Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Anne Sila > Anne Sila sort son nouvel album après "The Voice All Stars" : "J'ai bossé comme une folle"
samedi 30 octobre 2021 13:05

Anne Sila sort son nouvel album après "The Voice All Stars" : "J'ai bossé comme une folle"

Par Yohann RUELLE | Journaliste
Branché en permanence sur ses playlists, il sait aussi bien parler du dernier album de Kim Petras que du set de techno underground berlinois qu'il a regardé hier soir sur TikTok. Sa collection de peluches et figurines témoigne de son amour pour les grandes icônes de la pop culture.
Une semaine après sa victoire dans "The Voice All Stars", Anne Sila publie son nouvel album "À nos coeurs". Un disque qui était déjà prêt à sortir avant la diffusion du programme, et pour lequel la chanteuse a eu "carte blanche" pour construire un univers qui ressemble, entre pop et jazz.
Crédits photo : Instagram
Anne Sila ne perd pas de temps ! Une semaine tout juste après sa victoire haut la main dans "The Voice All Stars" applaudie par 3,75 millions de téléspectateurs, la chanteuse signe son grand retour dans les bacs avec un troisième album intitulé "À nos coeurs". Comment diable l'artiste a-t-elle fait pour mettre en boîte un projet aussi rapidement ? La réponse est simple : tout était plus ou moins prévu. « L'album était prêt à la fin de l'été et serait sorti quoiqu'il arrive à l'automne. J'ai eu de la chance que "The Voice All Stars" arrive à ce moment-là. Avec mon label, on s'est arrangés pour sortir l'album au meilleur moment en fonction de la diffusion de l'émission sur TF1 » explique Anne Sila à nos confrères de Télé-Loisirs, heureuse que les planètes puissent s'aligner : « J'essaye de profiter de la médiatisation que m'offre cette émission ».

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Cet album, c'est moi"


Le nouvel album d'Anne Sila s'ouvre par une chanson fortement autobiographique intitulée "Derrière le miroir", qui raconte les moments de doutes et de désespoir qu'on n'autorise que très rarement les artistes à exprimer. Quand elle l'a écrite, en plein confinement, la musicienne n'avait « plus d'équipe, plus d'agent, plus de maison de disques ». « J'ai écrit de nouvelles chansons dans mon coin. J'ai voulu tenter de sortir mon album en artiste indépendante. J'ai fait un plan de travail de 90 jours basé sur la méthode "The 12 Week Year". Je me suis donnée trois mois pour préparer, construire et enregistrer cet album. J'ai bossé comme une folle. J'ai fait ma petite vie puis un jour, j'ai rencontré le patron du label Play Two. On a discuté, je lui ai raconté mon projet et il m'a dit "ok je te le signe, tu as carte blanche" » se souvient Anne Sila, qui a alors laissé libre court à ses envies.

A LIRE - Anne Sila en interview : "Ce que je pouvais gagner grâce à The Voice, je l'ai eu"

Pop à la française, jazz, duo franco-américain : la protégée de Florent Pagny ne s'est fixée aucune limite à sa créativité : « Après "The Voice" il y a six ans, j'ai essayé de choisir un style. Au début de ta carrière, ce métier t'oblige à rentrer dans une case. J'ai essayé mais ça a été compliqué. (...) Là ce qui est génial, c'est que mon label m'a dit "Ne te mets pas de barrière, fais ce que tu as envie". Au final, cet album, c'est moi. C'est comme si vous passiez une journée avec moi. Le matin, je chante de la pop, le midi du jazz et le soir je fredonne en anglais et parfois même en turc ».

"J'ai eu dû mal à remonter la pente"


Intime sur "Je suis perdue", solaire sur "J'ai attendu le printemps", un single potentiel, Anne Sila a pour la première fois peut-être accepté de se livrer sans fard sur les épreuves qu'elle a traversées (elle a été poignardée par son compagnon en 2014), ses joies, ses peines, ce que transmet à merveille le patchwork qui compose la pochette de l'album. « Après ce que j'ai vécu, j'ai eu dû mal à remonter la pente. Ce que je trouve rigolo avec un titre comme "Tu sais bien", c'est que dans les histoires d'amour, même si c'est la personne que tu connais le mieux, c'est celle à qui tu oses dire le moins. Je trouvais ça marrant. Sur cet album, j'ai bien pris en dérision toute mes petites angoisses » explique l'artiste, qui s'est notamment entourée sur ses nouvelles chansons de Ben Mazué (« C'est un chouette artiste ») et de l'artiste américain Matt Simons, derrière le tube "Catch and release", qui l'accompagne sur "Même si ça fait mal" : « C'est un ami de 10 ans. (...) On s'est rencontrés à New York il y a longtemps, on a écrit des chansons ensemble puis on s'est perdus de vue et là on se retrouve. J'aime la symbolique ».




Et comme un clin d'oeil à la nouvelle aventure qui vient de la replacer sous le feu des projecteurs et dans le coeur du public, Anne Sila conclut son album par la piste bonus "Je reviens te chercher", magnifique reprise de Gilbert Bécaud avec laquelle elle s'est présentée aux auditions à l'aveugle de "The Voice All Stars" et qui a ému aux larmes son coach Florent Pagny. La boucle est bouclée, et l'avenir lui tend les bras ! Toutefois, la chanteuse ne prend rien pour acquis comme elle l'explique au micro de Pure Charts : « J'aimerais que cet album marche évidemment. Mais de toute façon, je suis tellement contente du chemin, que même si ça prend pas... Encore plus que du projet, je suis contente du chemin parcouru ».
Retrouvez l'actualité d'Anne Sila sur son compte Instagram officiel !

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter