Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Que devient... ? > Actualité de Larusso > Que devient... Larusso ?
Que devient... ?
mardi 03 mai 2011 19:32

Que devient... Larusso ?

Poursuivons notre série régulière de flashbacks avec Larusso. La jeune Lætitia, aux titres prémonitoires, de "Je survivrai" à "Tu m'oublieras" en passant par "Je m'en vais", est passée en quinze ans, de la lumière des hauteurs du Top 50 à l'obscure tournée nostalgique "Dance Machine"... Comment a-t-elle vécu son déclin ?
Crédit photo : montage Pure Charts.

Lætitia Serero est née le 11 octobre 1979 à Paris, d'un père marocain et d'une mère tunisienne. Elle choisit le pseudonyme de Larusso pour lancer sa carrière, alors qu'elle n'a que 18 ans, avec une adaptation française du tube de Gloria Gaynor, "I Will Survive" rebaptisé "Je survivrai" (et par ailleurs déjà interprété par Régine en 1979).
« Johnny m'a donné des leçons humaines et artistiques »
. Un début de carrière plutôt discret, car c'est en effet avec son successeur que le succès de la chanteuse connaitra son apogée. Nous sommes en 1999, et Larusso lance "Tu m'oublieras", une chanson empruntée à... Jeane Manson (décidément...). "Tu m’oublieras" deviendra le titre le plus diffusé en radios cette année-là, doublé d'un énorme battage médiatique. Le morceau se classera n°1 des ventes de singles en France durant 12 semaine consécutives ! La jeune femme est partout, adulée (elle partagera même une quarantaine de dates de concerts avec Johnny Hallyday), puis détestée. « J'ai arrêté parce que je suis arrivée très jeune dans ce métier. C'est du stress, de la pression, pas de vie privée, et quand tu as 19 ans, c'est trop. Alors plutôt que de faire le forcing, j'ai préféré me retirer » déclare-elle. Il faut dire aussi que le second album de la chanteuse paru en 2001, n'a pas rencontré le succès escompté. Classé seulement 124ème des meilleures ventes de disques de l'époque, sur deux semaines de présence. On est alors bien loin du triomphe 90's.

Visionnez le clip de Larusso, "Tu m'oublieras" (1999) :



2008 : un come-back raté


En 2008, la chanteuse rencontre le businessman français Michaël Benisty, et décide de l'épouser deux mois plus tard, avant que ce dernier ne la plaque pour Ophélie Winter. La scoumoune se poursuit avec un album tout entier (signé chez SonyBMG), porté par le single "Je m'en vais", et tombé directement à la benne ; la jeune femme ne se sentant pas capable d'en assumer la promotion. Un disque élaboré avec... Phil Barney. «J'avais fait tout le nouvel opus de Larusso, soit douze textes, et l'album - qui était fini et même mixé - a été “poubellé”, car elle s'est aussi fâchée avec son oncle» surenchérit l'interprète d'"Un enfant de toi". «J'avais écrit sur des musiques originales en yaourt que j'ai reçues par mail en mp3. Elles étaient d'un mec qui avait bossé avec M. Pokora» poursuit-il.

Qu'à cela ne tienne, Larusso tente enfin son (vrai ?) come-back en 2009.
« "My Box" n'a pas été du tout un succès »
Les temps sont au R'n'b, et l'artiste reprend son prénom Lætitia, et se prête alors au jeu d'une autre chanteuse au sommet à cette époque : Vitaa. Le single "Comme toi" est lancé en fanfare sur la toile, et annonce la parution d'un nouvel opus "My Box". Un projet qui, promu par la suite par "Elle", "Pas de chichi" (au clip dans lequel la chanteuse règle gentiment ses comptes, tout en humour et auto-dérision, avec le métier dans lequel elle évolue) et "Juge-moi" (on a le sentiment que le passé et la perception que le grand public a de la chanteuse, la perturbe encore), restera digital. « C'était un album de transition qui m'a permis d'exorciser ce que j'avais vécu personnellement. "My Box" n'a pas été du tout un succès mais je m'en fiche parce cela m'a fait du bien » confie-t-elle aujourd'hui à nos confrères du "Nord Eclair".

Visionnez le clip de Larusso, "Comme toi" (2009) :


En été 2010, Larusso débute une tournée estivale, un show se voulant “à l'américaine”, mêlant chant, danse et mise en scène. «On tient un beau show ! Je tiens vraiment à aller partout en France, les parisiens sont souvent très privilégiés et je veux vraiment aller à la rencontre du public et offrir un spectacle, un vrai. On a de l’énergie à revendre et on compte bien enflammer la scène !» déclarait-elle lors d'une interview donnée à Pure Charts, et disponible en intégralité en cliquant sur ce lien.


Larusso a rejoint la tournée "Dance Machine"


Aujourd'hui, c'est au sein de la tournée nostalgique "Dance Machine" consacrée aux années 90 (au même titre que "RFM Party 80" l'est à la décennie précédente), que Larusso évolue.
« Je m'en tamponne ! J'ai besoin de gagner ma croute »
« Je ne vais pas vous le cacher, j'ai hésité. Parce que j'ai souvent dit que j'avais envie qu'on arrête de me ranger tout le temps dans cette case des années 90 et qu'on me regarde simplement comme une chanteuse. C'était contradictoire avec ce que je disais. Mais je ne suis pas philanthrope, j'ai besoin comme tout le monde de gagner ma croûte. Sur "Tu m'oublieras", je ne suis qu'interprète donc je ne touche pas de droits d'auteur. Je n'ai jamais eu cette soif de réussir et je pense que c'est pour ça que cela a marché. Le côté “starification” m'insupporte au plus au point. Je ressemble aux gens. Le show-biz est un milieu assez cruel où les choses se passent très vite. Je m'en tamponne, je ne vais pas faire en fonction des radios et des télés. Je fais juste ce que j'aime et si les médias ne veulent pas jouer le jeu, ce n'est pas grave » conclue-t-elle au quotidien nordique.
Thierry CADET
Pour en savoir plus, visitez son MySpace officiel.
Ecoutez et/ou téléchargez les différents albums de Larusso.
Visionnez le clip de Larusso, "Juge-moi" (2010) :


Visionnez le clip de Larusso, "Pas de chichis" (2010) :

Larusso en interview
30/05/2019 - Pour la sortie de son nouveau single "Crois-moi", Larusso s'est confiée à Pure Charts. 20 ans après "Tu m'oublieras", la chanteuse revient également sur le tube qui a lancé sa carrière. Interview ...
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Larusso :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?
  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP