Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Kassav' > Kassav' : un membre du groupe condamné à huit mois de prison avec sursis
jeudi 17 novembre 2022 13:17

Kassav' : un membre du groupe condamné à huit mois de prison avec sursis

Par Théau BERTHELOT | Journaliste
Passionné par la musique autant que le cinéma, la littérature et le journalisme, il est incollable sur la scène rock indépendante et se prend de passion pour les dessous de l'industrie musicale et de l'organisation des concerts et festivals, où vous ne manquerez pas de le croiser.
Kassav' se retrouve au coeur d'un scandale judiciaire. Un des membres fondateurs du groupe de zouk antillais a été condamné à huit mois de prison avec sursis pour abus de confiance suite au financement suspect d'un concert de la bande.
Crédits photo : Bestimage
Le 30 juillet 2021 disparaissait Jacob Desvarieux, le chanteur de Kassav', des suites de complications liées au Covid. Très rapidement, Jocelyne Béroard, sa comparse du groupe de zouk antillais, se confiait sur l'avenir de la bande sans son chanteur emblématique : « Continuer sans Jacob, cela ne va pas être possible. On a déjà perdu un chanteur, Patrick Saint-Éloi, en 2010. Sans Jacob, est-ce qu'on a le droit d'appeler encore le groupe Kassav' ? Je ne sais pas, on va y réfléchir. Je crois qu'il est peut-être bon de penser autrement aujourd'hui ». Aujourd'hui, Kassav' fait reparler de lui mais pas pour des raisons musicales. En effet, Pierre-Edouard Décimus, l'un des membres fondateurs du groupe derrière les tubes "Syé Bwa" et "Zouk-la Sé Sel Médikaman Nou Ni", a été condamné ce mardi 15 novembre à huit mois de prison avec sursis pour abus de confiance par le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Deux personnes inculpées


Un jugement qui survient dans le cadre d'un concert donné en décembre 2019 dans la commune de Baie-Mahault en Guadeloupe. Ce show organisé pour les 40 ans de Kassav' avait été en partie subventionné par l'instance régionale du tourisme de Guadeloupe à hauteur de 100.000 euros. Une somme qui avait été versée à l'association Sign'Alizé, présidée par... Pierre-Edouard Décimus ! Une enquête a été ouverte en octobre 2020, soit près d'un an après l'organisation du concert, suite à un signalement de la Chambre régionale des comptes de la Guadeloupe. En cause ? Des irrégularités de gestion dans l'association Sign'Alizé, dont l'utilisation des fonds financiers aurait servi à éponger les dettes du musicien et président de l'organisation Pierre-Edouard Décimus.

Des perquisitions ont ensuite été réalisées en juin 2021 dans les locaux de Sign'Alizé et aux domiciles de Pierre-Edouard Décimus ainsi que du fonctionnaire territorial Rudy Vardarassian. Les deux hommes ont été placés en garde à vue pendant 30 heures. « Chargé des opérations spéciales de la communauté d'agglomération de Cap Excellence », Rudy Vardarassian a été poursuivi pour prise illégale d'intérêt par chargé de service public et également condamné à huit mois d'emprisonnement avec sursis et 7.500 euros d'amende. Les deux hommes n'ont pas encore indiqué s'ils comptent faire appel de cette décision de justice.

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter