est trop possible donc je me permets de m'amuser un peu à droite à gauche, et en faire parfois quelques-unes à droite à gauche.

Pourtant, ton premier album avait cartonné en Allemagne !
Parfois on fait des versions particulières pour certains pays où ça prend plus que d'autres. D'ailleurs, on a fait une version différente de "Secret" qui va arriver en Allemagne dans pas longtemps. Souvent quand ça arrive, c'est qu'il y a un pays qui est intéressé plus que d'autres. Dans ma vie, j'ai quand même fait "On était beau" en allemand, et ça c'était vraiment très cool !




« Je sépare l'image que les gens ont de moi de qui je suis »
On a longtemps parlé d'un duo avec Ed Sheeran : où ça en est ?
Oh bah là, il est un peu concentré sur ses affaires ! Je sais pas du tout où ça en est, ce qu'il a dit ou pas dit, mais je sais qu'il est très concentré sur ses affaires en ce moment et du coup je peux pas m'avancer parce que je sais pas ce que je peux dire ou pas (rires). On en a parlé mille fois, on discute, ça arrivera probablement un jour, mais pour l'instant honnêtement, je peux vous dire de source sûre qu'il est occupé, mais je ne peux pas avancer plus de choses que ça...

Tu as écrit pour Adeline Lovo et tu partages un duo avec Styleto. Tu vois ça comme un passage de relais ? Une envie d'aider la jeune génération ?
C'est hyper dur de dire la jeune génération, elles ont le même âge que moi (sourire). Je suis juste là depuis plus longtemps. Passer le relai, c'est un peu intense... J'ai écrit pour Adeline parce que j'adore ce qu'elle fait et Styleto, on est copines. C'est con mais je me vois pas comme quelqu'un de légitime à passer un relais quelconque. Déjà ce sont des filles hyper talentueuses et je n'en suis pas là dans ma carrière. Mais merci, ça me touche !

« Il y a des gens qui vont bien m'aimer et d'autres non »
Il y a quelqu'un pour tu rêverais vraiment d'écrire ?
Ouais, il y a quelqu'un mais vraiment je préfère pas le dire. Parce que ça pourrait mettre cette personne dans l'embarras, et ensuite parce que c'est bien d'avoir des rêves et de le garder secret. Mais il y a une artiste incroyable pour qui je rêverais d'écrire. Un jour je lui dirais, un jour j'aurais les couilles. J'ai déjà écrit une chanson pour elle il y a des années que je n'ai jamais osé lui envoyer. Mais un jour peut-être...

On peut avoir un indice ?
C'est une femme... Je n'irais pas plus loin (sourire).

« Je commence déjà à penser à mon prochain album »
Tu penses déjà à ton prochain album ?
Complètement ! D'ailleurs, je pense que ça bute mon équipe parce qu'ils me disent "On va à peine commencer à défendre la réédition, pourquoi tu commences déjà à penser au cinquième album ?". Et à la seconde où on a terminé la réédition qui est hyper spéciale, j'étais en mode "Ok, c'est quoi la DA du cinquième album ?". Je commence déjà à y penser mais c'est vraiment pas pour tout de suite...
Théau BERTHELOT
Suivez toute l'actualité de Louane sur son site internet et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez son album "Sentiments" !

Charts in France

Copyright © 2002-2023 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter