Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Danse Avec Les Stars > "Ça va aller de pire en pire" : Marie-Agnès Gillot (DALS) se confie sur sa maladie
vendredi 14 octobre 2022 17:16

"Ça va aller de pire en pire" : Marie-Agnès Gillot (DALS) se confie sur sa maladie

Par Yohann RUELLE | Journaliste
Branché en permanence sur ses playlists, il sait aussi bien parler du dernier album de Kim Petras que du set de techno underground berlinois qu'il a regardé hier soir sur TikTok. Sa collection de peluches et figurines témoigne de son amour pour les grandes icônes de la pop culture.
Jurée de la nouvelle saison de "Danse avec les stars", Marie-Agnès Gillot a longtemps caché un lourd secret : une double scoliose qui l'a obligée à porter un corser douloureux et à redoubler d'efforts pour mener sa carrière de danseuse étoile. Des confidences touchantes.
Crédits photo : TF1
Tous les vendredis soirs sur TF1, un jury de choc distribue les bonnes et les mauvaises notes à Billy Crawford, Carla Lazzari, Anggun, Florent Peyre et les autres célébrités ayant accepté de se lancer dans l'aventure "Danse avec les stars". Si Chris Marques et François Alu sont déjà rôdés à l'exercice, le chanteur Bilal Hassani et l'ancienne danseuse étoile Marie-Agnès Gillot siègent pour la première fois dans les fauteuils au plus près du parquet. « J'ai ce désir de transmettre les choses qui se sont perdues face à un élitisme. La production de l'émission me sollicitait depuis des plusieurs années mais je trouvais que j'avais un regard trop affûté de professionnelle. Depuis, j'ai enseigné à des danseurs amateurs, cela m'intéresse de repérer des personnalités atypiques, de les porter, de les révéler » explique l'artiste de 47 ans dans un entretien accordé au magazine Pleine vie. Ce qui la séduit chez un candidat ? « Le langage du corps ». « Je décrypte tout : l'arrogance, la prétention, la fragilité, le manque de générosité... C'est un atout lorsque l'on veut être pédagogue » explique la chorégraphe, pour qui « la danse a toujours été un exutoire de tous les maux ».

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Ce corset me meurtrit jusque dans ma chair"


Et pour cause, comme la danseuse le raconte dans son autobiographie "Sortir du cadre" parue le 29 septembre, elle a mené une brillante carrière en masquant un lourd handicap : une double scoliose diagnostiquée à l'âge de 13 ans. Pour masquer et traiter cette déviation de la colonne vertébrale dont souffre également Eva, l'une des candidates de cette saison de "Danse avec les stars", Marie-Agnès Gillot a dû porter tout au long de l'adolescence un corset lui causant de terribles douleurs. « Ce corset me meurtrit jusque dans ma chair. Je dois porter un t-shirt sous le plastique, et les coutures, elles aussi, s'enfoncent dans ma chair. J'ai mon sein coupé en deux, des escarres à la hanche, à la fesse, une plaie ouverte » écrit-elle dans son ouvrage, le temps n'ayant pas effacé ses stigmates. « J'ai dû le porter en cachette pour ne pas être renvoyée de l'école, car ce n'était pas autorisé. Le niveau de douleur provoqué par ce corset était intense. L'enlever pour danser était un pur défouloir. Danser signifiait être en vie » analyse avec recul et beaucoup de sagesse l'artiste de 47 ans.

A LIRE - Danse avec les stars : Fauve Hautot favorisée par la production ?

"Ma maladie osseuse est évolutive"


Mais le combat de Marie-Agnès Gillot n'est pas terminé. Si elle a pu surmonter ses problèmes de santé pour atteindre l'excellence et toucher du doigt son rêve de devenir danseuse étoile, la jurée de TF1 fait encore face aux conséquences de sa maladie. « Cette bataille n'est pas finie, j'entame la deuxième manche. Ma maladie osseuse est évolutive, cela va aller de pire en pire. Je n'en ai parlé que très tard, une fois étoile : "Ah, au fait, je suis handicapée à 100%." Ce handicap invisible m'a fait me sentir différente. J'ai eu cette chance d'être animée par ma vocation, qui m'a permis de survivre, pas de vivre » atteste la chorégraphe et danseuse, qui ne s'est jamais apitoyée sur son sort et affirme se sentir aujourd'hui « vivante, super vivante ». Un témoignage poignant.

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter