Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Stromae > Stromae raconte le jour où tout a basculé : "J'au­rais pu faire une conne­rie"
C'est dit !
dimanche 26 mars 2017 11:22

Stromae raconte le jour où tout a basculé : "J'au­rais pu faire une conne­rie"

Dans un portrait publié dans "Libération", Stromae s'est confié sur sa vie privée et la médiatisation, avant de revenir sur le jour où il a été rapatrié en urgence lors de sa tournée en Afrique. "J'étais à plat" a-t-il déclaré.
Crédits photo : Bestimage
On le sait, Stromae a mis sa carrière entre parenthèses. « Chan­ter, je n'en ai pas du tout envie. J'ai envie d'écrire, de composer, mais un peu plus dans l'ombre. Continuer le travail qu'on a déjà fait pour moi, mais le faire pour d'autres » a-t-il expliqué en décembre dernier, avant de collaborer avec Vitaa sur son nouveau single "Peine & Pitié", entré troisième des meilleures ventes de titres en France. Après avoir réalisé le clip "Coward" de Yael Naïm, l'interprète de "Papaoutai" sort une nouvelle collection de prêt-à-porter avec son collectif Mosaert. Dans un portrait croisé entre Stromae et sa compagne, la styliste Cora­lie Barbier, dans Libération, l'artiste, discret, s'est confié sur l'envie de protéger son jardin secret à tout prix : « Ce n'est pas parce que je suis un peu connu que ma vie entière doit être à livre ouvert. (...) Ce n'est pas facile d'être à mes côtés, je prends beaucoup d'espace, la médiatisation impacte les proches, du coup je me sens coupable et, dans le privé, j'ai tendance à m'effacer ».

"J'ai cru que j'avais basculé dans la folie"


Au passage, Stromae a également accepté d'évoquer l'une des périodes les plus difficiles de sa vie lorsqu'il a été contraint d'annuler sa tournée en Afrique avant d'être rapatrié d'urgence en juin 2015. « Ça c'est un sujet délicat pour moi. Je ne dormais plus, la date du concert au Rwanda approchait. La première fois que j'y suis allé, j'avais six ans. Et vous le savez, mon père s'est fait tuer pendant le génocide » a confié l'interprète de "Formidable", qui a eu très peur : « Après 150 dates, j'étais à plat. Je n'ai pas supporté mon traitement anti-paludisme, ça m'a filé des hallucinations. J'ai cru que j'avais basculé dans la folie, on m'a diagnostiqué une décompensation psychique. J'aurais pu faire une connerie, je n'étais plus moi-même ». Cora­lie Barbier, sa femme, qui devait le rejoindre en Afrique, a elle aussi cru que leur vie avait basculé : « J'ai cru que je ne le retrou­ve­rais plus jamais comme avant ». Heureusement, Stromae, en pleine forme, a pu remonter sur scène trois mois plus tard pour rendre hommage à son père à Kigali, au Rwanda.
Julien GONCALVES
Pour en savoir plus, visitez stromae.net, ou sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Racine carrée" de Stromae sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Stromae :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : ses 12 looks les plus marquants Madonna : ses 12 looks les plus marquants
  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP