Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de MHD > MHD : sa détention provisoire prolongée de 6 mois, il risque 30 ans de prison
News musique
lundi 27 janvier 2020 15:00

MHD : sa détention provisoire prolongée de 6 mois, il risque 30 ans de prison

Accusé d'homicide volontaire après la mort d'un jeune homme lors d'une rixe à Paris, le rappeur MHD a été placé en détention provisoire l'an dernier. Celle-ci vient d'être prolongée de six mois et l'artiste encourt 30 ans de réclusion criminelle.
Crédits photo : Bestimage
Le 15 janvier 2019, on apprenait que MHD était placé en garde à vue après une rixe mortelle survenue à Paris. Le rappeur de 24 ans avait été contraint d'annuler des concerts dans le cadre de son "19 Tour", tandis qu'il était mis en examen pour homicide volontaire. En effet, un jeune homme de 23 ans a été battu à mort par une bande en juillet 2018 à Paris et l'enquête désigne MHD comme étant l'un des instigateurs, son véhicule - qui a renversé la victime - ayant été retrouvé « partiellement incendié » non loin du lieu de l'agression mortelle. « Coups de pied, coups de poing, coups de crosse d'arme de poing, coups de couteau, Loïc K. avait, dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, été victime de la fureur une bande rencontrée à 3 heures du matin à l'angle des rues Saint-Maur et Tesson, dans le 10e arrondissement de Paris » écrivait Le Point. Placé en détention à la prison de la Santé, à Paris, MHD a donc mis sa carrière sur pause, et son show prévu à l'AccorHotels Arena a été annulé.

"Je l'ai vu, les yeux dans les yeux"


Aujourd'hui, Libération révèle que la détention provisoire de MHD a été prolongée de six mois. « Ses cheveux décolorés, parfaitement visibles » et « l'inscription blanche présente sur la poitrine, pouvant correspondre à la marque Puma » que l'on aperçoit sur une vidéo filmée par un riverain depuis sa fenêtre, viennent à confirmer l'implication de l'interprète de "Bella". Un autre témoin de la rixe a clairement identifié l'artiste : « Je l'ai vu, les yeux dans les yeux. Je l'ai bien reconnu ». MHD aurait asséné « trois coups de pieds » à la victime, avant de regarder « ses amis poignarder à plusieurs reprises » le jeune homme « sans réagir ». Comme l'expliquent les enquêteurs qui décrivent l'action, « il se dirige vers les pieds de la victime, attrape ce dernier par les jambes et le tire en arrière sur une distance d'environ un mètre. Lorsqu'il repasse à la hauteur de la victime, déjà inanimée, il lui assène un grand coup de pied avec sa jambe droite ». Le coup fatal.


« 22 plaies par arme blanche, au visage, au bassin et sur l’arrière des jambes » ont été observées lors de l'autopsie de Loïc Kamtchouang, sans domicile fixe au moment des faits. MHD a toujours nié son implication, expliquant avoir prêté ce soir-là son véhicule - un coupé Mercedes noir - à des amis de sa cité. « Le soir des faits, je n'étais pas présent sur les lieux (...) On est plus de vingt à la cité à avoir une teinture blonde » a répondu l'interprète de "Bébé" aux enquêteurs. Alors que ses avocats vont tenter d'obtenir « sa libération sous bracelet électronique », MHD risque « trente ans de réclusion criminelle devant une cour d'assises ».
Julien GONCALVES
Retrouvez l'actualité de MHD sur sa page Facebook officielle !

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés