Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de MHD > MHD en interview : "Sur le deuxième album, j'ai eu besoin qu'on m'épaule un peu"
Interview
mercredi 19 septembre 2018 16:08

MHD en interview : "Sur le deuxième album, j'ai eu besoin qu'on m'épaule un peu"

A l'occasion de la sortie de son deuxième album, MHD nous a accordé une interview exclusive durant laquelle il s'est confié sur son nouvel album, le succès inattendu de "Champions League" ainsi que la multiplicité de ses projets.
Crédits photo : Capture d'écran Dailymotion
Contrairement aux habitudes de sorties du vendredi, MHD prend tout le monde à revers pour sortir son deuxième album "19", ce mercredi... 19 septembre ! Les fans ont dû ainsi attendre deux ans après son premier album. Mais ces 24 mois n'ont pas été une occasion pour lui de se reposer sur ses lauriers : « Ça n'a pas été une pause, c'était une grosse tournée. J'avais beaucoup de projets en tête, j'ai eu le temps de tourner mon premier film, d'ouvrir mon label, signer un artiste... Beaucoup de choses se sont passées, c'est pour ça que l'album a pris un peu de temps à sortir » confie MHD en interview à Pure Charts. Repéré en 2015 avec le tube "Champions League", le rappeur nous avoue qu'il ne s'attendait pas à un tel succès : « Je pensais que ça allait tourner autour de Paris, mais voir des commentaires d'une autre langue, ça été une source de motivation, c'est ce qui m'a poussé à continuer la série "Afro Trap". On a tous été surpris par le séisme "Champions League" ». Mais le chanteur ne se sent pas dépassé par cet immense succès qui lui est tombé dessus : « Faut pas calculer, en fait. Faut se dire "ok, je suis un artiste je fais de la musique" mais il faut continuer à vivre sa vie ».

"Mon inspiration africaine, ça a été le fil conducteur"


Pour ce nouvel album, logiquement composé de 19 titres, MHD a délaissé quelque peu le rap : « J'ai évolué musicalement je suis allé chercher mon inspiration en Afrique : ça a été le fil conducteur ». Ainsi, le rappeur s'est notamment entouré d'Orelsan, Stefflon Don ou Dadju : « Ce sont des artistes que j'écoutais auparavant, que j'apprécie bien ; ces personnes-là ont apporté une petite touche sur l'album. On s'est tout de suite compris, ça a été un plaisir de collaborer avec eux ». Un choix assez étonnant, par rapport à un premier opus totalement dépourvu des feats : « Le premier album, je voulais qu'on me découvre, là je me suis dit que "j'aurais besoin qu'on m'épaule un peu". Le premier je voulais créer un impact autour de moi, c'est pour ça que j'ai pas fait de featurings ». De plus, la pochette de l'album "19" montre bien à quel point l'artiste veut se rattacher à ses racines et à rendre hommage à ses influences : « P-Square, Wizkid, Douk Saga... Ce sont ces artistes-là qui m'ont donné envie de faire de la musique ».

Afin de découvrir ses nouvelles chansons, MHD nous a présenté "Bodyguard" : « C'était juste un son pour m'échauffer. J'étais sur un coup d'ambiance, en plein tournage du film, je n'arrêtais pas de répéter "Bodyguard, bodyguard" du coup je me suis dit "je vais faire un petit morceau histoire de m'ambiancer" ». Avis aux fans : une deuxième partie de notre interview sera disponible dans les prochains jours.

Regardez l'interview de MHD :
Théau Berthelot
Retrouvez l'actualité de MHD sur sa page Facebook officielle !
MHD en interview
23/09/2018 - Après avoir évoqué le succès soudain de "Champions League" ou ses récentes collaborations avec Orelsan ou Dadju, MHD nous raconte sa rencontre avec Diplo, son rapport à la célébrité mais également la possibilité d'un duo avec Major Lazer. Regardez ...
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables
  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP