Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Youssoupha > Hymne des Bleus : Youssoupha réagit à la polémique (VIDEO)
C'est dit !
vendredi 04 juin 2021 12:00

Hymne des Bleus : Youssoupha réagit à la polémique (VIDEO)

Youssoupha sort du silence après la polémique entourant sa chanson pour les Bleus pour l'Euro 2021. Invité sur "Quotidien" hier soir, le rappeur dit assumer tous ses textes, assure qu'il ne s'agit pas de l'hymne de l'équipe de France et pointe du doigt le Rassemblement National qui "dicte l'agenda des débats". Regardez !
Crédits photo : Capture d'écran TMC
C'est la chanson qui fait débat depuis deux semaines. En effet, Youssoupha se retrouve au coeur d'une polémique à cause du morceau "Ecris mon nom en bleu", accompagnant la divulgation de la liste des 26 joueurs de l'équipe de France de football pour l'Euro 2021. S'il a été depuis précisé qu'il ne s'agissait pas de l'hymne officiel des Bleus, le titre a suscité le scandale d'une partie de la classe politique, notamment d'extrême droite. Numéro deux du Rassemblement National, Jordan Bardella a pointé du doigt les anciennes paroles du rappeur contre Marine Le Pen ou Eric Zemmour expliquant qu'en le choisissant « on a cédé à une partie racaille de la France ». Même Noël Le Graët, le président de la FFF, a exprimé son regret face à ce choix : « Je crois que nous n'aurions pas dû le faire et laisser la liste être divulguée comme d'habitude, sans communication ».

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Ils déterrent, ils déforment, c'est leur technique !"


Très discret sur l'affaire depuis son éclatement, Youssoupha est enfin sorti du silence. Invité hier soir de l'émission "Quotidien" sur TMC afin de parler de son dernier album "Neptune Terminus", le rappeur assure avoir vécu cette affaire « en décalé ». « J'habite à Abidjan où j'ai enregistré le morceau parce qu'à la base on m'a commandé une bande-son pour illustrer la liste, ça n'avait pas d'autres prétentions. C'était une opé que je trouvais géniale (...) C'est pas sorti le jour de la liste parce qu'il y avait des problèmes techniques et je pensais que c'était même annulé. Le lendemain ça sort et au début c'est génial, tout se passe bien. Tout le monde du sport adore » explique-t-il tout d'abord, assurant être déconnecté des réseaux sociaux et n'avoir pas accès aux chaînes d'informations françaises depuis la capitale ivoirienne.

Youssoupha raconte ainsi avoir appris que son titre faisait polémique alors qu'il était en boîte de nuit : « J'ai des groupes Whatsapp avec des potes qui m'envoient une matinale avec des gens super apprêtés en cravate avec écrit "Youssoupha : le chant de la discorde" (...) Ils en parlent pendant longtemps, ils ont l'air de tous me connaître alors que je les connais pas du tout. Je me dis que je dois être bourré (...) Quand je me réveille on me dit que la France est en feu ». Par ailleurs, le rappeur précise « qu'il n'y a aucune prétention d'hymne » et qu'il s'agit plutôt « d'une illustration pour la vidéo ». « La dernière personne qui a fait un hymne, c'est Johnny et ça s'est pas super bien passé » ironise-t-il, avant de juger « pas top » les propos de Noel Le Graët à son égard, estimant qu'il « était au courant » de l'existence de la chanson.

"Ce sont des partis racistes, homophobes"


Enfin, par rapport aux attaques du Rassemblement National, Youssoupha dit avoir pris cette polémique avec beaucoup de recul. « Après, les goûts rap du Front National... Il y a eu des choses bizarres qui ont été dites sur moi. Ils déterrent, ils déforment, ils détournent, c'est leur technique ! » lance le rappeur : « J'assume tous mes textes. Après, c'est bizarre de déterrer des textes que j'ai écrits quand Chirac était encore président. Le décalage m'a fait rire. Mais c'est tellement des conneries que je ne prends pas la peine de répondre à ces gens-là ».



S'il dit avoir « peur pour la suite », Youssoupha ajoute : « C'est quand même agaçant que le Front National, peu importe comment on l'appelle, dicte l'agenda des débats, de ce qu'il faut dire, des thématiques. Au début c'était accidentel et ça devient la norme (...) On laisse tellement avancer toutes ces idées et tous ces gens-là comme si c'était normalisé alors que c'est de la médiocrité, sans rester digne ». Et ce avant de conclure : « Ce sont des partis qui sont racistes, homophobes, qui dansent avec des nazis. Si on laisse faire, ils nous emmènent dans leur agenda auquel je ne souscris pas ». Le message est passé !
Théau BERTHELOT
En savoir plus, visitez youssoupha.com et la page Facebook de Youssoupha.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Youssoupha :
Clip Youssoupha - Fly
Youssoupha
Clip Youssoupha - La foule
Youssoupha
Clip Youssoupha - La Même Adresse
Youssoupha
Clip Youssoupha - Poids plume
Youssoupha
Clip Youssoupha - Calmement
Youssoupha

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés