Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de France Gall > Daniel Balavoine : France Gall évoque l'amitié qui les liait avec Michel Berger
C'est dit !
jeudi 14 janvier 2016 11:31

Daniel Balavoine : France Gall évoque l'amitié qui les liait avec Michel Berger

Pour le 30ème anniversaire de la disparition de Daniel Balavoine, l'une de ses amies, la chanteuse France Gall, a décidé de lui rendre hommage.
Crédits photo : DR.
C'est aujourd'hui qu'on célèbre la mort de Balavoine. Le chanteur nous a quittés le 14 janvier 1986 dans un accident d'hélicoptère, en marge du Paris-Dakar, au Mali. Il laisse derrière lui un répertoire riche et populaire, repris par différents artistes dont Zaz, Nolwenn Leroy, Emmanuel Moire et Cats on trees, sur un album tribute baptisé "Balavoine(s)". Mais, par-delà le temps, il laisse aussi l'image d'un homme engagé à l'aura extraordinaire, dont France Gall a bien voulu parler à nos confrères du Parisien. En effet, l'interprète de "Si maman si", actuellement occupée par la comédie musicale "Résiste", rend hommage à celui qu'elle présente comme un ami, doté d'« une force » qui les a « protégés », elle et Michel Berger, « jusqu'à sa mort » : « Quand nous étions attaqués dans les médias ou autres, personne ne nous a défendus comme lui. Cette force nous réconfortait ».


Cette amitié est née à la fin des années 70, alors que Michel Berger recherchait une voix pour incarner Johnny Rockfort dans "Starmania". « La première fois qu'on a vu et entendu Daniel, c'était à la télé : Michel et moi étions assis par terre dans notre chambre de Beauséjour et regardions par intermittence l'émission de Guy Lux » se souvient-elle. « Quand il est entré pour chanter "Lady Marlène" avec un grand orchestre, nous avons eu un choc. Raide comme un piquet, planté derrière son micro sur pied, il a commencé à chanter d'une voix qu'on n'avait jamais entendue, avec un timbre nouveau et une tessiture tellement large et aigüe qu'on est resté bouché bée ». A la suite de quoi le compositeur de "Pour me comprendre" a proposé le rôle à Daniel Balavoine, lequel lui a permis d'ouvrir sa carrière à d'autres perspectives et de pousser les portes du succès.

"Un gouffre qui fera que plus rien ne sera comme avant"


France Gall révèle aussi que son époux avait écrit le titre culte "Tous les cris les SOS" sur mesure pour Daniel Balavoine. « C'était rare pour un compositeur de pouvoir écrire une chanson aussi étendue musicalement. Un tour de force ! » souligne-t-elle, évoquant ensuite les personnalités atypiques des deux artistes. « Michel plutôt réservé, parlant doucement, face à Daniel, fougueux, qui le charriait et qui au fond l'admirait infiniment en tant qu'artiste ». Elle raconte aussi que « Michel était le premier à qui Daniel faisait écouter ses chansons », qu'ils ont été très proches un temps : « Nous passions Noël ensemble, les vacances d'été ensemble dans des maisons louées, on jouait au tennis, on allait au cinéma. Le duo qu'ils formaient était un moment de grâce absolu » ajoute-t-elle, se remémorant également sa mort, « un gouffre qui fera que plus rien ne sera comme avant ». Un sentiment qui aurait largement inspiré à Michel Berger la ballade "Évidemment".
Jonathan HAMARD
Toute l'actualité de "Résiste" sur le site internet et la page Facebook.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP