Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Robin des Bois > "Robin des Bois, Ne renoncez jamais" : une carte de visite prometteuse
Chronique d'album
vendredi 29 mars 2013 19:04

"Robin des Bois, Ne renoncez jamais" : une carte de visite prometteuse

L'album du spectacle musical "Robin des Bois, Ne renoncez jamais" pointe le bout de son nez cette semaine, révélant quinze morceaux interprétés par les sept membres de la troupe. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'intrigue de ce spectacle et les idéaux qu'il entend défendre.
Crédits photo : DR.
L'album est un premier aperçu qui peut être déterminant dans la réussite d'un spectacle musical. Et celui de "Robin des Bois" répond aux attentes. Car il permet de comprendre en filigrane l'intrigue que Roberto Ciurleo a imaginée autour de Robin des Bois et des idéaux qu'il a défendus à travers les siècles. C'est bel et bien une fiction que Lionel Florence et Patrice Guiaro se sont attachés à retranscrire à travers les paroles de quinze chansons dévoilées cette semaine. Deux étaient déjà connues. A commencer par le single "Un monde à changer", interprété par Nyco Lilliu qui devient Frère Tuck. Un appel au rassemblement pour défendre le changement et faire tomber « des belles promesses ». Un thème politique ancré dans l'actualité sur un air enjoué signé Matthieu Mendès.

L'accomplissement de soi en partageant des valeurs communes


Une belle entrée en matière à laquelle a succédé "Le jour qui se rêve", première apparition de M Pokora dans son costume de voleur. Là aussi, il est question d'engagement et d'espoir. La musique est signée Frédéric Château : une ritournelle boostée par le traditionnel tin whistle et des cordes qui invitent à la fête. Tout le contraire du « désordre » prôné par le Shérif de Nottingham, incarné par Dumè, dans le duo "Devenir quelqu'un" partagé avec M Pokora. Deux destins mais une seule et même idée en tête : mener le combat, quitte à « faire la guerre à ses frères » sans « avoir peur de rien ».

Le combat peut être commun, comme dans le titre "A nous" interprété par Nyco Lilliu, M Pokora et Marc Antoine, mais aussi plus personnel. Et là, il est question d'amour. "Tes blessures" est un piano/voix signé David Hallyday rappelant l'idylle qu'ont vécue Robin des Bois et Marianne. Un amour fort qui les a unis puis désunis. Le voleur se demande d'ailleurs s'il peut être pardonné dans le piano/voix "Si l'amour existe encore", orné du tin whistle. Robin des Bois est également en proie à ce questionnement intérieur sur "J'attendais", auquel les guitares électriques donnent un certain dynamisme. « Risquer ma peau pour les autres, je l'ai fait mais j'ai pas choisi » chante-t-il pour finalement décider de son plein gré de rejoindre Marianne sur "La providence", morceau réussi à l'exception des arrangements eurodance.

Des titres forts et une deuxième histoire d'amour


A un autre niveau, l'amour est également chanté dans le titre "J'ai dit oui", interprété avec brio par Bédélia (Caroline Costa), la fille du Shérif, qui est amoureuse d'Adrien (Sacha Tran), le fils de Robin et Marianne. Celui-ci répond dans le titre "Quinze ans à peine". Comme leurs parents, ils se retrouvent finalement sur les morceaux "Laissez-nous vivre" et "Terre". L'histoire et les enjeux se dessinent donc avec ces quelques titres pop, qui s'écoutent facilement en boucle et dont les refrains sont redoutables. On retient notamment "La flèche ou la cible" (Stéphanie Bédard), et notamment la formidable partie de piano de Frédéric Chateau. Accrocheur, le titre pointe du doigt une société du chacun pour soi, un thème encore une fois très actuel.

Devancé par deux singles forts, l'album du spectacle musical "Robin des Bois" s'annonçait épique et fédérateur. Il l'est. Ce disque est même une bonne surprise. Sonnant pop, un peu variété, il est bien rythmé et parfaitement produit. Une belle carte de visite pour un spectacle très attendu.


Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez le Facebook officiel du spectacle.
Ecoutez et/ou téléchargez le single "Un monde à changer" sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?
  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés