Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de David Hallyday > "La ligne rouge est franchie" : David Hallyday refuse d'aller voir l'exposition sur Johnny
jeudi 30 novembre 2023 10:37

"La ligne rouge est franchie" : David Hallyday refuse d'aller voir l'exposition sur Johnny

Par Julien GONCALVES | Rédacteur en chef
David Hallyday propose actuellement une reprise de "Requiem pour un fou" de son père Johnny, avant un album hommage et une grande tournée. Alors qu'il sort également une autobiographie, l'artiste révèle qu'il refuse d'aller visiter l'exposition sur Johnny Hallyday qui arrive à Paris : "J'ai préféré ne pas m'y rendre".
Crédits photo : Montage Purecharts Bestimage
David Hallyday est de retour. Quelques mois après "Le plus heureux des hommes", écrit pour son père Johnny Hallyday mais qui n'était jamais sorti, le chanteur de 57 ans propose désormais une reprise de "Requiem pour un fou", avant un projet hommage et une grande tournée des Zénith. « C'était évidemment la musique qui me liait fortement à mon père et, après sa mort, j'ai ressenti comme une mission d'en faire quelque chose. Je viens de signer pour une tournée de 100 dates en 2024, un projet en rapport avec l'idée de transmission si forte dans la famille » confie David Hallyday au JDD, révélant qu'il reprendra « certaines chansons de "Sang pour sang", l'album que nous avons fait ensemble, mais également des chansons de mon père qui ont bercé mon enfance, pour me les réapproprier ». Il revisitera également quelques-uns de ses propres succès afin de « mélanger les catalogues ».

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Le butin d'un cambriolage"


En parallèle, David Hallyday propose actuellement une autobiographie baptisée "Meilleur album". Mais ne comptez pas y retrouver l'épisode de l'héritage et de sa guerre médiatisée contre Laeticia Hallyday. « Beaucoup de personnes en seront sans doute déçues, je m'en excuse par avance. Je trouve grotesque de laver son linge sale en public, rien de plus moche. Ce n'est pas le travail qui convient pour avancer, même s'agissant de choses qui ont été injustes, et moi, je veux avancer » révèle le rockeur, qui y glisse tout de même quelques avis bien tranchés, lui qui estime que son père était « influencé » par des proches. Ainsi, David Hallyday, qui n'était pas au courant de la sortie du titre inédit "Un cri" de son père, indique dans son livre qu'il est contre l'exposition Johnny Hallyday qui ouvrira à Paris dès le 22 décembre après avoir été présentée à Bruxelles.

« En parlant d'exploitation commerciale, je pense à une exposition récente à Bruxelles où ont été montrés des objets personnels de mon père. J'ai préféré ne pas m'y rendre » confie David Hallyday, troublé à l'idée de visiter le bureau de Johnny à Marnes-la-Coquette qui a été reconstitué ou de revoir toutes ses archives : « La ligne rouge séparant la vie publique de l'intime et du sacré me semblait franchie. J'aurais eu l'impression de voir devant moi le butin d'un cambriolage ». Et d'ajouter : « En vérité, j'aurais bien aimé conserver quelques objets ayant appartenu à mon père, mais, comme on le sait, les choses ne se sont pas passées ainsi ». Il lui reste cependant des guitares mais David Hallyday, qui n'a « pas eu le choix », a tout de même quelques regrets : « J'aurais aimé avoir auprès de moi quelque chose qui témoigne de notre histoire commune, à l'image du disque de diamant de "Sang pour sang". Ça m'aurait fait plaisir. Mais tout cela n'est pas grave. Ce qu'il m'a donné de son vivant me suffit ».
David Hallyday en interview
28/11/2020 - A l'occasion de la sortie de son nouvel album "Imagine un monde", David Hallyday se confie en interview sur Pure Charts sur l'avenir du monde, son fils Cameron présent sur le disque, l'impact de la perte de son père, sa vision sans concession du fonctionnement de l'Etat et son inquiétude à propos de la cul...
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de David Hallyday

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter