Accueil > Actualité > Buzz > Actualité de Beck > Beck : sa page Wikipedia piratée par les fans de Beyoncé, suite aux Grammy Awards
mercredi 11 février 2015 11:39

Beck : sa page Wikipedia piratée par les fans de Beyoncé, suite aux Grammy Awards

Par Julien GONCALVES | Rédacteur en chef
Enfant des années 80 et ex-collectionneur de CD 2 titres, il se passionne très tôt pour la musique, notamment la pop anglaise et la chanson française dont il est devenu un expert.
On ne parle que de lui ! Très discret jusqu'ici, Beck est désormais au coeur d'une polémique, lui qui a remporté le Grammy Award du meilleur album face à Beyoncé. Après le coup de gueule de Kanye West, ce sont les fans de la chanteuse qui ont eu la brillante idée de se moquer de Beck en piratant sa page Wikipedia.
Crédits photo : Montage Pure Charts
A 44 ans, Beck a publié douze albums depuis 1993. Une carrière qui a débuté il y a plus de vingt ans et qui a vu l'artiste collaboré avec Macy Gray, Sia, Pink ou encore Charlotte Gainsbourg. Pourtant, malgré son hit mondial "Loser" sorti en 1994, le chanteur américain n'a pas explosé auprès du grand public, et encore moins de la nouvelle génération. Mais son Grammy Award remporté dimanche dernier dans la catégorie meilleur album pour "Morning Phase", sorti en février 2014 et écoulé à 300.000 exemplaires aux Etats-Unis, a changé la donne. L'attitude de Kanye West sur scène, prêt à prendre la parole pour crier au scandale, et ensuite en interview, a braqué les projecteurs sur Beck, lui d'ordinaire si discret. « Beck doit respecter l'art et il aurait dû donner sa récompense à Beyoncé » a confié Kanye West. Car oui Beck a gagné le trophée face à Ed Sheeran, Sam Smith, Pharrell Williams et Beyoncé !

"Voleur de trophée", "#quiestbeck", "Flop"...


Face à ces réactions virulentes à son encontre, Beck a préféré répondre avec légèreté : « On ne peut pas plaire à tout le monde ! Je l'aime toujours et je pense que c'est un génie ». Mais les fans de Beyoncé, eux, ne décolèrent pas. Sur Twitter, le hashtag #WhoTheFuckIsBeck est devenu viral, tandis que sa page Wikipedia a été piratée. « Il est connu comme celui qui a volé le Grammy de Beyoncé en 2015 » a-t-on pu lire dans sa biographie sur l'encyclopédie participative, tandis que l'artiste a été temporairement rebaptisé "Voleur de trophée". Sa discographie aussi a été totalement revisitée avec les albums "Flop", "Kanye Don't Hit Me", "#whoisbeck", "Grammy Thief", "Flop : the Re-Up" ou encore "Beyonce : A Black History Month Tribute". Désormais, tout est revenu dans l'ordre et des proches de Beck ont tenu à le défendre dans les médias : « Il a fallu 68 personnes pour réaliser cet album de Beyoncé. Beck a écrit le sien dans sa totalité et a joué tous les instruments ». Notons que Beck a également remporté le Grammy Award du meilleur album rock face à U2 ou les Black Keys. Heureusement, ces communautés de fans ont su rester silencieuses...

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter