Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Gossip > Gossip entre dans l'histoire de la pop avec l'album "A Joyful Noise"
Chronique d'album
vendredi 11 mai 2012 19:01

Gossip entre dans l'histoire de la pop avec l'album "A Joyful Noise"

Gossip fait son retour avec un album pop, laissant de côté la punk et le rock. Comme l'a dit la chanteuse Beth Ditto dans plusieurs interviews accordées aux médias étrangers et français, le groupe a senti le bon moment pour ce revirement de situation plutôt agréable à écouter. L'album "A Joyful Noise" porte plutôt bien son nom et fait revivre les folles années de la pop music.


Il est toujours agréable de découvrir un album lorsqu'il est annoncé radicalement différent de ceux à quoi l'auditeur était habitué par un artiste. Pour son nouvel opus, le groupe Gossip s'est dit influencé par Abba lors d'interviews accordées à la presse américaine et britannique, ajoutant qu'il était temps pour la formation de produire un disque pop. Le mot est lâché : pop. Il fera fuir les fans de la première heure qui s'étaient laissé séduire par le titre "Red Hott" en 2000. Et le single "Perfect World" va bel et bien dans ce sens. Gossip change de décor et range au placard les riffs de guitare qui l'ont pourtant fait connaître du grand public en 2009 avec l'album "Music For Men" et notamment le hit "Heavy Cross". Un morceau électrique et dynamique qui a marqué la mémoire collective. De "Perfect World", on retiendra plutôt ces caisses qui résonnent et ces touches de musique synthétique qui semblent tous droits empruntées aux années 80. A l'époque de la bonne pop music : celle qui s'offrait encore des délires tous plus fous les uns que les autres, où la créativité battait son plein. La bande de Beth Ditto serait-elle nostalgique d'une époque révolue ? Quoi qu'il en soit, elle fait son entrée dans le monde très ouvert de la musique pop par la grande porte et ne tombe pas dans les excès de la dance qui uniformise la création.

Seule ombre au tableau, ou disons plutôt "seule piste ovni" sur l'album "A Joyful Noise" : "Melody Emergency", qui finalement porte bien son titre. C'est la seule chanson qui reste dans la tonalité rock dans laquelle Gossip évoluait par le passé. Une ouverture qui musicalement n'annonce en rien la suite, mais qui textuellement fait directement référence à la tournure que prend la carrière de Gossip : « Tu gardes la tête sur les épaules / Si tu n'es pas rock'n'roll / Il n'y a aucun mal à cela / Je l'ai lu dans un magazine / ta dernière interview / tu peux essayer de le nier / l'animal est en toi / tu dois apprendre à perdre le contrôle ». Gossip laisse sortir la bête qui est en elle : la plupart des titres reposent en grande partie sur l'effort vocal de la chanteuse.

Une fois la mise en bouche passée, on plonge dans un univers résolument pop. On se laisse prendre au jeu avec "Get a Job", troisième piste qui ferait un très bon single. Mais c'est avec "Move In The Right Direction" que Gossip convainc véritablement qu'il a fait le bon choix. L'influence du passé est indéniable et le producteur Brian Higgins a fait un travail remarquable de production. Jamais on ne tombe dans la facilité d'un revival des années 70 et 80. Gossip a su allier le meilleur des sons d'hier au meilleur des sons du moment. Le meilleur exemple reste sans doute le titre "Get Lost", qui retiendra les attentions parce qu'il n'est pas sans rappeler Franky Goes to Hollywood et l'entêtant "Relax (Don't Do it)", ou alors certains titres de Jimmy Somerville. Pire encore, on croyait entendre Simply Red avec la voix de Beth Ditto. On est également surpris par le titre "Casualties Of War", sorte de mid-tempo flirtant avec la ballade qui pourrait être chanté par Madonna. Le morceau est digne des meilleurs souvenirs des débuts de Madonna : un "Live to Tell" édulcoré.



Et alors qu'on croit être au bout de nos surprises, passé le plus consensuel mais tout aussi envoûtant "Into The Wild", on rajeunit avec "Involved". Plus surprenant encore, mais plus habile aussi : "Horns". Prenez le kitch des années 80, apportez-lui le dynamisme de Gossip, et vous obtenez "Horns". Une pépite dans le genre. On regrette cependant un manque de pêche évident sur ce titre, comme sur l'ensemble de cet album par ailleurs. Et c'est sans doute ce qui fait défaut à ce projet qui compte cependant un certain nombre de potentiels tubes. C'est la chanson "Love In A Foreign Place" qui nous ferait mentir. C'est le morceau le plus dynamique de cette pièce. On termine sur une bonne touche de synthé. Définitivement, on a perdu notre trio pour en découvrir un autre, tout aussi bon.

Difficile de faire mieux ! Gossip avait convaincu et même séduit en 2009 avec son album "Music For Men". Devant ce défi, le groupe mené par Beth Ditto a décidé de faire différent en orientant ses nouvelles compositions dans un registre pop influencé par les années 70 et 80, un certain groupe nommé Abba et un certaine chanteuse appelée Madonna.
Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez gossipyouth.com ou le Facebook de Gossip.
Ecoutez et/ou téléchargez le nouveau single de Gossip, "Perfect World", sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Gossip :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque
  • Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos) Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos)

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP