Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Bertrand Cantat > Bertrand Cantat pousse un coup de gueule contre la presse : "Je vous emmerde"
C'est dit !
vendredi 08 juin 2018 12:45

Bertrand Cantat pousse un coup de gueule contre la presse : "Je vous emmerde"

Bertrand Cantat a donné hier soir son concert aussi attendu que redouté au Zénith de Paris. Malgré une petite manifestation féministe aux abords de salle, les débordements ont été évités. Mais à l'intérieur, le chanteur a pris la parole et s'en est violemment pris aux journalistes et à Vincent Bolloré. Regardez !
Crédits photo : Abaca
Bertrand Cantat est enfin monté sur une scène parisienne. Après avoir vu ses dates à l'Olympia annulées par la salle elle-même par crainte de troubles, le chanteur avait répliqué en annonçant une date au Zénith de Paris. Même en configuration réduite, 3.000 personnes ont fait le déplacement hier soir pour applaudir le chanteur en pleine controverse. Aux abords de la salle de la Villette, une petite manifestation féministe avait lieu, sans pour autant faire de débordements. La salle de l'Olympia craignait aussi que le deuxième concert annulé, qui n'était pas complet, soit pris d'assaut par des féministes : « A l'extérieur, on aurait géré. Mais dès que ça touche à la sécurité à l'intérieur, forcément plus difficile à assurer, on ne prend pas de risques ».

"Il y a aucune limite à quel point je vous emmerde"


Quelques heures avant le concert, le directeur du Zénith avait assumé sa position : « Je n'avais aucune raison de le refuser. Il a payé sa peine et les gens ont payé leur place. Je ne vais pas me positionner en juge et interdire à ceux qui ont envie d'aller le voir. Le problème des prisonniers est de retrouver une place à la sortie dans la société. Il était chanteur avant, il n'aurait plus le droit de l'être ? ». A l'intérieur, les spectateurs ont accueilli à bras ouvert Bertrand Cantat qui n'a pas manqué de dire tout haut ce qu'il pense. S'il est au coeur d'une énorme polémique depuis le début de sa tournée (L'Obs titre cette semaine "Cantat a-t-il le droit de chanter ?"), le chanteur ne s'était jamais encore exprimé directement, mais ce fût le cas hier soir avec quelques phrases chocs.

Dès les premières minutes, l'ex-Noir Désir n'a pas mâché ses mots :« Excusez-nous d'être pris en otages comme vous l'êtes. Merci d'être là, malgré toutes les intimidations, toutes les censures, toute la saloperie depuis octobre.... » a-t-il lancé avant de s'attaquer directement aux journalistes : « Vous avez quelque chose contre moi. Si certains sont en train de jubiler, il y a aucune limite à quel point je vous emmerde ». Sous les vivats de la foule, Cantat a scandé à plusieurs reprises « Bolloré, je t'emmerde » ! L'homme d'affaire, propriétaire de l'Olympia, a dû apprécier. Un discours bien évidemment salué par le public que Cantat décrit comme ses « amis » mais qui ne devrait pas pour autant éteindre la polémique. Bertrand Cantat a encore plusieurs concerts de prévus cette semaine avant deux dates en décembre à Pau et Floirac.

Regardez le discours de Bertrand Cantat au Zénith :
Théau Berthelot
Toute l'actualité de Bertrand Cantat sur sa page Facebook officielle.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?
  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP