Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Concerts > Actualité de Madonna > "Madame X Tour" : Madonna lance sa tournée intimiste et théâtrale à New-York
Concerts
jeudi 19 septembre 2019 11:16

"Madame X Tour" : Madonna lance sa tournée intimiste et théâtrale à New-York

C'est l'une des tournées les plus attendues de l'année. Madonna a lancé mardi soir à New-York sa nouvelle tournée, le "Madame X Tour". La Reine de la Pop a dévoilé un spectacle de 2h20 théâtral, intimiste et très politique. Attention, spoilers !
Crédits photo : Affiche de la tournée
Madame X prend la route. Mardi soir, Madonna a lancé sa nouvelle tournée événement, le "Madame X Tour", à New-York. Et encore une fois, la Reine de la Pop bouscule les codes. Aux arènes et stades qui ont fait sa renommée, elle a préféré l'intimité des théâtres. Ainsi, au lieu de se produire au Madison Square Garden, qu'elle aurait pu facilement remplir plusieurs soirs de suite, la popstar a préféré le cadre du somptueux BAM Howard Gilman Opera House, pendant 17 soirs. Pour l'occasion, les téléphones étaient strictement interdits, une directive qui a permis aux 2.000 spectateurs présents de repartir avec de jolis souvenirs en tête. Et pour les autres qui auraient la curiosité de voir à quoi ressemble le spectacle, il faudra s'en tenir aux retours des fans ou de la presse.

"Je suis ici pour être libre"


Que s'est-il passé sur scène ? Selon les premiers retours, Madonna serait arrivée en retard de 75 minutes mais aurait performé durant environ 2h20. Comme promis, son nouvel album "Madame X" a été bien représenté avec l'inclusion de 12 chansons, soit près de 60% du spectacle. La chanteuse a démarré dans le vif du sujet en débutant par les très politiques "God Control" (qui évoque les armes à feu) et "Dark Ballet" (sur le destin du monde). Selon le site fan Madonna Tribe France, cette « section d'ouverture très théâtrale et dramatique est suivie par le premier acte avec une Madonna à la coiffure blonde naturelle arborant une tenue militaire ». Le tout avant de lancer les tubes "Human Nature" (ses filles Mercy, Estere et Stella apparaissent dans la vidéo) puis "Express Yourself" en a cappella. D'ailleurs, ne vous attendez pas à un concert best-of. Exit les "Holiday", "Like a Virgin", "Music" ou "Hung Up". Evidemment, si quelques hits sont au programme ("Papa Don't Preach", "La Isla Bonita", "Frozen"...), ils ne sont pas le véritable centre du show. « Des chansons du passé (...) qui étaient couplées avec des messages politiques » nous apprend un article sur le concert par le journaliste musical du New-York Times, Jon Pareles. « Je ne suis pas ici pour être populaire, je suis ici pour être libre » a-t-elle dit, clamant son indépendance.



Le journaliste décrit ainsi une ambiance qui se promène entre les « souvenirs heureux de la période disco 70's » à un « montage de cathédrales gothiques et d'effrayants prêtres » en passant « par une ambiance de film-noir ». De plus, le concert met en avant une Madonna plus intimiste, qui n'hésite pas à solliciter le public. Selon les fans, la chanteuse aurait partagé trois interactions avec le public, discutant avec les spectateurs, buvant une gorgée de bière dans le gobelet d'un fan ou vendant même un selfie pris avec un polaroid à un membre du public, qui s'avérait être, le premier soir, son amie et actrice Rosie O'Donnell. Ainsi, ce spectacle consacré à "Madame X" aurait donc une portée plus engagée que les précédents, Madonna en profitant pour prendre la parole sur le droit des femmes ou encore l'Islam ("Killers Who Are Partying"). Toujours selon Madonna Tribe France, « le thème de la machine à écrire revient tout au long du concert, ce qui vous donne l'impression de faire partie de l'histoire. Le décor principal est constitué d'escaliers qui se divisent, tournent, avec des portes et des alcôves, ils sont utilisés avec ou sans projections sur leur surface, c'est minimaliste et très riche à la fois. Une boule à paillettes géante apparaît pour mettre l'ambiance pendant la dernière section ».

Intimité, politique et grand spectacle


Après un troisième acte plus latino où elle reprend "La Isla Bonita", "Medellín", "Batuka" et reprend même une chanson de Cesaria Evora, Madonna interprète "Frozen". Sur l'écran géant, c'est sa fille Lourdes qui apparaît sous les acclamations de la foule. "Come Alive" et "Future" viennent conclure le set principal. Durant cette dernière, elle se serait mise au piano et aurait déclaré que le show connaîtrait des changements dans le futur : « une paire de danseurs robotiques mais sinueux l'entourent (...) tandis que les écrans montrent les images d'une destruction urbaine et environnementale ». En guise de rappels, elle entonne "Crave", "Like a Prayer" (dans une version proche de celle de l'Eurovision) avant de faire ses adieux au son de l'engagé "I Rise". Tandis que le discours d'Emma Gonzalez résonne dans le théâtre, Madonna opère une sortie de scène en traversant l'orchestre. De quoi prouver une nouvelle fois que musique, intimité et politique font bon ménage dans la nouvelle proposition scénique de Madonna.



A la sortie, fans et journalistes ont donc semblé conquis, à en lire les premiers tweets et reportage. Dans son article, Jon Pareles parle d'une Madonna qui « prend des risques » : « Son concert "Madame X" imagine réinvente le spectacle pop sur une scène de théâtre, fusionnant ses nouvelles chansons et appelant à une prise de conscience politique avec une intimité frappante ». « Comme l'album et le show, "Madame X" est la dernière déclaration d'une Madonna à l'identité rebelle, assurée et flexible qui est totalement à l'aise avec les dualités : mère attentive et aventurière sexuelle, catholique non pratiquant et chercheuse spirituelle, une fêtarde et une voix politique... » peut-on lire tandis que « 41 musiciens, danseurs et chanteurs l'entourent sur scène ». Un show d'une ampleur inédite pour Madonna, qui présentera son spectacle durant 14 soirs au Grand Rex à Paris, du 18 février au 8 mars 2020.

Setlist du premier concert de Madonna


God Control
Dark Ballet
Human Nature
Express Yourself (acapella chorus)
Vogue
I Don't Search I Find
Papa Don't Preach (first verse and chorus)
American Life
Interlude (Coffin)
Batuka
Fado song (avec Gasper Varela)
Killers Who Are Partying
Crazy
Welcome to my Fado Club/La Isla Bonita (chorus)
Sodade (reprise de Cesária Évora)
Medellín
Extreme Occident
Interlude: Rescue Me
Frozen
Come Alive
Future


Rappel 1 :
Crave (Tracy Young Remix)
Like a Prayer


Rappel 2 :
I Rise
Théau BERTHELOT
Retrouvez l'actualité de Madonna sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Madame X" de Madonna sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Madonna :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques
  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP