Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nouveauté à écouter > Actualité de Alain Souchon > "Un terrain en pente" : Alain Souchon dévoile un inédit sur France Inter (VIDÉO)
Nouveauté à écouter
mercredi 04 septembre 2019 17:34

"Un terrain en pente" : Alain Souchon dévoile un inédit sur France Inter (VIDÉO)

Quelques jours après "Presque" et Âme fifties", Alain Souchon dévoile l'inédit "Un terrain en pente", lors de l'émission de France Inter "Boomerang". Un titre qui permet au chanteur d'évoquer tout ce que l'on peut voir d'une ville depuis une colline. Ecoutez !
Crédits photo : Bestimage
C'est l'un des événements musicaux de la rentrée. Onze ans après son dernier album de chansons originales, Alain Souchon publiera le 18 octobre le disque "Âme fifties". « A chaque fois c'est un challenge, on se dit "pourvu que ça intéresse les gens, que ce ne soit pas complètement idiot. ce que je fais". On est toujours un petit peu anxieux puisque notre métier, c'est d'amuser les gens quand même » a déclaré le chanteur de 75 ans dans une interview accordée à RTL. Défendu par le double single "Âme fifties" et "Presque", le nouvel album d'Alain Souchon se dévoile un peu plus désormais. Invité de l'émission d'Augustin Trapenard "Boomerang", l'artiste a profité de la "Carte blanche" laissée à chaque guest pour dévoiler un inédit : "Un terrain en pente".

"Moi et mon ennui, on va tous deux là-haut"


Le morceau fait partie des quelques chansons à la légère connotation sociale de l'album "Âme fifties". Sur la première radio de France, le chanteur expliquait l'origine de ce titre : « Je fais comme si j'étais monté sur une colline d'une ville autour de Paris, quand on monte à Montmartre ou à Suresnes, on voit tout Paris. J'imaginais que je montais là le soir et que je voyais la ville et tout ce qui peut se passer dans une ville (...) et tout le pays ». « Un terrain en pente, au-dessus de la ville / Des vieux matelas, des plantes et des bidons d'huile / Je monte là-haut m'asseoir / Quand la ville s'allume / Je regarde le soir et je fume » chante un Alain Souchon qui se voit en promeneur solitaire, grimpant une colline qui surplombe la capitale et ses habitants aux histoires particulières : « Moi et mon ennui, on va tous deux là-haut / On attend la nuit, on voit tout là-haut ». Un très beau texte dans lequel il décrit les différentes classes sociales qu'il observe, comme pour en figer l'image. Il évoque même le sort des SDF ou des migrants au détour d'une phrase : « Au bord du canal, il y a des campeurs / Des gens qui leur parlent et qui ont peur / Un monsieur de dos, à la découverte / De l'eldorado dans une poubelle verte ». Un inédit touchant que le public pourra donc retrouver en version studio dès le 18 octobre !

Découvrez "Un terrain en pente" d'Alain Souchon :
Théau BERTHELOT
Pour en savoir plus, visitez alainsouchon.net et la page Facebook d'Alain Souchon.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?
  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP