Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de France Gall > Pascal Obispo raconte pourquoi France Gall a refusé d'enregistrer un album avec lui
C'est dit !
samedi 03 février 2018 11:25

Pascal Obispo raconte pourquoi France Gall a refusé d'enregistrer un album avec lui

France Gall a failli enregistrer un album écrit par Pascal Obispo. Il lui avait chanté les titres "Tu trouveras", "Sa raison d'être" ou "Chanter", sauf que la chanteuse a finalement décliné la proposition. Il raconte leur rendez-vous et explique le refus de France Gall.
Crédits photo : Montage Pure Charts Bestimage
France Gall nous a quittés le 7 janvier dernier, alors qu'elle n'était âgée que de 70 ans. Depuis, les Français s'emparent de son répertoire, composé de tubes intemporels comme "Résiste", "Il jouait du piano debout" ou "Si maman si". Alors que son best-of "Evidemment" est numéro un des ventes d'albums, Pascal Obispo a fait une révélation dans l'émission "Bonjour la France" sur Europe 1, quelques jours après la disparition de la chanteuse : il a écrit un album pour France Gall mais qui n'est jamais sorti. Ce n'est pas lui qui a eu l'idée à l'origine. « On ne peut pas se substituer à des génies comme Michel Berger, qui fait partie dans la chanson française des personnes qui m'ont vraiment profondément inspirés. Du moins, pour écrire en français, ce que je ne savais pas faire » a-t-il indiqué avant d'en dire plus.

"Après Michel Berger, tu rigoles ? C'est impossible"


C'est un patron de label chez Sony qui lui a imposé l'idée en 1997, peu après la mort de Pauline, la fille de France Gall. « Il m'appelle pour me dire : "Il faut absolument que tu fasses un album pour France Gall". "Non mais après Michel Berger, tu rigoles ? C'est impossible !". Il me dit : "Mais si il faut que tu le fasses, fais des chansons" » a raconté Pascal Obispo, très partagé. Il écrira alors "Tu trouveras", qu'il enregistrera finalement avec Natasha St-Pier, le tube "Sa raison d'être" offert ensuite au Sidaction, mais aussi "Chanter", devenu un énorme succès pour Florent Pagny, "La clé qu'on a en nous" qui séduira finalement Patricia Kaas, ainsi que trois chansons qui finiront dans la comédie musicale "Les 10 Commandements", dont "L'inacceptable" (« C'était un mot que répétait Michel Berger souvent quand il parlait de la mort ») et "Il est celui que je voulais".

"C'est Michel mais ce n'est pas Michel"


Mais pour Pascal Obispo, tout est perdu d'avance. « L'histoire est impossible. Mais j'ai quand même écrit des chansons en me disant : 'Allez, on ne sait jamais'. Et aussi pour le plaisir de rencontrer une artiste qui pour moi est le symbole de ce qui représente la vraie chanteuse française. Quand je cite une référence en chanson française en femme, je dis France Gall » s'est souvenu le nouveau coach de "The Voice", racontant alors leur rendez-vous. « Il y avait Raphaël, (son fils, ndlr) qui était derrière France, sur le canapé. C'était il y a 20 ans. Et moi je dois jouer des chansons. C'était très difficile. Je n'étais pas très convaincu, je joue "Sa raison d'être" » a expliqué Pascal Obispo. Sauf que France Gall déclinera ses chansons : « Je me souviens très bien du mot gentil de France (...). Elle a dit : "C'est Michel mais ce n'est pas Michel". C'est une phrase qui est assez jolie et belle, et assez juste et vraie. On ne remplace personne, on est tous uniques. J'avais fait ce que j'avais pu ». Une anecdote pleine de tendresse.

Julien GONCALVES
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP