Accueil > Actualité > Hommage > Actualité de Cindy Sander > Mort de Thierry Mugler : Cindy Sander pleure son "papa de coeur" et lui rend hommage
lundi 24 janvier 2022 19:00

Mort de Thierry Mugler : Cindy Sander pleure son "papa de coeur" et lui rend hommage

Par Yohann RUELLE | Journaliste
Branché en permanence sur ses playlists, il sait aussi bien parler du dernier album de Kim Petras que du set de techno underground berlinois qu'il a regardé hier soir sur TikTok. Sa collection de peluches et figurines témoigne de son amour pour les grandes icônes de la pop culture.
Cindy Sander est "effondrée" depuis l'annonce de la mort de Thierry Mugler, célèbre couturier français qui avait fait d'elle la star de son spectacle "The Wyld" à Berlin. Touchée, la chanteuse salue la mémoire de son "papa de coeur".
Crédits photo : Instagram
Une « belle revanche sur la vie ». Si le public se souvient d'elle pour son casting raté à la "Nouvelle Star" et pour sa chanson "Papillon de lumière" devenue culte, Cindy Sander a affronté les critiques et s'est accrochée coûte que coûte à son rêve, avant de connaître un coup de pouce du destin. En 2011, elle fait la rencontre du célèbre couturier Thierry Mugler, dont les mains expertes ont habillé les plus grandes stars et mannequins des années 80 et 90, de David Bowie à Madonna en passant par Mylène Farmer ou George Michael. Convaincu que son talent est sous-estimé, l'icône de la mode décide d'en faire la star de son spectacle "The Wyld" joué au Palast, l'un des plus grands théâtres de Berlin. A une condition : qu'elle accepte de se métamorphoser avec l'aide d'un coach sportif, d'une diététicienne, d'un styliste et d'un professeur de chant.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


« Quand j'ai été contactée, j'ai d'abord cru que c'était une blague. Je me suis retrouvée face à lui. Il m'a dit : "Je vois en vous ce que vous ne voyez pas. Vous êtes un diamant brut". (...) Il a proposé de me transformer. J'ai perdu beaucoup de poids. Je suis devenue rouquine. J'ai fait énormément d'heures de sport. Je me sens beaucoup mieux dans ma peau grâce à lui » confiait alors Cindy sur le plateau de l'émission "Toute une histoire" sur France 2, elle qui a perdu pas moins de 40 kilos en trois ans afin d'être prête.

"Il allait très bien, sa mort est un tel choc"


Une aventure qui a complètement changé sa vie. « J'ai un planning fou ici, j'ai une vie très speed : entre les répétitions pour ma voix, les échauffements, les interviews, les reportages, et deux représentations par jour, ce sont de grandes journées » témoignait Cindy Sander il y a quelques années, fière de voir sa carrière prendre un nouvel essor. La chanteuse avait même invité son idole Céline Dion à venir la voir sur scène ! Forcément, la nouvelle de la mort de Thierry Mugler, survenue ce dimanche 23 janvier alors qu'il avait fêté le mois dernier ses 73 ans, est un déchirement pour son ancienne protégée. « Je suis effondrée, j'ai passé une nuit blanche à essayer de comprendre. Je l'ai eu au téléphone dernièrement, nous avions parlé longuement de ses projets, il en avait encore tellement... On avait aussi des choses prévues ensemble. Il allait très bien, c'est pourquoi sa mort est un tel choc » raconte Cindy Sander à Télé-Loisirs.



"Tout ce que je suis, je le lui dois"


Par le biais d'une tendre photo partagée sur Instagram, la chanteuse rend hommage à « son étoile ». Les deux artistes avaient en effet noué une relation très forte, au delà de leurs activités professionnelles. « C'était mon papa de coeur, j'étais sa grande fille... Il n'avait pas d'enfants et était très attaché à nous, on avait une relation très proche, au-delà du travail. Il pensait toujours à Enzo, mon fils, lui ramenait toujours un cadeau de ses voyages » raconte Cindy Sander, endeuillée par cette perte terrible. D'autant qu'après leur aventure berlinoise, le créateur avait continué de la soutenir en produisant ses titres. « Il a cru en moi à un moment où personne ne m'accordait sa confiance. Il a tout mis en oeuvre pour qu'on y arrive, c'est celui qui a toujours cru en moi » rappelle-t-elle au lendemain de sa disparition, heureuse d'avoir un jour croisé la route de cet « adorable nounours » qu'elle qualifiait de « très humain » : « Il voulait toujours prouver de quoi il était capable, avec une quête d'amour, de réconfort. (...) Il m'a appris à devenir celle que je voulais être. Tout ce que je suis, je le lui dois ». Une belle déclaration !

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter