Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision > Eurovision 2023 : la Suède grande favorite, Loreen nous raconte la naissance de "Tattoo"
samedi 13 mai 2023 18:40

Eurovision 2023 : la Suède grande favorite, Loreen nous raconte la naissance de "Tattoo"

Par Yohann RUELLE | Journaliste
Branché en permanence sur ses playlists, il sait aussi bien parler du dernier album de Kim Petras que du set de techno underground berlinois qu'il a regardé hier soir sur TikTok. Sa collection de peluches et figurines témoigne de son amour pour les grandes icônes de la pop culture.
Ce soir, les lumières de Liverpool brilleront peut-être aux couleurs de la Suède. La représentante du pays scandinave et ancienne gagnante de l'Eurovision, Loreen, est la grande favorite du concours. Depuis la cité britannique, la popstar nous raconte le message qu'elle veut délivrer avec sa chanson "Tattoo".
Crédits photo : EBU
Elle avait 29 ans lorsqu'elle est entrée au panthéon de l'Eurovision. En mai 2012, Loreen était sacrée gagnante du célèbre concours musical avec l'électrisant "Euphoria", devenu en l'espace de quelques semaines un tube dans l'Europe toute entière. Une expérience qu'elle regarde aujourd'hui avec beaucoup de tendresse. « Je suis quelqu'un de très sensible aux énergies, j'aime être connectée à la créativité. Si je sens de bonnes énergies, j'y vais, même si je ne comprends pas trop moi-même pourquoi. Je les ai senties, comme j'avais ressenti quelque chose de similaire avec "Euphoria". Cette chanson mélangeait des choses liées à la spiritualité et de la dance très humaine, avec cette grosse production. C'est une combinaison idéale » analyse la star dans une interview accordée à Purecharts depuis Liverpool, où elle s'apprête à déchaîner les éléments sur scène.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"On s'est tous dit que cette chanson était spéciale"


Si le nom de Loreen revient à l'approche de la grande finale de l'édition 2023, c'est que la chanteuse aux doigts tatoués de symboles berbères (ses parents sont de nationalité marocaine) remet son titre en jeu et espère à nouveau remporter l'Eurovision pour la Suède, après avoir survolté la concurrence lors du Melodifestivalen, la compétition organisée par la sélection suédoise pour désigner celui ou celle qui défendra les couleurs du drapeau or et azur. Pourquoi avoir accepté de revenir ? « Quand j'ai enregistré la chanson, on s'est tous dit qu'elle était spéciale. Et, soudain, la question s'est posée, et j'ai répondu : "Quoi ? Mais ça va pas ? Vous avez perdu la tête ?" Mais les gens dont je suis proche étaient un peu déçus, je le voyais bien. Ils ne comprenaient pas que je ne l'envisage pas. Alors j'y ai réfléchi... » confie-t-elle à notre micro.

A LIRE - La Zarra en interview : "Les commentaires négatifs vont me rendre plus forte"

Et depuis l'annonce de sa candidature, l'interprète de "Tattoo" caracole en tête des pronostics au classement des bookmakers, qui recense l'ensemble des paris autour de l'événement. « Il y a plusieurs couches de messages dans cette chanson. Chacun peut l'interpréter comme il veut. Mais si tu regardes toute la performance, la chanson parle d'amour mais ce que j'essaie vraiment de dire, c'est qu'il y a une loi de la nature, selon moi : il n'y a pas de jour sans nuit, il n'y a pas d'amour sans difficultés. Dans notre monde actuel, dès que ça devient difficile, on est tenté de partir car on croit que l'herbe est plus verte ailleurs... Attention, bien sûr que dans certains situations, il faut partir en courant ! Mais souvent, il faut parfois rester encore un peu, et accepter les qualités et les défauts de l'autre. Personne n'est parfait » décrypte Loreen, au tempérament très passionnel.

"Penser à gagner ou perdre, c'est un truc d'ego"


Après la première demi-finale où elle a impressionné le public, Loreen aurait désormais 52% de remporter la finale ce soir ! Un statut de favorite que l'artiste, focalisée sur le message qu'elle souhaite délivrer, ne veut guère se préoccuper : « Penser à gagner ou perdre, c'est un truc d'ego. (...) Comme je suis quelqu'un de très spirituel, je travaille beaucoup pour me discipliner là-dessus. Ce genre de choses peut prendre le dessus sur ton esprit, alors je fais beaucoup de méditation, de contrôle de la pensée. Je ne veux pas me parasiter avec ça. Je veux garder à l'esprit que mon but est de délivrer quelque chose au public. Je suis juste là pour ça. (...) Pour moi, la compétition n'existe pas ». Quoi qu'il en soit, à l'approche du grand soir, sa chanson "Tattoo" s'envole dans les classements musicaux. Ce titre électro tempétueux a déjà généré 70 millions de streams dans le monde et se classe numéro de l'airplay radio en Suède depuis huit semaines. En France aussi, le morceau gagne en viralité. L'échéance du concours occasionne un bond de 133% de ses écoutes avec 360.000 écoutes enregistrées la semaine passée. Inclus dans les plus grosses playlists du moment, "Tattoo" comptabilise déjà 1,5 millions de streams dans l'Hexagone. Sa victoire éventuelle en fera-t-il le tube du printemps ? Réponse ce soir en direct de Liverpool !
Eurovision en interview
26/11/2023 - Après avoir notamment participé à "The Voice Kids", la jeune chanteuse Zoé Clauzure, âgée de 13 ans, se confie sur l'Eurovision Junior, où elle représente la France aujourd'hui depuis Nice. Sa chanson "Coeur", le harcèlement scolaire, ses projets... Interview !
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter