Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Billy Crawford > Billy Crawford en interview : "La première culotte que j'ai reçue, c'était en France"
vendredi 30 septembre 2022 14:20

Billy Crawford en interview : "La première culotte que j'ai reçue, c'était en France"

Par Julien GONCALVES | Rédacteur en chef
De retour en France, Billy Crawford est l'un des candidats phares de la nouvelle saison de "Danse avec les stars". En interview sur Purecharts, il se confie sur ce challenge, le succès de l'époque "Trackin", ses nouvelles chansons ou encore sa relation avec Lorie.
Crédits photo : Laurent Vu - TF1
Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Pourquoi participer à "Danse avec les stars" cette année en particulier ?
Et pourquoi pas ? J'ai 40 ans et j'ai voulu mettre un peu de piment dans ma vie, parce que même si je sais danser, je n'ai jamais fait de danses de salon. Je n'ai jamais fait aucune compétition dans ma vie et c'est une nouvelle expérience, je n'ai jamais fait ça. Donc c'est un challenge de ouf que je suis en train de faire là !

Vous aviez déjà été contacté par la production ?
Oui, en fait, on a commencé à en parler en 2019 mais finalement ça ne s'est pas fait car il y a eu le Covid, et ça a arrêté vraiment tout le monde. On en a reparlé l'année dernière, j'ai passé le casting pour cette saison, et deux-trois mois après, la production a appelé mon manager pour lui dire que c'était bon. J'étais toujours motivé donc me voilà en direct tous les vendredi soirs !

« Je suis en train d'enregistrer des nouvelles chansons »
Vous qui êtes animateur aux Philippines, ça vous fait quoi de passer de l'autre côté et de devenir candidat ?
Ah ça change tout ! Avant, je parlais avec les candidats, maintenant c'est moi le candidat ! Ça change vraiment tout. Pour la première fois, j'ai peur. (Rires) Quand je suis animateur, je suis dans mon élément, je n'ai pas du tout le trac, je n'ai pas de pression. Là, c'est tout le contraire !

Au-delà du challenge, l'objectif c'est aussi de relancer votre carrière en France ?
Oui, bien sûr. Et ce n'est pas juste en France. Je suis en train d'enregistrer des nouvelles chansons. J'en ai trois déjà que j'ai faites aux Etats-Unis et aux Philippines. J'ai recommencé la musique, après avoir sorti deux albums rien qu'aux Philippines, mais là c'est le moment de sortir des choses en France, mais aussi en Europe, comme en Angleterre ou aux Pays-Bas. Je suis prêt à revenir. Je suis vraiment reconnaissant du succès que j'ai eu en France, et je vais tout faire pour que ça continue.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Un album arrive l'année prochaine ?
Oui, j'aimerais bien ! J'espère que je vais déjà sortir un single pendant que je suis sur "Danse avec les stars". J'ai vraiment hâte, j'aime vraiment beaucoup le public français. Musicalement, ce sera un peu différent d'avant, j'ai grandi, j'ai 40 ans donc forcément c'est plus adulte. Mais j'ai encore du swag, avec des choses pour danser, c'est ce que je suis aussi !

« Je veux travailler avec Tayc »
Vous aimeriez travailler avec des producteurs ou des artistes français ?
On va commencer à regarder ça mais je laisse mon manager contacter les gens, moi je n'ai pas du tout le temps avec les entraînements de "Danse avec les stars". (Rires) Mais il y a beaucoup d'artistes en France avec qui j'ai envie de travailler. Il y a beaucoup de choses à faire.

Vous avez déjà des noms en tête ?
Je veux faire des choses avec Tayc, j'aime beaucoup ce qu'il fait. J'aimerais bien aussi faire des sons avec Stéphane (Legar, ndlr), qui est avec moi sur "Danse avec les stars". Et il y en a beaucoup d'autres, vraiment !

« J'ai vraiment voulu arrêter car c'était trop »
Comment avez-vous vécu le succès après le tube "Trackin'", ça n'a pas été trop ? Vous étiez super jeune !
Oui j'étais super jeune à l'époque. Je ne me rendais pas compte de tout ce qu'il se passait parce que je ne faisais que travailler, travailler, travailler. Après j'ai vraiment voulu arrêter car c'était trop, et j'ai continué ma carrière aux Philippines en tant qu'animateur. Ça m'a donné beaucoup de confiance. Mais je n'ai jamais oublié le public français.

C'est quoi votre meilleur souvenir de l'époque ?
Le public français. C'était dingue, les gens sont fous ici, les fans criaient tellement fort ! La première fois qu'on m'a lancé une culotte sur scène, c'était en France ! (Rires) Je n'ai jamais pu oublier ça ! C'était un truc de fou ce qu'il se passait.



Et ça vous agace qu'on vous parle tout le temps de Lorie en France ?
Non, pas du tout ! Elle m'a félicité à la naissance de mon fils, et je lui ai aussi envoyé un message quand elle est devenue maman. Après, on a chacun notre vie maintenant, beaucoup de temps a passé.

Dans une interview avec Lorie l'an dernier, elle me disait qu'elle avait très mal vécu votre relation à cause des paparazzi...
Ah ça oui ! A l'époque, c'était tellement dur à vivre parce que quand tu sors de chez toi, tu vois plein de paparazzi, et, comme on travaillait beaucoup, on n'avait pas vraiment de temps pour nous. Tu mets un pied dehors et tu es déjà au travail en fait. C'était vraiment bizarre cette période. Mais aujourd'hui, ça s'est calmé, heureusement ! Et puis avec l'arrivée des réseaux sociaux, ça a aussi beaucoup calmé les paparazzi. Les artistes en montrent plus, il y a moins de choses à cacher donc moins de choses à voler.

« J'espère que je vais gagner »
Il y a plein d'internautes qui ont dit que c'était déjà plié et que vous alliez gagner "Danse avec les stars", vu votre niveau et vos performances acclamées. Vous en pensez quoi ?
Alors là, pas du tout, c'est pas vrai ! C'est super que les gens pensent ça, je les remercie, mais il ne faut pas croire que tout est fait. Il y a beaucoup de candidats très forts aussi, donc moi je ne fais qu'une chose : bosser, bosser, bosser. Et j'ai la chance d'être avec Fauve, qui est à un niveau tellement haut. Je lui fais confiance, elle me dit quoi faire et je fais ! (Rires)

Quels sont vos plus grands concurrents ?
Il y a Carla et Stéphane qui sont très forts. Et puis il ne faut pas croire que tout est en place, il y a des candidats qui sont bons et qui peuvent vraiment s'améliorer au fil des semaines et devenir redoutables. Donc on va voir !

Vous pouvez gagner ?
Je pense que je peux aller loin. Et j'espère que je vais gagner. (Rires)

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter