dimanche 10 septembre 2023 12:29

Quel est le meilleur album rap français en 2023 ? Le débat fait rage !

Par Guillaume NARDUZZI | Journaliste
Les amateurs de rap français aiment se lancer dans des débats qui n'ont pas forcément de réponse. Sur Twitter, nombre d'entre eux livrent leur impression sur le meilleur projet français en la matière sorti en 2023. Et il y en a pour tous les goûts !
Crédits photo : Cover
Comme depuis quelques années maintenant, le rap est le courant musical le plus écouté en France. Et cette année 2023 ne fait pas exception, le genre étant toujours plébiscité par le public. Forcément, les propositions artistiques sont toujours plus nombreuses pour contenter des auditeurs de plus en plus exigeants. Si les projets de hip-hop ont été légion cette année encore, peu d'albums ont finalement bénéficié d'un grand plébiscite populaire. La faute probablement à des têtes d'affiche qui, pour l'instant, sont restés relativement discrètes, si ce n'est totalement muettes. Toutefois, certains artistes sont parvenus à sortir du lot, et les internautes ont décidé d'essayer, tant bien que mal, de les départager.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Un débat subjectif


Les quatre propositions qui reviennent le plus à la question "Quel est le meilleur album rap de l'année ?" sont les suivantes : Ninho avec "NI", Jul avec "C'est quand qu'il s'éteint ?", Hamza avec "Sincèrement" et Djadja et Dinaz avec les deux volumes de "Alpha". Il s'agit des projets de rap français qui se sont les mieux vendus depuis le début de l'année civile. Alors, pour commencer, que disent les chiffres justement ? Et bien pour l'instant, c'est Hamza qui arrive en tête avec plus de 151.000 exemplaires écoulés. Derrière, on retrouve Djadja et Dinaz grâce à leurs 126.000 ventes, devant Jul et ses 117.000 disques de son dernier opus. Enfin, Ninho, qui a lui même jugé ses résultats comme « décevants », en est à 104.000 passages en caisses. Si tous sont d'ores et déjà certifiés disques de platine, cette comparaison ne fait pas forcément sens puisque le classement correspond aux sorties par ordre chronologie : janvier pour Hamza, mars pour Djadja et Dinaz, mi-juin pour Jul et fin juin pour Ninho. On peut également noter que Maes, qui a obtenu un disque d'or et dépasse actuellement les 82.000 ventes avec "Omerta", livré le 10 mars dernier, ne figure pas dans la discussion et semble n'avoir convaincu que ses fans les plus fidèles.



Qu'en disent les internautes ? Et bien les avis sont, sans surprise, particulièrement divergents. Toutefois, "Sincèrement" d'Hamza semble se légèrement se détacher. Il faut dire que le rappeur bruxellois a fait particulièrement fort avec son dernier effort, arrivant peut-être pour la première fois de sa carrière, en tout cas à ce point, à coupler parfaitement sa proposition artistique singulière et exigeante avec ses ambitions commerciales plus mainstream, lui qui a longtemps opéré dans l'ombre des têtes d'affiche malgré des projets particulièrement qualitatifs. Pour Jul, l'équation est quelque peu différente. Le rappeur marseillais est tellement populaire que ses fans le défendent corps et âme, bien que son disque ne soit finalement pas très marquant, bien que réussi, au sein de sa discographie pléthorique. À l'instar d'un Naps par exemple, qui a dévoilé "En temps réel" uniquement pour obtenir des hits, tout comme Heuss L'Enfoiré avec "Chef d'orchestre".

Des projets en pagaille


Pour Ninho, son album s'est révélé bien différent des attentes, avec beaucoup de mélodie et de nostalgie, là où on pouvait l'imaginer davantage kickeur pour signer un disque explosif, à l'instar de ses freestyles livrés quelques semaines avant. Si "NI" demeure un bon album, il pâtit de la réputation de ses prédécesseurs. Pour Djadja et Dinaz, c'est un autre contexte puisque les deux artistes ont encore un peu plus poli leur formule artistique pour ce sixième album studio. Si la cover est tout simplement splendide, leur ambition n'a jamais été autre que d'offrir une oeuvre abordable, souvent positive, sans être forcément très audacieuse et révolutionnaire musicalement parlant.

De plus, il s'agit ici seulement de ceux qui ont cartonné d'un point de vue commercial. Nombre de concurrents redoutables, bien que plus confidentiels pour le grand public, peuvent revendiquer le titre officieux de meilleur album de rap français de 2023, jusqu'à présent. On peut notamment penser à Luidji avec son sublime et subtil "Saison 00", Kekra qui évolue à meilleur niveau sur "Stratos", le "Taulier" qu'est Niro, Ateyaba qui a poussé les curseurs très (trop ?) loin avec "La vie en violet", l'expérimental Winnterzuko avec "Winntermania", Varnish la Piscine toujours aussi créatif et inspiré sur "This Lake is Successful", TripleGo et son raffiné "Gibraltar", le hitmaker Gambi avec l'étonnant "N'A Stragia", le regretté Luc Resval avec "Mustafar" ou encore la révélation Werenoi avec son "Carré", certifié disque d'or. Difficile également de ne pas mentionner PLK, bien qu'il s'agisse d'un EP, qui a brillé avec "2069'". Sadek a également signé un retour en grande pompe, avec déjà deux albums et un troisième à paraître prochainement, bien que son impressionnante productivité diminue l'éventuel impact d'un seul de ses disques. Si Bekar et Georgio se sont distingués avec respectivement "Plus fort que l'orage" et "Années Sauvages", le ténébreux Ziak, dans un tout autre registre, a lui signé son retour au premier plan avec "Chrome", tout comme le sombre Ashe 22 avec "Vingt-deux". Autant de propositions qui pourront être évoquées par les fans au moment de se lancer dans ce débat sans véritable conclusion. De toute façon, il n'y a ni bonne ni mauvaise réponse. Et ce, d'autant plus que l'année n'est pas encore finie...

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Mentions légales
  • Publicité
  • Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter