Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Youssoupha > Youssoupha en interview : Mc Solaar, la génération "Nekfeu", le business du rap...
Interview
mardi 28 juillet 2015 11:30

Youssoupha en interview : Mc Solaar, la génération "Nekfeu", le business du rap...

Deux mois après la sortie de son dernier album "NGRTD", nous avons rencontré le rappeur Youssoupha lors du concert Orange Rockcorps dans la mythique salle de concert du Trianon à Paris.
Crédits photo : https://www.facebook.com/youssouphaofficiel
Propos recueillis par Hilal El Aflahi

Tu participes pour la cinquième fois au mouvement « Tu donnes tu reçois » pour le concert Orange Rockcorps. Aurais-tu aimé participer à ce genre d’événements dans ta jeunesse et pour quels artistes aurais-tu été près à donner de ton temps ?
MC Solaar pour les artistes français, ensuite pendant mon adolescence c'était Nas, Fugees, j'aurais travaillé à la mine pour eux, même dans une centrale nucléaire s'il le fallait ! (Rires) En tout cas le principe me plaît bien.

Pour ton dernier album "NGRTD", tu dis avoir voulu t'inspirer de Mc Solaar, qui après le succès de son album  "Qui sème le vent récolte le tempo" (1991), était revenu trois années plus tard avec
« MC Solaar n'a jamais réellement quitté la musique »
"Prose combat". Tu l'as même invité à écouter ton album. Comment s'est passée votre rencontre ?

Je l'ai invité à venir écouter l'album, parce que c'est quelqu'un que j'aime beaucoup, on se connaît un peu et je voulais avoir son ressenti. C'est quelqu'un dont je trouve qu'on ne parle pas assez par rapport à ce qu'il a pu abattre comme travail sur ses albums et ce qu'il a apporté au rap français. Je trouvais intéressant d'avoir le sentiment de quelqu'un comme lui sur un disque. La rencontre s'est très bien passée, il a été très fraternel, très protecteur, un très bon moment.

A-t-il gardé un pied dans la musique où c'est terminé ?
Il continue à surveiller ça c'est sûr, parce qu'il est au courant de tout, mais vraiment de tout. Autour de lui il laisse planer le mystère, même avec moi il est évasif ! En tout cas il n'a jamais réellement quitté la musique sinon il le dirait. Je crois qu'il cherche quelque chose de précis qu'il n'a pas encore trouvé.

Une collaboration Mc Solaar-Youssoupha est-elle envisageable dans les années à venir ?
(Grand sourire) Oh moi c'est ce que je lui demande depuis trois, quatre ans voire cinq ans même ! (Rires)

Découvrez "Chanson française" de Youssoupha :


Quel regard portes-tu sur le succès que connaissent actuellement de jeunes rappeurs comme Bigflo & Oli, Nekfeu ou Jul ?
C'est une bonne chose. Moi je suis d'une génération intermédiaire, on a beaucoup à apprendre de ces succès et même de la proposition artistique. D'une manière générale ça fait du bien quand de nouveaux artistes émergent. J'ai mal vécu l'époque où la génération de rappeurs à laquelle j'appartiens a émergé et qu'on nous balançait des slogans comme "Le rap c'était mieux avant", comme si on venait tout gâcher.
« Pour moi Jul et Nekfeu ont tout compris ! »
J'ai toujours trouvé que c'était une réaction d'aigris, j'étais très amer avec ça. Au contraire moi quand j'écoute Jul, Nekfeu ou Bigflo & Oli et que je vois ce qu'il proposent, en tant que mec plus ancien, ça me rappelle que ma proposition artistique doit correspondre à celle d'un gars de mon âge. Parfois je vois des gars qui ont 40 ans mais dans leur musique jouent le jeunisme comme s'ils avaient 21 ans. Là il y a vraiment des gars qui ont la vingtaine, du coup on voit la différence et j'aime bien ça. (Rires) Moi j'aime faire du rap de gars de 35 ans parce que Bigflo & Oli font bien le rap de la vingtaine, Nekfeu aussi et il le fait 20,000 fois mieux que moi. Ça oblige les rappeurs adultes à s'assumer en tant qu'adultes plutôt que de se ridiculiser et de se faire tabasser par ces gars qui en plus de leur jeunesse ont du talent.

Tu comprends le choix de Jul et Nekfeu qui ont choisi de se lancer en indépendant comme toi ou Booba plutôt que de signer avec une major ?
(Il arbore un grand sourire ) Pour moi ils ont tout compris, je le constate moi même depuis quatre ans ! (Depuis 2011 Youssoupha a monté son propre label Bomaye Musik, sur lequel il a sorti ses deux derniers albums "Noir D****" et "NGRTD")

Tu aurais pu faire ce choix lors de tes débuts ?
Je n'aurai pas osé, pas du tout même. (Il marque un temps de réflexion) Je me permets de taper un peu sur les anciens parce qu'on tape jamais sur eux, c'est de bonne guerre. Moi je leur rends souvent hommage donc je rééquilibre un peu les choses. Quand je suis arrivé dans le rap, l'héritage des anciens c'était un peu 'les succès, les carrières ça se construit forcément en maison de disques'. Je ne dis qu'il ne faut pas y aller, mais il existe des alternatives. Je suis rentré dans le rap avec cet écho qu'on entendait partout 'voilà tu signes, la major c'est l'aboutissement des choses', j'ai eu ma propre expérience (chez EMI jusqu'en 2011) et j'ai vu que non. La major ce n'est pas le diable, je ne suis pas dans ce discours bête à dire 'major = méchants' et 'indépendants = gentils', mais ça ne va pas à tout le monde. Jul n'avait pas besoin d'une major, Bigflo & Oli peut-être qu'ils en ont besoin, moi j'en avais peut être pas besoin, c'est du cas par cas. Quand j'ai connu le succès en indépendant avec "Noir D****", j'ai essayé d'en parler, je pensais que ça ferait plus d'émules auprès des rappeurs de ma génération, finalement non. J'ai trouvé ça bizarre mais bon je vais pas me prendre pour un prophète non plus, donc j'ai juste fermé ma gueule. (Rires) Par contre les jeunes n'ont pas lésiné et l'ont fait, bravo !

Redécouvrez "Dreamin" de Youssoupha feat Indila :


Depuis le tube « Dreamin », Indila que l'on connaissait comme étant une chanteuse plutôt R&B a complètement changé de style musical avec son album « Mini World ». Beaucoup de gens ne comprennent pas un tel changement artistique et parlent même de « produit marketing » pour qualifier la chanteuse. Tu comprends ces critiques ?
(Assez étonné) Euh non. Je dis à ces gens là que je la connais à peu près mille fois mieux qu'eux et que ce qu'elle propose sur son album, c'est encore plus authentique que ce qu'elle faisait auparavant. Sur ces anciennes collaborations elle l'était aussi, mais c'est elle qui apportait quelque chose à notre univers. Par exemple sur « Dreamin », plein de gens me disent ' Qu'est-ce que ça te fait d'avoir révélé Indila ?', je réponds que même si elle n'était pas encore connue, c'est elle qui m'a révélé ! Je n'avais jamais eu un tube aussi important. (Il insiste) Son personnage effacé, discret, c'est vraiment elle, je ne la connais que comme ça sinon je dirais que c'est une escroquerie. Sur "Dreamin" vous aviez un peu de la vraie Indila, avec "S.O.S" vous l'avez totalement.

Une semaine après la sortie de "NRGTD, ta maison de disque annonçait que l'album était d'ores et déjà disque d'or..
(Il prend la parole) Petite précision, moi je n'ai pas annoncé mes chiffres de ventes et pour une bonne raison. Ce sont de très bons chiffres, autant que mon précédent album "Noir D****". C'est ce que je voulais faire aussi bien et on a réussi. Moi je gère seulement mon compte Twitter, tout le monde était content et voulait communiquer sur les chiffres, j'ai juste dit 'on remercie tout les gens qui soutiennent et on continue à travailler'. C'est plus des communiqués de l'industrie.
« J'aurai pas l'idée d'aller regarder les chiffres d'un autre artiste »


Booba avait posté sur son compte Instagram, un communiqué qui annonçait les chiffres de ventes et la certification de ton album avec la phrase « Ça devient vraiment n'importe quoi les maisons de disques ». Quelle a été ta réaction ?
Avant moi aussi je communiquais là-dessus, mais je trouve que les gens se mettent trop la pression sur ça et mine de rien les gens qui m'écoutent, je pense vraiment qu'ils s'en foutent. Tant mieux pour moi, je suis mon propre producteur donc plus ça se vend, je ne vais pas mentir, plus je suis heureux. Je ne sais pas si Booba communique sur ses chiffres, peut-être que lui surveille tout ça. Moi en l'occurrence je ne connais pas les chiffres de ventes de Booba par exemple, peut-être qu'il connait les miens. (Rires) En tout cas il ne doit pas être à plaindre, mais je trouve que ça commence à devenir une matrice en fait. J'aurai pas l'idée d'aller regarder les chiffres d'un autre artiste, alors ça me choque un peu que d'autres artistes puissent surveiller les miens.

Regardez le clip "Love Musik" de Youssoupha feat Ayo :


Quelle a été ta réaction lorsque tu a appris que Marion Maréchal-Le Pen écoutait du rap et que tu faisais parti de ces rappeurs préférés ?
(hilare) J'étais un peu étonné quand même !

A ton avis, il y a une réelle admiration où c'est plus un coup de communication de sa part ?
A vrai dire, j'en sais rien mais attention, elle doit avoir entre 23 et 28 ans, elle est jeune, c'est la musique de sa génération. Est-ce qu'au bout d'un moment, la passion qu'on subit d'une musique parce qu'on l'aime, ça dépasse pas le discours politique de la famille. (Rires) Finalement moi, des Marion Marechal-Le Pen, j'en connais plein. Des gens de n'importe quel milieu social qui devant les gens disent 'C'est quoi cette musique de négro ?' mais une fois chez eux c'est ça qu'il écoutent, ils se butent à l'album du Wu-Tang. Des filles qui écoutaient du rap discrètement et qui voulaient pas dire à leurs parents que leur petit ami c’était un renoi, métisse ou arabe ! (rigole avant de reprendre son sérieux) En vrai je suis en train de vanner mais je connais pas sa vie donc que ça soit vrai ne m'étonnerait pas pas plus que ça. Une fois que c'est dit, sur le fond, le discours qu'elle tient, elle dit des dingueries qui même si elle est blonde...(Il hésite puis continue le sourire aux lèvres)..un peu sexy quand même, on ne peut pas laisser passer. Elle dit quand même de grosses conneries cette jeune fille, elle est mignonne mais dit de grosses conneries. Elle aime sans doute le rap, comme quoi on peut aimer le rap et être à côté de la plaque.
Hilal EL AFLAHI
Pour en savoir plus, visitez youssoupha.com et la page Facebook de Youssoupha.
Ecoutez et/ou téléchargez le nouvel album de Youssoupha sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Youssoupha :
Clip Youssoupha - Fly
Youssoupha
Clip Youssoupha - La foule
Youssoupha
Clip Youssoupha - La Même Adresse
Youssoupha
Clip Youssoupha - Poids plume
Youssoupha
Clip Youssoupha - Calmement
Youssoupha

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Mariah Carey

    Mariah Carey

    Des places de concert à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP