Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Youssoupha > Youssoupha gagne son procès en appel contre Eric Zemmour
News musique
vendredi 29 juin 2012 12:06

Youssoupha gagne son procès en appel contre Eric Zemmour

L'affaire traîne depuis maintenant plus de trois ans et a (enfin) trouvé son dénouement. La cour d'appel de Paris a rendu son verdict et juge le rappeur Youssoupha non coupable après avoir été attaqué par le chroniqueur Eric Zemmour, qu'il avait traité de "con".
Crédits photo : ABACA
Si Youssoupha a gagné son procès contre Eric Zemmour selon une décision de justice rendue publique par la cour d'appel de Paris, il fait également gagner le rap. Un combat qu'il mène depuis ses débuts en 2007 avec son premier album "A chaque frère". Mais sa bataille juridique, c'est en 2009 qu'elle a commencé.

Tout commence quand Eric Zemmour découvre le titre "A force de le dire" du rappeur et décide de porter plainte. Et pour cause, Youssoupha clame dans le texte : « A force de juger nos gueules, les gens le savent, qu'à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit que c'est nous, je mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Eric Zemmour. ». Condamné le 25 octobre dernier à 800 euros d'amende avec sursis tandis que la directrice générale d'EMI Musique France Valérie Queinnec écopait d'une amende de 500 euros avec sursis, sans compter les 1.000 euros de dommages et intérêts et les 2.000 euros de frais de justice pour Eric Zemmour, Youssoupha a fait appel de la décision. Il sort cette fois-ci vainqueur. La cour a tranché en expliquant que les propos du rappeur « n'excédaient pas les limites admissibles en matière de liberté d'expression artistique ».

Aucune diffamation ni d'injure publique selon la cour d'appel. Les magistrats ont conclu que monsieur Zemmour, « journaliste, chroniqueur et polémiste connu pour son sens pas toujours bienveillant de l'humour et de la formule » est « un personnage public » envers lequel « une plus grande tolérance s'impose ». La cour rappelle également que « le rap est un style artistique permettant un recours possible à une certaine dose d'exagération ». Il est vrai que certains propos de Zemmour mis en lumière par Youssoupha avaient créé la polémique. Sur un plateau de télévision, le chroniqueur parlait du rap comme d'« une sous-culture d'analphabètes ».

De cette affaire, le chanteur a fait une chanson pour son nouvel album "Noir D****", sorti en janvier dernier. Remettant en cause la justice dans "Menace de mort", Youssoupha estime « le rap était la musique la plus trainée en justice, largement devant les autres. Ça fait vingt ans que je vis en France, je n'ai pas souvenir d'autres groupes ou d'autres artistes ayant été trainés en justice pour des faits étant directement liés à leur musique ». C'est ce qu'il déclarait lors d'un entretien accordé à Pure Charts, en venant à la conclusion suivante : « Est-ce que les rappeurs sont les seuls artistes engagés ? Non, je ne crois pas ! Nous n'avons pas inventé l'engagement dans l'art. Est-ce que nos engagements dérangent ? Peut-être ! ».
Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez youssoupha.com et la page Facebook de Youssoupha.
Ecoutez et/ou téléchargez le nouvel album de Youssoupha sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Youssoupha :
Clip Youssoupha - Fly
Youssoupha
Clip Youssoupha - La foule
Youssoupha
Clip Youssoupha - La Même Adresse
Youssoupha
Clip Youssoupha - Poids plume
Youssoupha
Clip Youssoupha - Calmement
Youssoupha

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?
  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP