Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Luis Fonsi > "Despacito" : polémique au Vénézuéla, Luis Fonsi furieux contre le président Maduro
News musique
mardi 25 juillet 2017 12:10

"Despacito" : polémique au Vénézuéla, Luis Fonsi furieux contre le président Maduro

Polémique au Vénézuela. Luis Fonsi et Daddy Yankee accusent le président Maduro d'avoir utilisé de manière "illégale" leur tube planétaire "Despacito" pour promouvoir l'élection controversée d'une Assemblée constituante, prévue le 30 juillet.
Crédits photo : Pochette du single
On ne présente plus "Despacito". Depuis six mois, le tube reggaeton de Luis Fonsi et Daddy Yankee déferle sur les ondes du monde entier tant et si bien qu'il a établi, il y a quelques jours, un record historique : c'est la chanson la plus streamée de tous les temps ! Vous avez sans aucun doute déjà fredonné ses paroles très coquines car le titre occupe la première place des ventes de singles en France depuis 12 semaines consécutives. Pourtant, derrière ses airs de fête, "Despacito" se trouve au coeur d'une vive polémique au Vénézuela pour des raisons... politiques.

Secoué par de graves tensions suite à l'effondrement des cours de pétrole, le pays est au bord de la guerre civile depuis que le président actuel, Nicolás Maduro, a décidé d'organiser l'élection d'une Assemblée constituante pour réviser la Constitution. Une tactique qui viserait, selon l'opposition, à ravir le pouvoir et instaurer un régime autoritaire mettant en péril la démocratie. Pour tenter de convaincre l'opinion publique du bien-fondé de sa démarche, le président vénézuélien a sorti les grands moyens : lors d'un meeting retransmis à la télévision nationale, il a... repris "Despacito", en modifiant le texte pour promouvoir l'élection à venir. « Lentement, prend un bulletin plutôt que les armes, et exprime tes idées toujours dans la paix et le calme » peut-on le voir chantonner joyeusement, en battant le rythme des mains.




"Ce régime dictatorial est une plaisanterie"


Problème ? Ce détournement a provoqué la fureur des auteurs du morceau original. « Que tu t'appropries illégalement une chanson n'est rien comparé aux crimes que tu commets et que tu as commis au Venezuela » a cinglé Daddy Yankee sur son compte Instagram, dénonçant une méthode de propagande : « Ce régime dictatorial est une plaisanterie, non seulement pour mes frères vénézuéliens, mais aussi pour le monde entier. Avec ce plan de marketing néfaste, vous continuerez tout seul à mettre en évidence votre idéal fasciste ». Rappelons que depuis le mois d'avril, les manifestations contre le gouvernement en place ont fait 103 morts.

Plus modéré dans ses propos, mais tout aussi en colère, Luis Fonsi s'est fendu d'un communiqué dans lequel il assure n'avoir aucun lien avec Nicolas Maduro. « A plusieurs occasions, j'ai dit à quel point j'appréciais les différentes versions de "Despacito" qui sortent dans le monde, cependant, il y a des limites. Je n'ai jamais été consulté, je n'ai jamais autorisé l'utilisation de "Despacito" à des fins politiques, et encore moins dans la situation déplorable dans laquelle se trouve le Venezuela, un pays que j'aime tant, où je vis. Ma musique est faite pour écouter et pour faire la fête, pas pour être utilisée à des fins de propagande, de manipulation de la volonté d'un peuple qui crient pour sa liberté et un avenir meilleur » écrit-il. Le message est passé !




Yohann RUELLE

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables
  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Sam Smith

    Sam Smith

    Des albums à gagner

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP