Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Youssoupha > Youssoupha redonne des couleurs au rap avec l'album "Noir D****"
Chronique d'album
lundi 23 janvier 2012 19:25

Youssoupha redonne des couleurs au rap avec l'album "Noir D****"

Des featurings, de la musique orientale, du rap, Jean-Paul Sartre, la justice française, les inégalités... Autant de thèmes et d'idées mises en lumière par Youssoupha pour son nouvel album "Noir D****". En bacs cette semaine, cette troisième pièce complète la discographie du rappeur qui a souhaité remettre de l'ordre dans le milieu du rap.


Grand jour pour Youssoupha qui dévoile son nouvel opus, le troisième, intitulé "Noir D****". L'artiste, absent depuis quelques années, a longtemps médité pour revenir avec une œuvre maitrisée. Il propose en ce début d'année un « rap d'amour » qu'il met en confrontation au « rap de rue ». Cette opposition parcoure les dix-huit titres de cet album. Dans "Viens", Youssoupha pense que le rap était mieux avant. Il n'a pas changé dans "J'ai changé". Il avoue qu'il ne roule pas dans les bolides ultra chics et ultra chers, citant par ailleurs Booba comme exemple. Un exemple qu'il ne suit pas. Il préfère citer Nietzsche, Apollinaire ou encore Jean-Paul Sartre dans "L'enfer c'est les autres". Une plume affirmée, affutée et lettrée : en multipliant les références, Youssoupha espère faire revivre un rap aujourd'hui en voie de disparition. A la recherche du mot juste pour définir sa quête, il explique à travers "Noir D****" l'urgence à réparer les injustices, qu'elles soient moindres, qu'elles concernent le rap et la justice française ou encore la très inégale répartition des richesses dans le monde. Toutes échelles confondues, le rappeur porte un message.
« Youssoupha démontre que le rap n'est pas une sous-culture d'analphabète. »


Qui profite de quoi ? Qu'est ce qui profite à qui ? Nombreuses sont les personnalités citées au détour de ces nouveaux morceaux. « Morandini est un bouffon » tandis que Zemmour est en ligne de mire dans le titre "Menace de mort". "Menace de mort", c'est une réponse directe à l'affaire qui l'avait opposée au chroniqueur depuis bientôt trois ans et qui a trouvé son issue il y a quelques mois. Condamné à une lourde amende pour avoir mis « un billet sur la tête de ce c** de Zemmour », Youssoupha démontre que le rap n'est pas « une sous-culture d'analphabète » et dénonce une justice à deux vitesses. Comme il l'expliquait dans une interview à paraître cette semaine sur Pure Charts, les grands médias s'intéressent généralement aux rappeurs que lors de buzz qui défrayent la chronique, souvent violents. Idem en ce qui concerne les tribunaux : les scandales judiciaires touchent plus facilement un rappeur qu'un autre artiste comme un Serge Gainsbourg qui brûle un billet de banque… Un point de vue que Youssoupha défend avec entrain sur des rythmes urbains mais également plus doux. Les consonances sont quelquefois hip hop et reggae. Des violons s'ajoutent ici et là sur plusieurs morceaux, apportant un souffle bienvenu.

Il n'y a pas que la justice qui fasse les frais de "Noir D****". Les politiciens ne sont pas exempts de la critique. Dans "L'enfer c'est les autres", la politique est à l'origine des maux qui touchent la population de la Somalie. Dans le titre "Noir D****", les richesses de L'Afrique sont pillées par quelques-uns seulement. S'enchevêtrent des questions d'identité. Tout comme Corneille, qui le rejoint sur "Histoires vraies", véritable leçon de vie qui apprend à tenir compte des erreurs du passé, Youssoupha a très tôt été déraciné pour venir vivre en Europe. De l'Afrique, le rappeur en parle beaucoup dans cet album, d'où cet intitulé. Des racines du Sud qui colorent "Noir D****" pour lui donner un aspect plus jovial, voire peut-être même apaisé, pour contrebalancer la dureté de ce que l'artiste rap.

Rien ne semble avoir été laissé au hasard pour cet album. Youssoupha signe-là un vrai disque de rap avec des textes profonds et bien écrits sur une musique alliant rythmes urbains et couleurs locales.
Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez youssoupha.com et la page Facebook de Youssoupha.
Ecoutez et/ou téléchargez le nouvel album de Youssoupha sur Pure Charts.
Regardez le clip "Menace de mort" de Youssoupha :

Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Youssoupha :
Clip Youssoupha - Fly
Youssoupha
Clip Youssoupha - La foule
Youssoupha
Clip Youssoupha - La Même Adresse
Youssoupha
Clip Youssoupha - Poids plume
Youssoupha
Clip Youssoupha - Calmement
Youssoupha

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : ses 12 looks les plus marquants Madonna : ses 12 looks les plus marquants
  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés