Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Gauvain Sers > Gauvain Sers se dit "mitigé" sur le pass sanitaire pour les concerts
C'est dit !
mercredi 28 juillet 2021 12:30

Gauvain Sers se dit "mitigé" sur le pass sanitaire pour les concerts

Alors qu'il a pris la route des festivals pour l'été, Gauvain Sers exprime ses doutes sur l'efficacité d'instaurer un pass sanitaire pour les concerts, dans les colonnes de Nice-Matin.
Crédits photo : Bestimage
Depuis le 30 juin, les concerts debout sont à nouveau autorisés sur le territoire français. Un soulagement pour les festivals d'été, désormais en capacité d'accueillir des événements de plus de 5.000 personnes même si le public semble déserter les gros événements en raison du pass sanitaire jugé trop contraignant. Pour les artistes, heureux de retrouver le public après de longs mois d'absence, la pression est double. « Sincèrement, j'étais très flippé à l'idée de ne plus savoir faire mon métier ! C'était la première vraie pause depuis 2016, j'étais dans une routine et tant qu'on enchaînait les tournées, je savais que rien ne pourrait m'arriver. Le fait d'être subitement sortis de notre élément a suscité beaucoup d'appréhension » explique Gauvain Sers dans les pages de Nice-Matin, ravi de présenter en avant-première les chansons de son troisième album "Ta place dans ce monde", attendu le 27 août : « On craignait que le public ait du mal à se remettre dans le bain et il a fallu réattiser la passion. Mais ça marche super bien, je suis très content ! Le confinement nous a donnés le temps d'écrire, d'explorer de nouvelles choses et on revient avec un nouveau souffle, une nouvelle énergie ».

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Je me suis réfugié dans l'écriture"


Après le succès de ses deux premiers albums "Pourvu" et "Les oubliés", tous deux certifiés disques de platine pour plus de 100.000 ventes, Gauvain Sers s'apprête à dévoiler 12 nouveaux morceaux forcément imprégnés du sentiment d'impuissance et de l'envie d'aller de l'avant que chacun a ressenti durant la crise sanitaire. « Ça a été compliqué. Au début, je n'écrivais que des chansons sur la pandémie ou l'isolement. Puis j'ai recouru au fantasme. J'ai essayé de me représenter tout ce qui manquait, donc forcément, plusieurs chansons de ce troisième album se déroulent sur des terrasses. J'avais également beaucoup de notes et de morceaux de côté que je n'avais pas eu le temps d'achever, ça m'a aidé. Je me suis réfugié dans l'écriture » atteste l'interprète des "Toits de Paris" qui ne projetait pas, à l'origine, de sortir un nouvel album « aussi vite ». « Cet exercice m'a aidé à prendre du recul sur ce qui se passait dehors. On retrouve quelques références à la pandémie dans l'album, ça aurait été étrange de ne pas l'évoquer du tout, mais je voulais que l'on puisse l'écouter dans dix, quinze ou vingt ans sans se dire que c'était un produit du confinement » ajoute le chanteur au béret.


"C'est dommage que l'on soit contraint de l'imposer"


Depuis le 21 juillet, les conditions d'accès aux concerts ont été modifiées par le gouvernement de Jean Castex, afin d'enrayer la quatrième vague de l'épidémie de Covid-19 déclenchée par l'arrivée du variant Delta en France. Désormais, le pass sanitaire obligatoire est imposé à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Une situation qui semble diviser les artistes. Alors qu'Akhenaton d'IAM a poussé un coup de gueule contre « des lois dangereuses », lui qui s'est dit contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire avant de voir ses concerts repoussés en raison d'un cas contact détecté dans le groupe, Gauvain Sers fait lui aussi part de ses incertitudes. « Je suis assez mitigé » avoue-t-il à Nice-Matin, dubitatif sur l'efficacité d'une telle mesure et de son impact sur le monde culturel : « J'ai l'impression que c'est le seul moyen pour nous de faire notre métier et je suis vraiment heureux de pouvoir remonter sur scène, mais c'est dommage que l'on soit contraint de l'imposer ».

Pour autant, le musicien de 31 ans se félicite d'avoir l'opportunité, dans ce contexte incertain, de pouvoir monter sur scène afin de partager sa musique au plus grand nombre : « Les gens voulaient continuer à écouter mes histoires, ça m'a touché ». Attendu aux Nuits Blanches de Thoronet ce jeudi 29 juillet puis au festival Attrap'sons à Plouagat fin août, Gauvain Sers verra sa tournée se jouer aux quatre coins de l'Hexagone jusqu'en avril 2022.
Yohann RUELLE
Retrouvez l'actualité de Gauvain Sers sur son site officiel et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez les titres de Gauvain Sers sur Pure Charts !
Gauvain Sers en interview
11/09/2021 - Gauvain Sers est de retour avec son troisième album "Ta place dans ce monde". Depuis un bar parisien, le chanteur se confie en interview sur son disque propulsé numéro deux des ventes, ses thématiques sociales et politiques engagées, le succès ou encore les comparaisons avec Renaud. ...
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés