mardi 29 avril 2008 10:00

Découvrez Makali, le groupe du fils d'Isabelle Adjani

Par Thierry CADET | Rédacteur
Makali est un groupe de chanson française crée en 2003, et dont le chanteur n'est autre que le fils d'Isabelle Adjani, Barnabé Saïd-Albert. Une formation qui développe son univers acoustique en multipliant les apparitions dans divers lieux de sa région, avec un répertoire teinté de folk, de swing ou de reggae. L'album sera disponible le 1er septembre.
Makali, c’est d’abord un trio composé d’Armelle Ita (Chant et Clarinette), Andrea Papi (Guitare et Chœurs) et Barnabé (Chant et Guitare), fils de la comédienne Isabelle Adjani. En 2004, Audrey Satury (Violoncelle) et Cleps Puig (Basse et Contrebasse) rejoignent le groupe qui se lance dans l’enregistrement d’un premier maxi autoproduit : "De la chanson et puis c’est tout…".

Parallèlement, accompagné par des structures locales, Makali engage la création de son spectacle "Chez Mémé", en mettant l’accent sur une scénographie et sur une esthétique musicale intimiste présentées en première partie d’Anaïs à la Gare de Coustellet (Vaucluse). Dans le courant de l’année 2005, le groupe est rejoint par Nico Rew (Batterie et Percussions) et les concerts se poursuivent avec notamment des premières parties de Dobé Gnahoré et Jacques Higelin. En 2006, Andrea et Cleps, alors recrutés sur un tournage en tant qu’assistants, font connaître la musique de Makali à la production du film. Trois titres du maxi "De la chanson et puis c’est tout..." sont ainsi retenus par la Fox pour figurer dans la bande originale internationale de "A Good Year" (avec Russel Crowe et Marion Cotillard) réalisé par Ridley Scott. L’un des trois titres, "Il faut du temps au temps", est même utilisé pour le générique final du film et apparaît sur le disque de la B.O.

Cette même année, Makali signe des contrats avec 31 Editions et TS3, production de spectacles de Thierry Suc. C’est grâce à cette opportunité que le groupe se produit à plusieurs reprises en première partie de Raphaël durant l’été 2006 dans des lieux tels que les Arènes de Nîmes ou l’île du Gaou. La formation présente finalement son travail aux maisons de disque à l’occasion d’un concert à la Scène Bastille de Paris. La salle est comble ! Et un contrat est alors signé en 2006 avec le label Mercury/Universal.

Le groupe entre alors en studio au printemps 2007, puis retrouve la scène sur différents festivals tout au long de l’été, avec un accueil toujours plus chaleureux du public.

A l’instar du Maxi autoproduit de 2004, leur premier opus s’intitule "De la chanson et puis c’est tout…" et sera disponible en digital le 19 mai, et physiquement le 1er septembre prochain. On y note la collaboration du réalisateur Phil Delire et la rencontre avec Stéfane Mellino (Les Négresses Vertes) à la guitare sur le titre "Comme le mal".

Makali sera en concert, entre autres, le 19 mai prochain à La Boule Noire et le 23 mai au Nouveau Casino, à Paris. Sans oublier une tournée dans toute la France.

Pour en savoir plus, visitez son MySpace officiel.
Découvrez le clip du premier single de Makali, "Mais bon !" :
Le player Dailymotion est en train de se charger...

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Mentions légales
  • Publicité
  • Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter