Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Gauvain Sers > Clip "Les oubliés" : Gauvain Sers, de retour à l'école, pleure le sort des campagnes
Clip
ARTICLE MIS A JOUR - samedi 02 mars 2019 20:10

Clip "Les oubliés" : Gauvain Sers, de retour à l'école, pleure le sort des campagnes (màj)

Après avoir vendu plus de 100.000 exemplaires de son premier album "Pourvu", Gauvain Sers fait son retour ce vendredi avec un nouveau titre intitulé "Les oubliés". Le chanteur y évoque comment la campagne est vue comme exclue de la société française. Regardez le clip !
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
Avec son look à la Gavroche et son phrasé typique, Gauvain Sers a connu l'un des succès surprises de 2017. Découvert en première partie de la tournée de Renaud, le chanteur de 29 ans a profité de cette exposition pour vendre plus de 100.000 exemplaires de son premier album "Pourvu", défendu par un morceau-titre diffusé en boucle sur les ondes. Un an et demi après ce premier essai concluant, soutenu par une série de concerts passée notamment par l'Olympia, Gauvain Sers signe son retour avec "Les oubliés". Pour ce morceau produit par Yarol Poupaud (Johnny Hallyday), le chanteur évoque une nouvelle fois sa campagne natale et comment celle-ci apparaît comme la « laissée pour compte » dans la société française actuelle « à deux vitesses ». Avec comme image première, la véritable histoire de la fermeture d'une école, faute d'effectif et de moyens.

"On est les oubliés, la campagne, les paumés..."


« A vouloir regrouper les cantons d'à côté en trente élèves par salle / Cette même philosophie qui transforme le pays en un centre commercial / Ça leur a pas suffit qu'on ait plus d'épicerie qu'les médecins s'fassent la malle » clame Gauvain Sers avant d'enchaîner sur un refrain réaliste, à la mélodie douce : « On est les oubliés / La campagne, les paumés, les trop loin de Paris / Le cadet de leurs soucis ». Par ailleurs, pour la pochette du titre, Gauvain Sers s'affiche au portail d'une école tandis que des enfants courent derrière lui. Et le clip permet à Gauvain Sers d'investir l'école de Ponthoile, dans l'ouest de la Somme. Tandis que les élèves vont et viennent dans la classe, le chanteur évoque le sort de ces campagnes oubliées et qui semblent abandonnées par l'Etat. La journée se termine et la vie de l'école semble toucher à sa fin puisque tout le mobilier est débarrassé devant un Gauvain Sers impassible qui ne peut être que témoin de la chose.

« Ça coulait de source qu'on devait le tourner là où le symbole serait le plus fort, c'est à dire dans une salle de classe. Et pas n'importe laquelle. Celle de Jean-Luc Massalon, l'instituteur qui m'a envoyé sa bouteille à la mer, il y a presque un an et sans qui cette chanson n'existerait pas. Sachez aussi que les enfants sont ceux qui sont concernés par la fermeture de l'école. C'était important pour moi de ne pas engager des comédiens, cette chanson étant malheureusement le reflet d'une triste réalité pour beaucoup de villes et de villages » explique l'artiste par rapport à son clip. "Les oubliés" est ainsi le premier single de l'album du même nom, prévu pour le 29 mars. 14 titres au programme qui devraient avoir la même tournure engagée. Pour le promouvoir, le chanteur a décidé de s'embarquer dans une tournée dans des petits villages de campagne, comme ceux qu'il décrit dans son titre. Une belle initiative.

Ecoutez le nouveau single de Gauvain Sers, "Les oubliés" :
Théau Berthelot
Retrouvez l'actualité de Gauvain Sers sur son site officiel et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez les titres de Gauvain Sers sur Pure Charts !

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?
  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP