Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Kings of Leon > Sziget Festival : Foals et Kings of Leon règnent sur la jungle hongroise
Nous y étions
dimanche 16 août 2015 16:35

Sziget Festival : Foals et Kings of Leon règnent sur la jungle hongroise

Quoi de mieux qu'une bonne dose de rock pour dynamiter un festival ? A deux jours d'intervalle, Foals et Kings of Leon ont fait grimper la température déjà caniculaire de Budapest avec une avalanche de riffs endiablés. Récit !
Crédits photo : Fabien Chareix
On aurait tort de mettre en comparaison Foals et Kings of Leon, deux des groupes de rock les plus acclamés de ces dernières années, tant la musique que chacun propose est unique en soi. Le premier, issu d'Oxford, en Angleterre, a conquis les coeurs avec la puissance mélancolique de ses chansons tandis que l'autre, composé autour de la fratrie Followill, s’inscrit dans la plus pure tradition du rock'n'roll américain. Les deux formations exercent pourtant le même pouvoir de fascination sur les foules, et les festivaliers échoués sur l'île de la Liberté ne pourront prétendre le contraire.

Le grand galop


Rendez-vous était pris avec Foals jeudi au soleil couchant, juste avant le concert donné par une Ellie Goulding en petite forme. La popstar a-t-elle été déstabilisée par l'énergie écrasante dégagée par ses compatriotes britanniques ? Car le feu était bel et bien sacré durant l'heure et demie qu'a passé le quatuor sur la Main Stage. Débarquant avec un extrait inédit de leur nouvel album, "Snake Oil", les cinq acolytes ont fait honneur à leur réputation de scène, et en particulier un Yannis Philippakis des grands jours. Bouillant, survolté et passionnel : le set des Anglais, alignant les tubes impeccables ("My Number", "Inhaler"), n'a souffert d'aucun temps mort... si ce n'est lorsque les plombs ont sauté en pleine interprétation de "Moutain At My Gates" ! Trop d'électricité dans l'air, peut-être ?

Treize morceaux, c'est finalement assez peu pour un show et amplement suffisant. Foals n'a jamais hésité à servir sur un plateau des pistes denses, qu'elles soient planantes comme "Spanish Sahara" ou qu'elles orchestrent un duel de riffs dantesque à la manière de ce "What Went Down" offert en conclusion. On était, de toute façon, K.O dès le premier round.

Crédits photo : Fabien Chareix

Sziget is on fire !


Kings of Leon a repris le flambeau samedi soir, une fois la nuit tombée. Et comme Foals, il n'a guère fallu très longtemps aux trois frangins et leur cousin pour dynamiter le coeur des festivaliers. Dès le lancement des hostilités, "Supersoaker" a donné le ton : la soirée serait rock'n'roll et frénétique ! Les cordes chauffées à blanc, les quatre Followill ont fait preuve d'une parfaite maîtrise de leur répertoire. Aux compositions sauvages de leurs débuts, les rockeurs de Nashville ont préféré leurs morceaux les plus aboutis, principalement tirés des albums "Only By The Night" ("Closer", "Notion", "Crawl"), "Come Around Sundown" (le poignant "Pyro", "Radioactive", "The Immortals") et du petit dernier "Mechanical Bull" ("Temple", "Family Tree", "Don't Matter"). Mêlée à un flot de percussions et de riffs bruts, la voix authentique de Caleb Followill s'est chargée de convaincre les plus hermétiques à l'univers 100% américain (les néons de Las Vegas, le drapeau étoilé placardé partout) du groupe - s'il y en avait parmi la marée humaine agglutinée devant la scène.

Il suffisait, en effet, de voir le public chanter jusqu'à l'hystérie les incontournables "Sex On Fire" et "Use Somebody" pour effleurer du doigt l'unanimité faite par Kings of Leon. Même plus besoin de prendre le micro : la foule ne formait plus qu'un chœur gigantesque, bercé par un moment rare d'ivresse collective. C'est donc ça, la classe américaine ?


Setlist du concert de Foals


Snake Oil
Balloons
Olympic Airways
My Number
Mountain At My Gates
Blue Blood
Providence
Spanish Sahara
Red Socks Pugie
Late Night
Inhaler
Two Steps, Twice
What Went Down


Setlist du concert de Kings of Leon


Supersoaker
Fans
Family Tree
Mary
The Bucket
Closer
The Immortals
Knocked Up
Pyro
Temple
Radioactive
Molly's Chambers
Don't Matter
On Call
Notion
Cold Desert
Use Somebody

Rappel :
Crawl
Black Thumbnail
Sex on Fire
Yohann RUELLE
Pour plus d'infos sur Budapest, rendez-vous sur le site de l'Office de Tourisme de Hongrie !
Rejoignez la page Facebook de l'Office de Tourisme de Hongrie.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Kings of Leon - Supersoaker
Kings of Leon
Clip Kings of Leon - Birthday
Kings of Leon
Clip Kings of Leon - The Immortals
Kings of Leon
Clip Kings of Leon - Closer
Kings of Leon
Clip Kings of Leon - The End
Kings of Leon

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP