Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Kanye West > Kanye West, candidat à la présidentielle, détaille son programme : "Je ne suis pas fou"
C'est dit !
mercredi 08 juillet 2020 12:41

Kanye West, candidat à la présidentielle, détaille son programme : "Je ne suis pas fou"

Quelques jours après avoir annoncé sa candidature à l'élection présidentielle aux Etats-Unis, Kanye West détaille ses ambitions dans une interview fleuve pour Forbes. Coronavirus, produits chimiques, Wakanda et NBA... Découvrez son programme !
Crédits photo : Abaca
Kanye West sera-t-il le prochain président des Etats-Unis, et donc le nouveau locataire de la Maison Blanche ? Ce week-end, le rappeur a annoncé dans un tweet son intention de se présenter à l'élection présidentielle américaine. « Nous devons maintenant réaliser la promesse de l'Amérique en faisant confiance à Dieu, en unifiant notre vision et en construisant notre avenir. Je suis candidat à la présidence des États-Unis ! » a écrit le chanteur, qui peut déjà compter sur le soutien d'Elon Musk, le patron milliardaire de Tesla. Si cette folle envie peut paraître comme un simple coup de communication, ce n'est pas la première fois que l'interprète de "Follow God" révèle au grand jour ses ambitions présidentielles.

Lors d'une interview fleuve accordée à Forbes cette semaine, le rappeur milliardaire explique comment il pourrait succéder à Donald Trump, qu'il a soutenu, dans le Bureau ovale, et d'où lui est venu cette idée... en 2015. « C'était au moment où l'on m'a donné le Michael Jackson Video Vanguard Awards aux MTV » se souvient-il : « J'étais chez ma mère (...) sous la douche en train de penser que j'écrivais des raps sous la douche. Puis cela m'a frappé de me dire "tu vas te présenter pour devenir président", et j'ai commencé à rire hystériquement ».

"En 400 ans, rien n'a vraiment changé"


Alors que Donald Trump et Joe Biden se disputent la prochaine élection présidentielle, Kanye West entre donc dans la course, sous une étiquette « indépendante » étant donné que Donald Trump représente déjà les Républicains : « Dieu m'a donné cette clarté et m'a dit qu'il était temps. J'ai fini dans un hôpital et les gens me traitaient de fou. Mais je ne suis pas fou. Entre toutes les influences et les positions dans lesquelles on peut être mis en tant qu'artiste, partir en tournée et sortir des albums, vous vous rendez compte que vous n'avez pas d'argent sur votre compte en banque. Cela peut vous rendre fou ».



Néanmoins, Kanye West reconnaît être un novice en politique et ne pas avoir « toutes les pièces du puzzle » : « Je ne cours pas, nous marchons. Nous ne courons plus, nous ne sommes plus excités, nous sommes mobilisés. Quelqu'un peut vous dire : "Hé, j'ai une nouvelle voiture pour toi au coin de la rue", vous êtes excités et vous traversez la rue mais vous vous faites renverser par une voiture. C'est comme ça qu'ils contrôlent la communauté noire, à travers les émotions, ils nous font espérer mais en 400 ans, rien n'a vraiment changé ». La première promesse de campagne de "Ye" ? Exporter la NBA à l'international ! « Le monde va voir ces grands athlètes jouer. Le monde va faire l'expérience du changement. L'argent va nous revenir » précise-t-il. Autre décision de Kanye West : se débarrasser des produits chimiques « qui affectent notre habilité à être au service de Dieu ».

"Je veux mettre fin aux violences policières"


L'occasion également pour Kanye West d'évoquer la récente crise sanitaire de coronavirus : « J'adore la Chine. Cette maladie n'est pas de leur faute, pas de celle des Chinois. Ce sont des gens de Dieu aussi. J'adore la Chine, ça a changé ma vie et ma perspective. Ma mère, qui est professeure d'anglais, a enseigné l'Anglais en Chine quand j'étais en CM2 ». Le rappeur déclare d'ailleurs avoir contracté la Covid-19 (« J'ai eu des frissons, des tremblements dans mon lit, j'ai pris des douches chaudes (...) quelqu'un m'a dit que Drake avait aussi le coronavirus et j'ai répondu : "Drake ne peut pas être plus malade que moi" ») mais considère les vaccins comme la « marque du diable » : « Ils veulent nous mettre des puces, nous faire plein de choses afin que nous ne puissions pas franchir les portes du paradis. Je suis désolé quand je dis qu'eux, les humains, ont le diable en eux. Et le plus triste est que nous n'atteindrons pas tous le paradis ». Le possible futur président des Etats-Unis explique également vouloir « mettre fin aux violences policières » : « Les policiers sont des personnes aussi. [Je veux] mettre fin à des lois qui n'ont aucun sens ».

Enfin, Kanye West voit son arrivée à la Maison Blanche et sa gestion du pays, à la façon du film "Black Panther" : « Beaucoup d'Africains n'ont pas aimé le film et leur représentation à travers Wakanda. Mais je vais utiliser ce cadre car c'est la meilleure explication de ce que notre groupe de design va ressentir à la Maison Blanche. C'est l'idée : vous avez Kanye West, un des humains les plus puissants, je ne dis pas le plus puissant car il y a énormément de super-pouvoirs extraterrestres (...) nous allons travailler et innover ensemble ». Rendez-vous le 3 novembre dans les urnes !
Théau BERTHELOT
Pour en savoir plus, visitez le site internet de Kanye West et sa page Facebook.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Kanye West :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?
  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés