Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Bertrand Cantat > Annulation des festivals : Bertrand Cantat se défend, la mère de Marie Trintignant en colère
C'est dit !
mardi 13 mars 2018 12:49

Annulation des festivals : Bertrand Cantat se défend, la mère de Marie Trintignant en colère

Face à la pression générale, Bertrand Cantat a décidé d'annuler sa tournée des festivals. Au passage, le chanteur se défend face aux critiques et aux "amalgames". "J'ai purgé ma peine" explique-t-il, tandis que la mère de Marie Trintignant vient de sortir du silence.
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
Encore une fois, Bertrand Cantat se retrouve dans la tourmente. Déjà, en octobre dernier, pour la sortie de son premier album "Amor Fati", emmené par le single "L'Angleterre" et écoulé à plus de 31.000 exemplaires, le chanteur a créé la polémique en s'affichant en Une des Inrocks. Un numéro dans lequel il revenait sur la mort de Marie Trintignant, décédée sous ses coups en août 2013. « Le suicide m'a obsédé pendant longtemps. Tout me semblait tellement dingue que ça paraissait la seule solution : vivre était insupportable après ce qui s'était passé » confiait l'artiste. Désormais, Bertrand Cantat se faisait une joie de remonter sur scène le temps d'une tournée composée d'une trentaine de dates de concerts. Oui mais face à la pression, plusieurs festivals ont décidé de déprogrammer le chanteur, si bien qu'il a pris les devants en annulant sa tournée des festivals.

"J'ai payé la dette à laquelle la justice m'a condamné"


« Pour mettre fin à toutes polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs, j'ai décidé de retirer notre projet de tous les festivals d'été » a-t-il écrit dans un message sur Facebook, accompagné d'un texte où il s'exprime clairement sur les origines de cette affaire. « Je m'appelle Bertrand Cantat et j'ai été condamné en 2003 à huit ans de prison pour meurtre sur la personne de Marie Trintignant sans intention de donner la mort. J'en tremble encore en l'écrivant. Il est des trous noirs dans le tissu de la vie qui ne se comblent pas » confie l'artiste, en renouvelant sa « compassion la plus sincère, profonde et totale à la famille et aux proches de Marie ». Selon lui, à cause des médias, « de trop nombreux amalgames ont été faits, jusqu'à la caricature ».

"Honteux, indécent, dégueulasse"


Tout en s'excusant pour la couverture des Inrocks, Bertrand Cantat a tenu à mettre les choses au clair quant à son retour dans la musique. « J'ai payé la dette à laquelle la justice m'a condamné. J'ai purgé ma peine. Je n'ai pas bénéficié de privilèges » clame-t-il d'abord, avant de demander « le droit à la réinsertion », « au même titre que n'importe quel citoyen ». « Le droit d'exercer mon métier, le droit pour mes proches de vivre en France sans subir de pression ou de calomnie. Le droit pour le public de se rendre à mes concerts et d'écouter ma musique » conclut-il ensuite. Interrogée dans l'émission "Stupéfiant" sur France 2, Nadine Trintignant, la mère de Marie Trintignant, a exprimé sa colère face à Léa Salamé : « Comment ose-t-il ? Je trouve honteux, indécent, dégueulasse qu'il aille sur scène ».



Julien GONCALVES
Toute l'actualité de Bertrand Cantat sur sa page Facebook officielle.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : quand les stars se mettent à nu Clips : quand les stars se mettent à nu
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP