Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Francoise Hardy > Françoise Hardy "atterrée" par les élections : "J'ai honte d'être Française"
mardi 05 juillet 2022 13:36

Françoise Hardy "atterrée" par les élections : "J'ai honte d'être Française"

Par Yohann RUELLE | Journaliste
Françoise Hardy ne mâche pas ses mots pour cacher son désarroi face à la situation politique de la France. L'icône de la chanson française se dit "atterrée" de constater la montée des extrêmes durant les dernières élections présidentielles et législatives.
Crédits photo : Bestimage
Confinée chez elle depuis trois ans en raison de ses graves problèmes de santé, Françoise Hardy vient d'accorder une rare interview au JDD, à l'occasion de la sortie au format poche de son livre "Chansons sur toi et nous", dans lequel elle se plonge dans les textes de ses plus beaux titres. Un entretien durant lequel l'icône de 78 ans témoigne de son quotidien douloureux face à la maladie, entre détresse respiratoire et perte de salive, au point qu'elle songe à en finir. « Ma vie est devenue si difficile que j'aimerais parfois partir pendant mon sommeil et ne pas me réveiller » dit frontalement la chanteuse, qui n'espère guère trouver du réconfort avec l'actualité politique. Militant pour une loi en faveur de l'euthanasie, Françoise Hardy était déjà très soucieuse d'aborder la nouvelle année, comme elle le confiait déjà en décembre au magazine : « J'appréhende 2022, tant pour mes proches que pour moi et pour le monde, à cause de cette pandémie interminable et de ce qu'elle provoque sur les plans tant social qu'économique ».

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Le cauchemar est partout"


La campagne présidentielle 2022 ? Pas vraiment l'espoir au bout du tunnel. « Elle m'indigne souvent car elle en dit long sur l'ignorance, réelle ou calculée, de nombreux candidats sur le plan économique » avouait alors l'interprète du "Temps de l'amour", pessimiste. Comme elle s'y attendait donc, Françoise Hardy a « mal » vécu les dernières élections présidentielles et législatives. « Par définition, les idéologies déconnectent des réalités, celles de l'extrême droite et de l'extrême gauche bien plus encore. Je suis atterrée qu'il y ait autant d'extrémistes dans mon pays, autant de gens ignorants de ses réalités économiques et j'ai honte d'être Française » balance-t-elle dans les colonnes du JDD, alors que le Rassemblement National est désormais la première force d'opposition du pays avec 89 députés à l'Assemblée nationale.

A LIRE - Françoise Hardy se confie sur son cancer : "Je ne pourrais jamais rechanter"

Pour Françoise Hardy, le gouvernement ne va pas encore assez loin concernant la question de l'âge de la retraite. Et elle appuie son propos en prenant exemple sur les autres membres de l'Union européenne comme l'Allemagne ou l'Italie, où l'âge légal de départ est fixé à 67 ans. « Tous les pays européens ont reculé l'âge de la retraite à 65-67 ans alors qu'ils n'ont pas comme en France la dépense publique la plus élevée du monde ! » déplore la chanteuse. Elle nuance néanmoins : « Il va de soi que la retraite à 65 ans ne vaudrait pas pour les métiers trop physiques ». A l'instar d'autres personnalités du monde médiatique comme Johnny Hallyday, Françoise Hardy a-t-elle parfois envisagé de quitter la France ? Elle répond de but en blanc : « Je n'ai jamais eu envie d'aller ailleurs. Sous une forme ou une autre, le cauchemar est partout ». Le message est passé !
Pour en savoir plus, visitez francoise-hardy.com et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez le dernier album de Françoise Hardy sur Pure Charts.

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter