Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Star Academy > Star Academy 4 : Grégory Lemarchal, téléphone caché, triche... Les anciens se confient
Interview
vendredi 12 novembre 2021 17:00

Star Academy 4 : Grégory Lemarchal, téléphone caché, triche... Les anciens se confient

Samedi, la "Star Academy" achèvera les festivités autour de ses 20 ans avec la diffusion d'un dernier prime mettant à l'honneur la saison 4 du télé-crochet. Pour Pure Charts, trois anciens élèves, Mathieu, Lucie, Enrique, dévoilent les coulisses de leur aventure au sein du château avec Grégory Lemarchal : casting, amours, téléphone portable, tricherie... Ils répondent à tout !
Crédits photo : Pure Charts
Ils s'étaient dit rendez-vous dans 20 ans. Le poids des années n'a entamé ni la bienveillance de Nikos Aliagas, ni les précieux souvenirs que conserve le public de la "Star Academy" ! Depuis quelques semaines, les téléspectateurs sont invités à se brancher sur TF1 chaque samedi soir, comme à la belle époque, pour revivre les moments forts des huit saisons du télé-crochet comme les larmes de Jenifer lors de sa victoire face à Mario, et voir Nolwenn Leroy, Houcine et les anciens de la saison 2 réinterpréter l'hymne "Musique" qu'ils scandaient toutes les semaines lors de leurs quatre mois d'aventure. Samedi, la dernière des trois émissions prévues mettra notamment à l'honneur la saison 4 avec Grégory Lemarchal, inoubliable candidat dont la joie de vivre et le combat contre la mucoviscidose avaient touché la France entière. « Il avait un rêve, il s'est battu pour l'avoir et il l'a fait. Pour moi, c'est une icône » confiait son ancien camarade Enrique l'an dernier à l'occasion de la sortie de l'album hommage "Restons amis", dédié au chanteur disparu en 2007 à seulement 23 ans.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"L'arrivée au château, c'était magique"


Mathieu, Lucie et Enrique, qui ont vécu l'expérience "Star Academy" côte-à-côte, ont accepté de dévoiler l'envers du décor de leur passage au château des Eaux-Vives au micro de Pure Charts. Le demi-finaliste originaire de Saint-Lô a pris part à l'aventure par l'intermédiaire du mari d'Alexia Laroche-Joubert, Ian-Philippe Blanc, décédé dans un accident de moto en 2003. « Elle se souvenait que son mari m'avait adoré. Elle m'a dit : "Je veux vraiment que tu sois dans le casting de la Star Ac". Elle m'a fait le casting, que j'ai échoué lamentablement et j'ai été pris ». De son côté, Lucie Bernardoni, inoubliable finaliste face à Grégory, ne voulait « pas du tout » participer à l'émission : « C'est ma soeur qui m'a inscrite sans me le dire ! Je ne l'ai pas décidé. Je me suis prise au jeu, par contre ». Quant à Enrique Toyos, c'est par la biais d'un casting sauvage dans son école de danse qu'il a été repéré par la production ! La tête pleine de souvenirs, les trois camarades se souviennent comme si c'était hier de leur arrivée à Dammarie-Les-Lys, le 3 septembre 2004 : « C'était vraiment quelque chose de grandiose, surtout qu'on a eu le droit à un feu d'artifice. On se tenait tous par la main. Ce moment-là, c'était magique ».


Pour les 18 candidats, l'aventure a très vite pris des airs de colonie de vacances. Le pire coloc ? Enrique ! « Tu m'as emmerdée, toi... » balance Lucie, qui a eu une petite amourette avec le beau gosse de la promotion : « Ça fait 16 ans qu'il s'excuse de ce qu'il s'est passé ! ». Quand on demande à Mathieu ce que le public n'a pas vu à la télévision, l'ancien demi-finaliste le confesse : un téléphone portable a bien circulé sous le manteau... « Je peux le dire maintenant, il y a eu un téléphone, auquel moi je n'ai jamais accédé, qui tournait. Le problème, c'était de le recharger. Ceux de l'époque, c'était quand même moins la fête » avoue-t-il, maintenant qu'il y a prescription sur les faits.

"C'était évident que Grégory allait gagner"


En revanche, concernant les accusations de tricherie qui ont fait les gros titres de la presse après les révélations de l'ancienne prof de chant Isabelle Charles ou ceux de Georges-Alain, candidat de la saison 2, Mathieu est formel : pour lui, la "Star Academy" était « scénarisée mais pas truquée » : « On est dans une émission de télé-réalité. La prod scénarisait mais en fonction de ce qu'on leur donnait, de ce qu'on offrait comme prestation. Les gens sont tellement dingues. Ils pensent que tout est organisé. (...) La prod ne pouvait pas savoir ce qu'on allait faire. On ne communiquait rien avec eux. Il y avait une vraie place au hasard » assure-t-il, en soulignant que la victoire de Grégory Lemarchal n'a été une surprise pour personne : « Nous aussi on le disait parce que c'était évident que ce mec allait gagner ! La prod aurait pu le nommer 15 fois, il aurait été sauvé 15 fois ». Et de conclure son argumentation en donnant l'exemple de Magalie Vaé, grande gagnante de la saison 5 qui reprend actuellement "Le monde est stone" : « La prod ne voulait tellement pas que Magalie Vaé gagne qu'ils l'ont nommée tout le temps, tout le temps, tout le temps. La France a choisi de la faire gagner : ça désespérait tout le monde, ce qui est injuste car Magalie est une super nana. Comme quoi la prod ne choisit pas tout ».

"Le public choisit toujours"


Alors qu'un retour de la "Star Academy" à la télévision est en projet, Lucie, Enrique et Mathieu ont quelques conseils à adresser aux futurs élèves qui tenteront l'aventure. « Il ne faut absolument rien calculer parce que de toute façon, vous ne déciderez de rien. Le public choisit toujours. (...) Profitez de chaque instant car ça passe très vite » notent les deux anciens participants, qui prônent la spontanéité. Pour Lucie, participer à cette émission doit avant tout servir un but, une passion : « La seule chose qu'ils doivent se dire, que ça soit la Star ac ou pas d'ailleurs, c'est "Pourquoi je veux faire ce métier ? Qu'est-ce que j'ai à dire ? C'est vivre ou mourir". Si on a pas ça, on n'y va pas ».
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés