Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Julio Iglesias > Julio Iglesias : 750 euros la place pour son concert polémique en Guinée équatoriale
lundi 08 octobre 2012 16:03

Julio Iglesias : 750 euros la place pour son concert polémique en Guinée équatoriale

Par Charles DECANT | Rédacteur
Contrairement au prix des disques, qui stagne voire recule depuis plusieurs années, le prix des places de concerts semble sans cesse augmenter. Mylène Farmer fait ainsi payer 140 euros à ses fans qui comptent la voir assis, tandis que Madonna facture 90 euros minimum pour un concert de 45 minutes. Mais à côté de Julio Iglesias, elles font bien pâle figure.
Crédits photo : Abaca
La semaine dernière, Mylène Farmer mettait en vente les places pour sa tournée "Timeless 2013", et de nombreux fans s'étaient exprimés face au prix élevé des billets : 140 euros pour des places assises ! Fin juillet, Madonna faisait couler beaucoup plus d'encre encore pour son show de 45 minutes à l'Olympia, facturé entre 90 et 276 euros. Et en 2007, pour son premier passage en France, Barbra Streisand avait poussé de nombreux fans à casser leur tirelire, facturant les places entre 120 et 600 euros. Des prix scandaleux pour beaucoup, qui devraient donc bondir face aux tarifs pratiqués par Julio Iglesias.

Ce soir, le chanteur espagnol se produira en effet au Palais des Congrès de Sipopo en Guinée équatoriale, ex-colonie espagnole dont le niveau de vie est loin d'atteindre celui de la France. Et pourtant, selon nos confrères du Figaro, c'est 750 euros qu'il faudra débourser aux fans du chanteur pour assister au concert qui devrait, du moins on l'espère, durer plus de 45 minutes. Un prix pharaonique pour un concert donné dans la capitale de ce pays très fermé, dont le président Teodoro Obiang Nguema Mbasoguo est au pouvoir depuis 1979.

Mais le prix des places n'est pas la seule source de polémique qui entache le concert. Celui-ci est en effet « organisé par TNO Production, la maison de disques de Teodorin Nguema Obiang Mangue, le fils du président, qui fait l'objet d'enquêtes judiciaires en France, aux Etats-Unis et en Espagne », comme le révèle Le Parisien. Du coup, des organisations humanitaires ont contacté Julio Iglesias pour qu'il se distance du gouvernement et qu'il précise d'où proviennent les fonds qui ont servi à financer ce concert, qui n'est pour elles qu'une façon pour le régime de redorer son blason.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Julio Iglesias sur Pure Charts !

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter