Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Stéphanie Bédard ("Robin des Bois") : "Je pense que je vais beaucoup être jugée"
Interview
mardi 26 mars 2013 18:53
8

Stéphanie Bédard ("Robin des Bois") : "Je pense que je vais beaucoup être jugée"

Découverte l'an dernier sur le plateau de l'émission "The Voice" dans l'équipe de Garou, Stéphanie Bédard n'a pas remporté le télé-crochet mais a su se servir de cette notoriété pour décrocher le rôle de Marianne dans le spectacle musical "Robin des Bois, Ne renoncez jamais", dont l'album est sorti cette semaine. La jeune Canadienne débarque fraîchement sur le sol français, s'acclimate à notre culture et travaille d'arrache-pied pour tenir la réplique à M Pokora. Stéphanie Bédard se confie sur ses appréhensions, sa confiance en l'équipe qui l'entoure et sa nouvelle vie sur le vieux continent. Rencontre chez EMI Music, pendant l'enregistrement de l'album de "Robin des Bois".
Crédits photo : DR.
Propos recueillis par Jonathan Hamard.

Tu sors d'une session d'enregistrement. Comment s'est-elle déroulée ?
Je viens d'enregistrer deux titres dont l'un m'a donné un petit peu de fil à retordre. Mais je trouve qu'on s'en sort bien. On est assez content du résultat.

Lors de notre entrevue, Roberto Ciurleo et Nicole Coullier avaient expliqué que les chansons de "Robin des Bois" demandaient une certaine technique vocale. Et c'est en ce sens que les castings ont été déterminants et difficiles.
Tout à fait ! Je confirme (sourire). Et puis, je pense aussi qu'au Canada on a une manière de chanter qui est totalement autre. Je dois désapprendre certaines choses pour en apprendre d'autres pour que ce soit cadré avec les voix françaises. Et puis, ça doit sonner comédie musicale et pas variété. C'est beaucoup de travail mais c'est un beau défi. On a eu des grosses journées mais je pense qu'au final on se dira que l'enregistrement de l'album aura été salvateur pour chacun d'entre nous.

« "Robin des Bois" s'inscrit vraiment dans la continuité de "The Voice" pour moi »
Changement de look radical pour toi. Finis les cheveux rouges qui t'ont distinguée sur le plateau de "The Voice" l'an dernier. C'est Marianne qui t'impose cette nouvelle couleur ?
Oui. Je l'aimais bien mon rouge (rires) ! J'avais les cheveux courts depuis maintenant deux ans et demi. Mais j'avais exactement cette couleur de cheveux quand j'ai fait la "Star Academie" au Québec un peu avant. J'avais les cheveux longs et bruns. Pour ce spectacle, il fallait que ce soit assez rapide mais comme en tirant sur les cheveux on n'arrive pas à les faire pousser plus vite, ce sont en réalité des extensions qu'on a fait poser en attendant que mes vrais cheveux me permettent de m'en passer. C'est du faux mais ça m'évite la perruque, moins confortable. Mais je dois avouer que je suis bien contente de retrouver ce look-là. J'aimais bien le rouge mais ça m'apporte une autre apparence. Je ne suis même pas sûre que les gens me reconnaîtront (sourire).

"The Voice" aura quand même été un sacré tremplin pour toi. C'était une envie profonde de percer en France ?
En fait, c'est une drôle de séquence d'évènements. Quand j'ai été éliminée de "The Voice", j'ai tout de suite passé des castings pour participer au spectacle "Robin des Bois". Mais comme je n'ai pas eu de nouvelles tout de suite, j'avais un peu l'impression d'avoir fait "The Voice" pour rien parce que je retournais au Québec sans rien de plus. Donc ce projet me permettait de revenir. C'est ce que je cherchais véritablement. Tu ne peux pas débarquer comme ça en France sans projet. Et "Robin des Bois" s'inscrit vraiment dans la continuité de "The Voice" pour moi. En plus, l'équipe est formidable. Les gens sont très gentils avec moi et je suis bien traitée (sourire). J'aime bien Paris, la France.

Tu vas revenir souvent maintenant... !
Oui. J'emménage ici au mois de juin. Jusqu'à maintenant, j'ai fait quelques allers-retours pour la promo, les essayages des costumes, le clip "Le jour qui se rêve" et puis l'enregistrement des titres. Je fais des allers-retours deux à trois fois par mois. Ça me permet de pouvoir donner les concerts qui étaient programmés au Québec tranquillement. La jointure se fait parfaitement.

« Je suis aussi bien battante que sensible »
"Robin des Bois", c'est un changement radical pour toi. Pas seulement un rôle mais un changement de vie...
Absolument. Je laisse tout derrière moi. Ma famille, mon appartement à Montréal... Je mets tout en entrepôt et je déménage totalement. Fini ma petite vie à Montréal ! J'emménagerai officiellement ici.

Regardez le clip "Le jour qui se rêve" de "Robin des Bois" :



Il y a eu l'effet "The Voice", mais tu as passé comme tout le monde les castings pour intégrer la troupe. Et ça n'a pas été facile !
J'ai passé les premiers castings chez EMI, la maison de disques. Je n'ai pas été retenue et j'ai donc passé une deuxième session de castings à Montréal. Je crois que c'était en juin dernier. Après ça, sans que je le sache, d'autres castings ont été organisés sur Internet. Je me suis d'abord dit que les premiers castings avaient été inutiles. En fait, ils recommençaient tout avec Crédit Mutuel parce qu'ils n'avaient pas dû être satisfaits. J'ai remis ma fiche là-dessus en espérant que cette fois-ci allait être la bonne. Et puis, un mois et demi après, on m'appelait pour me dire que j'étais acceptée. J'ai quand même dû faire quelques tests de tonalité sur les chansons avant que ce soit définitif.

« Je sais que je fais beaucoup de jalouses avec M Pokora »
Tu as un tempérament de battante qui collera parfaitement au rôle de Marianne. Penses-tu que ça ait joué en ta faveur ?
Oui. Ça me va bien parce que je suis aussi bien battante que sensible. D'où ce caractère un peu frondeur ! Je cache ce côté sensible, comme Marianne. C'est une femme qui prend les armes, qui va au-devant des affrontements mais qui est aussi très romantique. On le voit dans la relation qu'elle vit avec Robin des Bois. Marianne et moi, on se ressemble beaucoup.

Y-a-t-il un trac à l'idée de monter sur scène devant le public français qui ne te connait pas bien encore, qui plus est aux côtés de M Pokora ?
Je sais que je corresponds au rôle. Je suis très perfectionniste. Je sais qu'il y a encore beaucoup de travail. Il y a une équipe qui m'encadre et qui est là pour que j'arrive à incarner parfaitement ce rôle de Marianne. A être prête pour le grand jour ! Ça va me pousser dans mes derniers retranchements pour atteindre un objectif qu'on s'est tous fixé. Ce qui est compliqué pour moi, c'est d'intégrer votre culture. Ne serait-ce que vos émissions de télévision. Je ne les connais pas beaucoup. J'ai beaucoup de rattrapage à faire (sourire) ! Et je ne pourrai pas tout faire depuis le Québec ! J'essaie d'en apprendre un peu plus sur votre culture mais c'est un sacré challenge. C'est comme repartir à zéro d'une certaine façon. C'est là qu'il est le trac. Parce que je rencontre de nouvelles personnes tous les jours. Je recommence ma carrière au début mais je le fais par des grandes portes d'entrées.

Malgré la distance, tu avais déjà entendu parler de M Pokora ?
Il a sorti un single l'été dernier. C'était la première fois qu'on entendait parler de lui au Québec. Je ne le connaissais pas vraiment. Donc, là, j'apprends à le connaître tranquillement. Je me renseigne. La première fois qu'on s'est rencontré, c'était en coulisses pendant un concert. On a dû parler pendant 1 minute 30. C'était très rapide. Mais c'est important de partager des choses ensemble, qu'on apprenne à savoir qui est l'autre et comment il réagit. C'est avec lui que je vais partager le plus la scène à partir du mois de septembre. Je sais que je fais beaucoup de jalouses (sourire) !

J'allais te le dire !
Les premières réactions que j'ai pu lire sur Twitter, c'était : « Oh la chanceuse ! », « La chanteuse chanceuse » (rire) ! Je pense que je vais beaucoup être jugée. Je vais apparaître à côté d'une star. Je pense qu'on m'attend au tournant.

« Ça va être beaucoup plus physique que ce que je pensais ! »
Il va falloir t'imposer. C'est un sacré challenge d'être la compagne de M Pokora !
Oui. Je le garde bien en tête. Mais s'imposer, ça ne se fait pas par simple volonté. Ça doit se faire de soi-même. Je pense qu'il est important de rester naturel. Je ferai au maximum avec mes compétences. Après, ça ne m'appartient plus. Les gens diront ce qu'ils voudront. Je ferai le travail qu'il faut autant que nécessaire mais je ne peux pas contrôler ce que le public et la critique diront.

Tu étais familière de "Robin des Bois" ? Connaissais-tu les différentes histoires et avais-tu vu les différentes adaptations au cinéma ?
Comme tout le monde je pense, j'ai vu le film "Robin des Bois, Prince des voleurs" avec Kevin Costner. Sinon, c'est aussi un conte qu'on lit quand on est jeune. C'est Walt Disney ! Ça fait partie de notre enfance à tous, je crois. Du moins chez nous. Il faut d’ailleurs que je revois le film. Enfin... Je ne suis pas sûre car je ne sais pas si je peux me baser dessus ou non. Car l'histoire n'est pas vraiment la même.

Effectivement. Rien à voir avec les aventures que tout le monde connaît. L'intrigue se joue entre la fille du Shérif de Nottingham, Bédélia, et votre enfant à toi et Robin.
Oui. L'histoire se déroule quinze ans plus tard. Avec Robin des Bois, on a eu un garçon qui s'appelle Adrien. C'est de leur idylle dont il est aussi question dans ce spectacle. Mais je pense quand même qu'il faut s'imprégner de l'histoire originelle, au moins pour se mettre dans la peau des personnages et puis se transposer à l’époque. On remonte quand même plusieurs siècles en arrière. "Robin des Bois", c'est une belle histoire d'amour. On aime ça les histoires d'amour impossibles (sourire).

Quelles aptitudes nécessitent le rôle de Marianne ?
Je crois que ça va être beaucoup plus physique que ce que je pensais. On va travailler sur des vraies acrobaties. Il y a de la danse aussi. En fait, je me rends compte que ce sont beaucoup de choses que j'aime mais que je vais lier ensemble pour la première fois. C'est un vrai défi. Je crois que c'est le mot qui correspond le mieux à cette aventure. Ajouter des acrobaties à un spectacle musical, c'est quand même du haut niveau.

Crédits photo : DR.
Aujourd'hui tu n'as plus aucun regret d'avoir perdu "The Voice" ?
Non. Aujourd'hui, je ne le vis pas comme un échec parce que si j'avais été éliminée une ou deux semaines plus tard, je n'aurais pas pu passer le casting de "Robin des Bois". Je ne regrette pas parce que je crois au destin et à la vie, qui nous met là où il faut au bon moment. Sur le coup, c'est sûr que c'est un peu décevant. J'ai versé quelques larmes pendant cinq minutes en coulisses. Et puis j'ai eu ma mère au téléphone. On s'est parlé et on a finalement trouvé logique que je sorte de l'émission à ce moment-là.

« Garou a été très généreux avec moi. Il m'a beaucoup soutenue »
Es-tu restée en contact avec Garou après l'émission ?
On se connaissait déjà un peu avant l'émission pour s'être croisés sur certains évènements au Québec. Il a été super gentil. Il m'a téléphoné un mois après si je me souviens bien. On a pas mal discuté. Et puis on s'est croisé de nouveau très rapidement à l'Olympia au même concert où j'ai rencontré M Pokora pour la première fois. Garou a été très généreux avec moi. Il savait que j'étais toute seule en France dans un environnement que je ne connaissais pas trop. Il m'a beaucoup soutenue. Il a été très présent et prévenant.

Est-ce que l'expérience "The Voice" est utile sur ce projet "Robin des Bois" ? As-tu appris des choses durant l'émission qui te sont aujourd'hui d'un grand secours ?
J'en apprends un peu plus sur vous, sur votre culture. Je comprends un peu plus le star-system qui est vraiment différent par rapport à chez nous. Vous êtes beaucoup plus nombreux. Donc l’espèce de stress qu'il y avait sur "The Voice" avec le code d'écoute de 10 millions d’auditeurs est amplifié. On n'a pas l'habitude de ça chez nous. Mais maintenant c'est assimilé.

Et l'aventure "Robin des Bois", qu'est-ce qu'elle t'apportera selon toi ? Le début d'une carrière en France ?
J'apprends tellement tous les jours. J'ai fait beaucoup de studio à Montréal mais j'apprends une nouvelle manière de chanter en France. On ne chante pas du tout de la même façon. Vraiment pas ! Mais je pense que mon appréhension évoluera au fil des mois en même temps que mes perspectives.
la Redaction
Pour en savoir plus, visitez le Facebook officiel du spectacle.
Ecoutez et/ou téléchargez l'album de "Robin des Bois, Ne renoncez jamais" sur Pure Charts.
Réservez vos places de concert pour aller applaudir la troupe de Robin des Bois sur Pure Charts.
Ajoutez un commentaire
Invité
le 26/03/2013, 20:59
Citer
Bon succès à Stéphanie et à toute la troupe de Robin des Bois. Stéphanie, tu as toujours ta place chez toi.
Invité
le 26/03/2013, 21:23
Citer
Vraiment je suis impatient de voir le résultat final, et surtout de l'entendre en tout cas. J'espère juste qu'il y a aura un peu plus de texte que "nanananananana" dans les chansons du spectacle.

Bon courage Stéphanie, la France c'est Dark. Hihihi

Syracoti.
Invité
le 26/03/2013, 21:28
Citer
Commentaire supprime par l'equipe de moderation de Pure Charts.
Invité
le 27/03/2013, 09:12
Citer
Comment pourrait elle être impressionnée par Pokora ? Inconnu au Canada je ne vois pas ce qui pourrait la mettre mal à l'aise ou l'intimider avec lui. Surtout qu'au niveau vocal ce n'est pas la tête d'affiche qui chante le mieux bien au contraire ils sont tous meilleur que lui. Et puis ce sont deux personnes ayant participé à des télé crochet l'un a gagné avec 2 autres candidats meilleurs vocalement et elle a perdu. ...

Commentaire envoyé via l'application iPhone Charts in France : téléchargez-là gratuitement !
Invité
le 27/03/2013, 17:58
Citer
Attention amis français de France, voici une très belle voix de la belle province de Québec et très jolie en plus. Une maudite belle expérience pour elle. A+
Invité
le 05/04/2013, 21:09
Citer
m'ouais bonne chance à elle. je reste très sceptique car en marianne , je ne vois pas du tout pourquoi on l'a choisi , il y a beaucoup mieux. bonne representation a elle
Invité
le 06/04/2013, 19:58
Citer
j'ai ecouté l'album à la Fnac, c'est désolant , je n'aime pas du tout, ça craint. esperons que le public qui a acheté les places vont pas etre deçu^^
Invité
le 20/05/2013, 15:35
Citer
superd ton clip avec robin

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?
  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP