Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Daniel Guichard > "Les politiques qu'on a, c'est une honte" : Daniel Guichard pousse un gros coup de gueule
mardi 24 janvier 2023 11:59

"Les politiques qu'on a, c'est une honte" : Daniel Guichard pousse un gros coup de gueule

Par Julien GONCALVES | Rédacteur en chef
En colère, Daniel Guichard vient de pousser un coup de gueule contre le gouvernement et la gestion de la crise Covid, notamment sur les soignants non vaccinés qui ont été renvoyés : "Les politiques qu'on a, c'est une honte. Les soignants on en a eu besoin, franchement c'est honteux".
Crédits photo : Bestimage
A 74 ans, Daniel Guichard est bien décidé à faire entendre sa voix. En pleine promotion de sa tournée "Si c'était à refaire" qui démarrera le 27 janvier, le chanteur de "Mon vieux" semble très en colère face à la situation actuelle. Dans "Touche pas à mon poste", l'artiste avait déjà poussé un coup de gueule contre le gouvernement à cause de la hausse des tarifs de l'électricité, qui mettait à mal les Français et notamment les boulangers. « Si je peux me permettre, ce sont des procédés de voyous. Quand on ira au fond des choses, on s'apercevra que tout ça ce sont des belles intentions mais qu'il y a plein de choses qui auraient pu ne jamais être » avait-il lancé, s'en prenant alors aux fournisseurs d'électricité : « La majorité de ces gens ne sont que des facturiers, c'est à dire qu'ils ne font rien, ils ne produisent rien, ils reçoivent, ils refacturent et ils escroquent. Ce sont des voyous ! ».

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"C'est une honte ce qu'on a fait aux soignants"


Aujourd'hui, Daniel Guichard est encore vent debout, cette fois contre les décisions gouvernementales durant la crise sanitaire liée au Covid-19. « Je vais le dire et je vais le redire, c'est une honte ce qu'on a fait aux soignants qui ne voulaient pas avoir une piqûre parce qu'ils avaient des doutes. C'est une honte qu'on demande aux infirmières, des soignantes, qui ont le COVID d'aller travailler quand même : "Venez quand même on vous mettra avec les malades". C'est une honte d'avoir fait venir des pompiers européens alors qu'il y a des milliers de pompiers qui ont été suspendus » a expliqué le chanteur sur France Bleu, outré que les soignants non vaccinés n'aient toujours pas été réintégrés dans les services : « Quand on était à 20 heures avec les casseroles à faire "Bravo, bravo, merci, merci, vous risquez votre peau pour nous soigner". Personne n'a levé... Enfin si, je ne vais pas dire personne, il y a beaucoup de gens qui se sont élevés en disant : "Vous n'avez pas le droit de mettre ces gens à pied, de ne pas leur donner de salaire". Ils ne peuvent même pas être au chômage ».



A LIRE : Daniel Guichard tacle les télé-crochets qui peuvent "briser les gens"

Pour lui, « c'est une honte » : « Les politiques qu'on a, c'est une honte. Les gens qui n'ont rien dit, c'est une honte. Les soignants on en a eu besoin, franchement c'est honteux ». Rappelant que « la France est le dernier pays du monde à ne pas avoir réintégrer les soignants », Daniel Guichard estime que ces décisions du gouvernement ont eu un impact dangereux sur la vie de nombreuses familles : « Le nombre de femmes infirmières qui élèvent seules des enfants, il n'y en a pas une, il y en a beaucoup. Elles se démerdent comment ? ». Le chanteur constate également que « tout le monde craque » dans le corps médical et selon lui, le gouvernement « n'en a rien à faire ».

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter