Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Chimène Badi > Chimène Badi dénonce le terrorisme islamiste : "Ce n'est pas notre religion" (VIDÉO)
lundi 02 novembre 2020 11:49

Chimène Badi dénonce le terrorisme islamiste : "Ce n'est pas notre religion" (VIDÉO)

Par Yohann RUELLE | Journaliste
Branché en permanence sur ses playlists, il sait aussi bien parler du dernier album de Kim Petras que du set de techno underground berlinois qu'il a regardé hier soir sur TikTok. Sa collection de peluches et figurines témoigne de son amour pour les grandes icônes de la pop culture.
Invitée de l'émission "On est presque en direct" samedi sur France 2, Chimène Badi s'est émue et dite "très en colère" des actes de terrorisme islamiste qui ont frappé dernièrement la France, elle qui est de confession musulmane. Regardez !
Crédits photo : France 2
Alors que la France est mise sous cloche avec le nouveau confinement décrété pour endiguer la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19, la menace terroriste refait surface avec une série d'attaques survenues ces dernières semaines. Après l'assassinat du professeur Samuel Paty, décapité le 16 octobre pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet dans un cours sur la liberté d'expression, une attaque terroriste s'est produite en plein coeur de la ville de Nice jeudi dans la basilique de Notre-Dame de l'Assomption, coûtant la vie à trois personnes. « Nous avons un ennemi lâche et invisible. Il nous faut les connaître, les infiltrer à l'intérieur comme à l'extérieur. Jamais un gouvernement n'avait renforcé autant les effectifs au renseignement » a réagi le premier ministre Jean Castex dimanche soir au 20h de TF1, en annonçant le renforcement de mesures axées sur « l'anticipation et la surveillance ». La veille, dans l'émission "On est presque en direct" diffusée sur France 2, Chimène Badi a témoigné de sa vive émotion face à ce sujet qui la met « très en colère », comme elle l'a affirmé face à Laurent Ruquier.

"C'est de l'ordre de l'insupportable"


Venue promouvoir la sortie de son best-of "Entre nous", Chimène Badi a été interrogée par l'animateur sur le climat actuel à l'issue d'une lecture d'une citation qu'elle avait prononcée en 2007. « J'aime ma religion musulmane même si elle a été salie par les hommes. Dieu n'a jamais demandé d'éventrer des femmes ni de tuer des enfants. Pour moi, le respect est primordial. Je suis d'origine algérienne, mais je n'ai jamais ressenti le racisme comme les jeunes de banlieue disent le connaître. Oui, il y a des problèmes, mais on ne peut pas cautionner la violence » avait à l'époque affirmé la chanteuse, l'une des rares artistes à prendre publiquement la parole sur cette question sensible. 13 ans après, Chimène Badi n'a pas changé d'avis. Elle persiste et signe : « Tout ce qui est en train de se passer au nom d'une religion, de ma religion, c'est de l'ordre de l'insupportable, c'est très difficile à accepter ».

"Je sais que c'est dangereux pour moi de le dire"


L'artiste de 38 ans est apparue très émue en évoquant son rapport à l'islam et les dérives extrémistes qui sont faites au Coran. « Je fais partie de ces artistes qui ont décidé de le dire, et qui n'ont pas de problème à l'assumer. Je crois qu'on devrait être plusieurs à le faire. Parce que c'est important, c'est important de dire tout simplement c'est pas nous, c'est pas ça, qu'on est pas d'accord (...) Ce n'est pas juste. Je trouve ça inadmissible, et je continuerai à le dire quoi qu'il advienne. Vous savez même le fait de le dire pour moi c'est... C'est un choix, je le fais. Je sais que c'est dangereux pour moi de le dire » a-t-elle poursuivi, consciente de ses responsabilités en tant que personnalité médiatique : « C'est dangereux, à partir du moment où je prends la parole et que je m'exprime sur un sujet aussi sensible en disant que, non, ce n'est pas notre religion, non, je ne suis pas d'accord, que je continuerai à le dire et que, oui, je fais partie de ces femmes de confession musulmane qui montent sur scène, qui portent des décolletés, qui chantent l'amour… Je me battrai pour continuer à être comme ça et à le dire parce que je pense que c'est hyper important ».

Pour Chimène Badi, il est essentiel que les personnes de confession musulmane dénoncent les actes de « barbarie » qui sont commis au nom de sa religion : « Face à cette folie, parce que c'est de la folie, de la sauvagerie, de la barbarie, ça me rend dingue, j'ai juste envie de dire stop, ça ne peut pas continuer comme ça (...) Je ne sais pas à quoi ça servira mais il faut le dire. J'espère que mes amis artistes qui sont de la même confession que moi décideront de faire la même chose ».

Regardez Chimène Badi s'exprimer dans "On est presque en direct" :
Pour en savoir plus, visitez chimene.fr, ou le Facebook officiel.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Chimène sur Pure Charts.
Chimène Badi en interview
21/01/2023 - Chimène Badi est de retour avec un album de reprises des chansons d'Edith Piaf. En interview pour Purecharts, la chanteuse se confie sur la génèse de "Chimène chante Piaf", les critiques, son lien avec la Môme, l'idée d'une suite de son disque et répond aussi aux comparaisons. Rencontre avec une artiste au...
Plus de Chimène Badi
A lire sur les forums :
Dans l'actu musicale
Derniers clips de Chimène Badi :

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter