Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Loreen > Loreen en interview : "J'espérais vraiment que la France m'ouvre les bras"
samedi 14 octobre 2023 11:15

Loreen en interview : "J'espérais vraiment que la France m'ouvre les bras"

Par Julien GONCALVES | Rédacteur en chef
Enfant des années 80 et ex-collectionneur de CD 2 titres, il se passionne très tôt pour la musique, notamment la pop anglaise et la chanson française dont il est devenu un expert.
Après sa victoire à l'Eurovision, Loreen a décroché un tube avec "Tattoo". Alors qu'elle propose désormais "Is It Love", la chanteuse suédoise se confie à Purecharts sur sa vie à cent à l'heure, le succès, son lien avec la France, son nouveau single et son prochain album. Interview !
Crédits photo : Charli Ljung
Propos recueillis par Julien Gonçalves.

A quoi ressemble ta vie depuis ta victoire à l'Eurovision en mai dernier ?
On s'est vu là-bas non ? Ton visage me dit quelque chose !

Oui oui, on a fait une interview ensemble...
Ah je me disais aussi, mais je me disais que peut-être je perdais la tête ! (Rires) Alors, comment est ma vie ? Comme ça ! (Elle mime des hauts et des bas) Ma vie est vraiment comme des montagnes russes. Ça va vite, mais tellement vite ! Mais en même temps, c'est magnifique ! Tu sais, Julien, quand ça fait des années que tu te bats pour ta passion, que parfois tu veux abandonner mais tu continues et continues... Et puis la vie vient tout changer et ça devient comme une rivière, avec beaucoup de courant certes, mais c'est tellement beau.

Est-ce que j'espérais ce succès ? Oui !
Tu t'attendais à tout ça ?
Franchement, non. Mais est-ce que je l'espérais ? Oui. Je me disais que ce serait super que ça se passe aussi bien. Je ne pensais pas à ce rythme infernal, mais plutôt au fait que la chanson se connecte avec les gens. Je m'imaginais plein de scénarios différents. Mais, je t'avoue que là, je devrais m'adresser à l'univers pour lui dire : "S'il te plait tu veux pas ralentir un peu ?" (Rires)

Comment tu expliques que "Tattoo" ait autant parlé aux gens, et notamment en France ?
Je vais être honnête, je n'en ai aucune idée. Mais je dois dire qu'après coup, je me suis souvenue qu'en enregistrant la chanson il y a un an déjà, j'ai eu comme une "vision" dans mon esprit. Alors peut-être que c'était juste mon imagination, mais c'était tellement fort que je l'ai sentie dans mon corps. J'ai senti que cette chanson avait le pouvoir de se connecter à beaucoup de gens, qu'à travers mes performances ça allait aussi m'aider à y parvenir. Je me voyais avoir ce lien hyper fort avec les gens, et c'était il y a un an ! Avant que je sache que j'allais faire l'Eurovision, qu'il allait se passer tout ça. C'est assez incroyable ! Et j'ai eu ce sentiment pendant quelques mois. Alors aujourd'hui quand je vois ce qu'il se passe... Est-ce que c'est en l'imaginant que je l'ai rendu possible ? Est-ce l'univers ? Est-ce le public ? Je ne sais pas mais je trouve ça fascinant.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Ça peut te permettre d'anticiper les choses alors ?
(Elle réfléchit) Je crois juste que de plusieurs manières possibles, on peut changer notre réalité grâce à notre imagination, à ce que l'on souhaite profondément. Je l'espérais tout ça mais je le sentais aussi dans mon corps. C'est un peu comme quand tu tombes amoureux. Je ne dis pas que c'est automatique, mais ce que tu penses, ce que tu ressens, c'est ce que tu attires et donc ce que tu obtiens. Si tu es super énervée ou hyper négatif, il faut mettre ça de côté immédiatement et faire taire ces choses-là, sinon ça va devenir une réalité.

J'ai toujours senti une connexion avec la France
C'était un rêve de percer en France ?
Oh oui ! Je me souviens, même quand j'ai sorti "Euphoria" à l'époque, j'espérais vraiment que la France m'ouvre les bras. Et ça ne s'est pas passé comme ça, ce n'était pas le bon moment sans doute. J'ai toujours senti une connexion particulière avec la France. Je viens du Maroc, le français est la deuxième langue là-bas, donc j'ai toujours entendu parler français à la maison. Le français et l'espagnol ! Je suis une vraie fan girl quand ça touche à la France. Je ne sais pas, la culture, le côté romantique, la nourriture, l'art... J'adore ! Il y a des choses tellement magnifiques qui ont été créées ici, que je me disais : "Est-ce que je peux en être s'il vous plait ?"

Ton nouveau single s'appelle "Is It Love", et j'ai eu la chance de l'écouter. Je l'aime beaucoup, même si je le trouve un peu court...
Oh je sais ! Attends, j'appelle mon producteur tout de suite. (Rires)

Est-ce que ça a été difficile de choisir la bonne chanson après le succès de "Tattoo" ?
Je dirais oui et non. Pour être honnête, c'est toujours le même processus pour moi. J'entends une chanson, et hop je le ressens tout de suite qu'il se passe quelque chose. Après, tu commences à réfléchir : "Est-ce que c'est vraiment la bonne chanson ? Bla bla bla". Il ne faut pas se parasiter avec ça. Mais au tout début, quand j'ai écouté cette chanson, je me suis dit que c'était celle-là. Je ne sais pas expliquer pourquoi ni comment. C'était une évidence.

Le vrai succès c'est d'être fidèle à soi-même
Tu as la pression de devoir décrocher un autre succès d'envergure après "Tattoo" ?
Non... Le mot succès, je ne l'aime pas beaucoup, je le trouve douloureux. A partir du moment où tu commences à chercher le succès, tu es dans la merde ! Tu ne peux rien contrôler de tout ça. Moi je cherche le bonheur et l'authenticité, ça c'est sain. J'ai été dans cette quête de succès. "Je veux cartonner. Tu veux que je me déguise en poulet ? Ok je le fais, je veux du succès, du succès, du succès"... Pour moi, le plus grand succès que tu peux avoir, c'est d'être fidèle à toi-même. On va tous mourir un jour, et je crois qu'on n'aura pas envie de se dire : "J'ai fait tout ce qu'on attendait de moi pour avoir du succès". Le succès ne va pas te compléter, crois-moi ! On peut le croire mais c'est faux. Donc je ne ressens pas de pression, je suis impatiente mais par contre je suis super nerveuse, mon ami. Quand tu sors quelque chose, c'est ta créativité qui t'échappe, les gens vont le recevoir, ils vont se l'approprier, certains vont aimer, d'autres pas, et ça je le ressens. Oh mon Dieu, une nouvelle vague arrive ! (Rires)

Qu'est-ce que cette chanson t'a procurée quand tu l'as entendue la première fois ?
J'ai réalisé que dans mon langage, il y a beaucoup de douleur quand je chante. Mais je crois que c'est nécessaire pour moi d'aller dans cette direction. Parfois on danse, parfois on écoute de la musique, et ça nous permet de nous libérer de certaines choses, de tout ce qu'on a emmagasiné. Je crois que c'est une de mes missions quand je chante. Souvent quand je chante, même mal parfois, je me sens mieux, c'est comme un massage de l'âme. Et "Is It Love" ou "Tattoo" me permettent ça.



Quel message veux-tu délivrer avec "Is It Love" ?
Le message principal est de changer sa perception de la douleur. Si tu ne connais pas la douleur, tu ne peux pas savoir ce qu'est vraiment l'amour. C'est comme un frère et une soeur qui se tiennent la main pour moi. On ne peut pas toujours contourner la douleur. Il faut l'accueillir. On peut trouver un moyen de la vivre de manière saine, et ainsi s'en libérer et apprécier ce qu'est l'amour véritable. Dans les paroles, c'est une histoire assez simple, la personne dit "Est-ce que tu m'aimes ou pas ?", mais c'est la dualité entre la douleur et l'amour qui est intéressante. Je remercie la douleur de m'avoir appris à mieux savoir qui je suis et ce qui m'entoure.

L'album ce sera pour l'année prochaine
Est-ce qu'un album arrive bientôt ?
Beaucoup de fans me demandent pourquoi je ne suis pas plus présente sur les réseaux sociaux, mais c'est parce que je suis en studio ! J'enregistre, je crée, j'enregistre, je créé, et je prépare la tournée aussi. Par contre, soyez sympas, on va se calmer, l'album ce sera pour l'année prochaine ! (Elle rit) J'espère que mon prochain single sortira en janvier/février, et après on verra. Et parfois la vie réserve des surprises ! Mais ce projet sera très spirituel. Il y aura des choses surprenantes, de la musique qui fait du bien à l'âme, des choses vraiment belles.

La tournée débute en novembre...
Tu viendras ?

Oui je viendrai à Londres et à Paris !
Génial !

Je me suis dit que ça devait être un challenge pour toi de présenter "Tattoo", qu'on a tous adoré aussi avec cette scénographie dingue à l'Eurovision, avec un tout autre habillage...
Oh ! Mon ami, tu me fous la pression ! (Rires) Je vais appeler mon équipe et leur demander de ramener tout le matériel de l'Eurovision ! Mais ils vont me dire que les salles sont trop petites... Non, plus sérieusement, je ne sais pas, est-ce que les gens attendent la même chose ? Veulent-ils la même chorégraphie ? Mais une chose est sûre, c'est qu'à l'Eurovision, même si je me sentais connectée au public, c'était une performance pensée pour la télévision. Il y avait une certaine séparation car je chantais pour les caméras, je ne voyais pas vraiment les gens. Je vais te dire, ce que j'ai préféré en réalité, c'est avant et après les performances, quand je pouvais interagir avec les spectateurs, faire des grimaces aux techniciens, saluer les gens... Là, sur scène, et je suis contente que tu viennes, je vais construire un vrai show, on va se voir, on va pouvoir se regarder dans les yeux, se connecter pour de vrai. Je sais que ce sera vrai.
Loreen en interview
19/05/2024 - Après l'énorme succès de "Tattoo", Loreen fait son retour avec le single "Forever", qu'elle a interprété pour la première fois lors de la finale de l'Eurovision. Quelques heures avant sa performance, la chanteuse s'est confiée à Purecharts sur son planning chargé, son nouveau titre, son album ou encore Sli...
Plus de Loreen
A lire sur les forums :
Dans l'actu musicale
Derniers clips de Loreen :

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Mentions légales
  • Publicité
  • Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter