Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > Actualité de Daniel Balavoine > Daniel Balavoine : 5 reprises emblématiques ou improbables de ses tubes
Dossier spécial
samedi 09 janvier 2016 13:19

Daniel Balavoine : 5 reprises emblématiques ou improbables de ses tubes

A l'occasion de la sortie de l'album "Balavoine(s)", Pure Charts a retrouvé cinq reprises des tubes de Daniel Balavoine par Lena Ka, Grégory Lemarchal ou Christine and the Queens. Réussies, bouleversantes... ou ratées ? A vous de juger !
Crédits photo : Montage Pure Charts

Lena Kann - "Tous les cris les SOS"





Impossible d'évoquer celles et ceux qui ont rendu hommage à Daniel Balavoine sans penser à Lena Kann (devenue Lena Ka). En mars 1999, la jeune artiste se lance dans la chanson avec une reprise pop et légère de "Tous les cris les SOS". Grâce à sa voix féminine qui apporte une nouvelle fraîcheur à cet air connu et un refrain particulièrement accrocheur, le titre tourne en boucle sur les ondes et le clip inonde les playlists des chaînes musicales. Au mois de mai, la chanson s'offre son meilleure classement en se hissant sur la 14ème marche du Top Singles France, s'écoulant alors à 200.000 exemplaires. Encore aujourd'hui, les nostalgiques n'ont pas oublié cette version culte.

Grégory Lemarchal - "SOS d'un Terrien en détresse"





Encore une histoire de SOS... Mais pour Grégory Lemarchal, Daniel Balavoine fut un porte-bonheur. Si, en 1999, le jeune homme participe à l'émission "Graines de star" sur M6 - sans succès malgré sa reprise du titre "Le chanteur", Grégory Lemarchal est finalement révélé lors de la saison 4 de "Star Academy" en septembre 2004. Lors du dernier prime, le finaliste interprète avec brio "SOS d'un Terrien en détresse" et décroche une high note exceptionnelle. D'autant plus exceptionnelle que le candidat est atteint de la mucoviscidose. Cette prestation, suivie d'une standing ovation, lui vaudra de remporter la victoire et sa version restera un incontournable de son répertoire, intégrée d'ailleurs sur l'album posthume "La voix d'un ange".

Liane Foly - "La vie ne m'apprend rien"





Daniel Balavoine a aussi porté chance à Liane Foly. Alors qu'elle subit une petite traversée du désert, la chanteuse publie l'album "Acoustique" en 1999, contenant les reprises de "Dame brune" de Barbara ou "Il est mort le soleil" de Nicoletta. Sur ce disque, Liane Foly reprend également "La vie ne m'apprend rien", choisit comme premier extrait. Contre toute attente, le titre devient un beau tube en se payant le luxe de se classer en troisième position du Top Singles France. Résultat : plus de 400.000 ventes. En prime, Liane Foly relance sa carrière et décroche un nouveau succès deux ans plus tard avec "On a tous le droit", issu de l'album "Entre nous".


Christine and The Queens - "Aimer est plus fort que d'être aimé"





Si Christine and the Queens est une artiste engagée, elle a notamment comme modèle Daniel Balavoine. « J'aime beaucoup des figures comme celles de Daniel Balavoine, qui était un grand artiste de variétés et qui était capable parfois de pouvoir prendre position. Ça rend souvent les artistes attachants aussi de savoir qu'il y a des convictions » confiait-elle récemment. C'est sans doute ce qui a motivé la chanteuse à reprendre "Aimer plus fort que d'être aimé" en 2014 lors de l'émission "Les copains d'abord", pour les 30 ans des Francofolies. Christine and the Queens a amené ce standard dans son univers, sans le dénaturer. Avec élégance et respect, comme toujours.

Pierpoljak - "Mon fils ma bataille"





En 2010, bien avant la vague des albums de reprises, la compilation "Il est 5h (Kingston s'éveille)" réunit une pléiade d'artistes pour revisiter les standards de la chanson française... en version reggae. Princess Erika a notamment revu et corrigé "La vie en rose" d'Edith Piaf, autour de nouvelles versions de "Pas de boogie woogie", "Je suis malade" ou "J'ai encore rêvé d'elle". Daniel Balavoine aussi a été associé au projet puisque Pierpoljak (souvenez-vous des hits "Je sais pas jouer" et "Pierpoljak") s'est approprié "Mon fils ma bataille". Trompettes, batterie, flow chaloupé... Tout est réuni ici pour transformer cette déclaration d'amour paternel en un hymne gorgé de soleil. Improbable ? Joker !
Julien GONCALVES
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Daniel Balavoine - Video Série Noire
Daniel Balavoine
Clip Daniel Balavoine - Un Enfant Assis Attend La Pluie
Daniel Balavoine
Clip Daniel Balavoine - Ne Parle Pas De Malheur
Daniel Balavoine
Clip Daniel Balavoine - Bateau Toujours
Daniel Balavoine
Clip Daniel Balavoine - Si Je Suis Fou
Daniel Balavoine

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Tokio Hotel

    Tokio Hotel

    Assiste à la pré-écoute de l'album !
  • Concours Ménélik

    Ménélik

    Des places pour "L'âge d'or du rap français"

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP