Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision > Eurovision 2024 : Israël disqualifié ? Sa chanson trop politique sème la discorde
jeudi 22 février 2024 12:17

Eurovision 2024 : Israël disqualifié ? Sa chanson trop politique sème la discorde

Par Yohann RUELLE | Journaliste
Branché en permanence sur ses playlists, il sait aussi bien parler du dernier album de Kim Petras que du set de techno underground berlinois qu'il a regardé hier soir sur TikTok. Sa collection de peluches et figurines témoigne de son amour pour les grandes icônes de la pop culture.
Depuis des semaines, le débat concernant la présence d'Israël à l'Eurovision 2024, dans le contexte de la guerre à Gaza, enflamme l'opinion publique. L'état hébreu affirme aujourd'hui n'avoir "aucune intention de remplacer la chanson" de la chanteuse Eden Golan, intitulée "October Rain" et qui pourrait être disqualifiée en raison de son caractère politique.
Crédits photo : EBU
La guerre qui fait rage à Gaza, depuis le 7 octobre 2023 et l'attaque terroriste perpétrée par le Hamas contre Israël, se joue sous les yeux effarés du monde entier. Les représailles de l'état hébreu, qui impose un siège complet sur la bande de Gaza, ont causé la mort de 29.000 civils palestiniens en quatre mois. L'Organisation mondiale des Nations Unies (ONU) dénonce l'acheminement difficile de l'aide humanitaire, visée par des tirs israéliens. Un contexte de « chaos total et de violence », alors que les multiples appels à un cessez-le-feu restent sourds, qui pourrait avoir une incidence sur l'édition 2024 de l'Eurovision.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Des appels au boycott d'Israël ont été lancés par de nombreux artistes en Norvège, en Finlande et en Suède, où doit se dérouler le concours en mai prochain. Seulement, l'Union européenne de radiodiffusion (UER) défend la candidature d'Israël, qui n'est, selon elle, pas contraire au règlement imposé à tous les participants. « Les comparaisons entre les guerres et les conflits sont complexes et difficiles et, en tant qu'organisme de média apolitique, il ne nous appartient pas de les établir. Il ne s'agit pas d'un concours entre gouvernements » a fait savoir l'association internationale qui supervise le bon déroulé de l'Eurovision.

"C'est scandaleux"


Ainsi, à Malmö du 7 au 11 mai prochains, c'est la chanteuse Eden Golan, 20 ans, qui défendra les couleurs du drapeau israélien. Mais avec quelle chanson ? Selon des bruits de couloirs persistants, la première proposition d'Israël pour l'Eurovision pourrait ne pas obtenir de feu vert. En cause ? Un message sous-jacent trop politique, en écho au conflit israélo-palestinien. Le morceau en question, principalement chanté en anglais, se nomme "October Rain", et le parallèle avec l'attaque du Hamas du 7 octobre 2023 semble évident. La Société de radiodiffusion publique israélienne, la KAN, qui diffusera le concours, confirme les rumeurs, précisant avoir « soumis à l'approbation de l'Union européenne de radiodiffusion » ce titre et « être en dialogue » avec l'instance à son sujet. Elle prévient d'avance dans un communiqué officiel : « Il n'y a aucune intention de remplacer la chanson ». En d'autres termes, « cela signifie que si elle n'est pas approuvée par l'Union européenne de radiodiffusion, Israël ne pourra pas participer au concours qui aura lieu en Suède en mai prochain ».

A LIRE - "Un massacre" : La Zarra demande le boycott d'Israël à l'Eurovision 2024

La délégation israélienne affirme donc être prête à accepter sa disqualification dans le cas où la chanson "October Rain" serait déclarée non conforme. Un cas de figure qui fait déjà bondir Miki Zohar, le ministre de la Culture et des Sports de l'état hébreu. « L'intention de l'Union européenne de radiodiffusion de disqualifier la chanson israélienne à l'Eurovision est scandaleuse. La chanson israélienne, qui sera interprétée par Eden Golan, est une chanson émouvante qui exprime les sentiments du peuple et du pays ces jours-ci, et n'est pas politique » insiste-t-il, avant d'ajouter : « J'appelle l'Union européenne de la radiodiffusion à continuer d'agir de manière professionnelle et neutre, et à ne pas laisser la politique affecter l'art ». Quelle que soit l'issue, l'affaire provoquera de forts remous...
Eurovision en interview
26/11/2023 - Après avoir notamment participé à "The Voice Kids", la jeune chanteuse Zoé Clauzure, âgée de 13 ans, se confie sur l'Eurovision Junior, où elle représente la France aujourd'hui depuis Nice. Sa chanson "Coeur", le harcèlement scolaire, ses projets... Interview !
Plus de Eurovision
A lire sur les forums :
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter