mercredi 17 mai 2023 16:19

"Nouvelle École" saison 2 sur Netflix : quels candidats vont marquer les esprits ?

Par Guillaume NARDUZZI | Journaliste
La première partie de la deuxième saison du télé-crochet rap de Netflix, "Nouvelle École", est disponible depuis mercredi matin sur la plateforme de streaming. L'occasion de retrouver le jury formé par Shay, Niska et SCH, mais aussi de découvrir de nouveaux candidats. Avec, parmi eux, quelques têtes bien connues des amateurs de rap français.
Crédits photo : Netflix
Les fans de rap français sont décidément gâtés ces derniers jours. Après la première cérémonie des Flammes qui s'est révélée grandiose malgré quelques inévitables controverses, la deuxième saison de "Nouvelle École" arrive sur Netflix ce mercredi 17 mai. Au programme, les quatre premiers épisodes avec le même jury pour juger les candidats, à savoir Shay, Niska et SCH, et de nombreux invités de prestige tels que Rim'K, Alonzo ou encore Médine. Trois autres épisodes seront disponibles le 24 mai tandis que la grande finale sera mise en ligne le 31 mai. Le télé-crochet rap, qui avait couronné Fresh la Peufra et globalement séduit les téléspectateurs lors de sa première édition, voit de nouveaux talents émerger. Avec parmi eux quelques artistes qui jouissent déjà d'une belle notoriété. Petit tour d'horizon de ces rappeurs bien connus des amateurs de rap français.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Coelho


Régulièrement cité comme un artiste à suivre dans de nombreux médias spécialisés, Coelho arpente la scène française depuis quelques années déjà. Il faut dire que le rappeur originaire de Nantes, qui tient son nom de l'écrivain Paulo Coelho (auteur notamment de "L'Alchimiste"), n'a pas chômé avec la parution de cinq projets solo depuis 2017. Avec à la clé quelques succès, comme le titre "Éternité" qui compte 2,6 millions d'écoutes sur Spotify. Cet artiste exigeant, à la proposition musicale en permanente évolution, à mi-chemin entre les kicks percutants et les chants mélodieux, est signé sur Mezoued Records, le label de Tunisiano (Sniper).



Slkrack


C'est la figure la plus connue du grand public. Le rappeur issu du quartier de Porte de La Chapelle, dans le 18ème arrondissement de Paris, a déjà bien roulé sa bosse et est signé sur le label indépendant Frémont & Co de Doums (L'Entourage). S'il vient de sortir son nouveau projet "Crackito, Vol. 1", il est surtout connu pour sa présence sur le titre "Franklin Saint" de SDM (avec également la participation de Zed), qui figure sur la tracklist de la machine à tubes "Liens du 100" (107.000 ventes). Preuve de son statut, il compte près d'un demi-million d'auditeurs mensuels sur Spotify à l'heure où nous écrivons ces lignes.



WarEnd


Le rap français tient là un sacré phénomène. Cela tombe bien, c'est le nom du premier disque de WarEnd, rappeur toulousain né à Créteil ! Fort de sa voix pour le moins singulière, celui qui a été bercé par des groupes légendaires tels que la Sexion D'Assaut ou IAM prône la différence à travers un univers artistique déjà complexe et abouti, avec notamment la présence d'un alter-ego démoniaque. Une musique emplie d'émotion qui a déjà trouvé écho auprès du public, puisque le lauréat des Inouïs du Printemps de Bourges Occitanie s'est offert une belle réussite avec le bien nommé "Sans nuances", qui cumule 1,3 millions de streams sur Spotify.



Lpee


Lui aussi a déjà un background précieux pour aborder cette redoutable compétition. Lpee fait partie du groupe francilien LTF, acronyme signifiant Les Tontons Flingueurs, dans lequel on retrouve notamment M Le Maudit ou bien Lesram, qui a depuis quitté le collectif. Après des débuts remarqués au milieu des années 2010, Lpee décide de se lancer en solo. Ces cinq dernières années, il a dévoilé pas moins de sept projets, dont sa série d'EPs baptisée "Monochrome", sur lesquels il a pu exposer sa technique hors pair. De quoi faire de lui un artiste underground qui ne demande qu'à éclore aux yeux du grand public.



Yuz Boy


L'image est de plus en plus importante. Youssouf Keita, aka Yuz Boy, l'a bien compris. Auteur-compositeur-interprète de talent, il est aussi réalisateur. En résulte une expérience sonore et visuelle qui a déjà charmé quelques curieux, grâce à un storytelling unique et un univers accompli qui tend vers l'excentricité sans pour autant être dénué de fond. Ce diamant brut, qui reste encore à polir, a de l'énergie à revendre et nul doute que dans la compétition de Netflix, il fera quelques étincelles.



Vadek


Vadek se décrit lui-même comme un artiste polyvalent, à en juger par le nom de son premier opus dévoilé en 2019, qui a bénéficié d'une suite deux ans plus tard. Originaire lui aussi de Nantes, le jeune rappeur offre une musique sombre aux beats saturés avec sa voix qui alterne entre différentes tonalités. Sa proposition se révèle dans l'air du temps et il aime manifestement jouer avec les tendances du moment. Des expérimentations réussies, qui lui ont permis de performer lors de quelques premières parties de gros noms du rap français. Cela tombe bien, c'est à priori son terrain de jeu favori, et on ne demande qu'à voir ce dont il est capable.



Nayra


Originaire de Saint-Denis, Nayra est une chanteuse, rappeuse et compositrice qui a des atouts à faire valoir. Si c'est en 2016 qu'elle acquiert sa notoriété grâce à des remix de morceaux de rap et qu'un an plus tard le titre "Fais ton bail" rencontre le succès, la jeune artiste a décidé de repartir à zéro. Bien lui en a pris puisqu'elle a réussi l'exploit de se (re)faire un nom avec une nouvelle salve de singles explosifs. Si elle jongle remarquablement bien entre le rap et le chant, c'est bien quand elle fait appel à son débit sensationnel qu'elle impressionne le plus. En atteste son titre "Tema la go", qui totalise 250.000 écoutes sur Spotify. Influencée par ses racines orientales, Nayra agrémente ses morceaux de quelques phrases en arabe qui font mouche et viennent renforcer un univers artistique déjà riche.



Bayass


Bayass n'est plus un rookie. Avec quelques années d'expérience au compteur, l'artiste qui a grandi près de la Porte de Clignancourt s'annonce comme la relève de ses illustres ainés parisiens, avec une musique ténébreuse qui laisse la part belle à sa noirceur. Cependant, il a appris avec le temps à adoucir sa formule, offrant à ses auditeurs quelques moments de répit avec des mélodies entraînantes. À noter qu'il est lui aussi membre du label Frémont & Co, qui semble décidément avoir le compas dans l'oeil quand il s'agit de repérer les pépites de demain en provenance de la capitale.



Elso


Révélé par une série de freestyles dévoilés sur YouTube, Elso est un kickeur de talent qui semble tout particulièrement apprécier les sonorités propices au "turn-up". En cela, celui que l'on a pu voir chez Skyrock lors de l'émission référence "Planète Rap" - en compagnie du rappeur Yaro - s'inscrit dans la grande tradition des trapeurs du 91 (Niska, Zola, Koba LaD). Il y narre la rue de façon crue et impactante, porté par des instrumentales épurées. Grâce à cette renommée, plusieurs de ses titres flirtent avec le demi-million d'écoutes sur la plateforme Spotify.



Mais aussi : Arka, Dau, Redhat, La Valentina, Ash to the eye, K2 Shab's, Le Dark…

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter