Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Eurovision : Claudio Capéo, Kendji... Ces artistes ont refusé de représenter la France
Spécial Eurovision
samedi 12 mai 2018 13:50

Eurovision : Claudio Capéo, Kendji... Ces artistes ont refusé de représenter la France

Cette année, le 63ème concours Eurovision de la chanson se déroule à Lisbonne et c'est le duo Madame Monsieur qui est choisi pour représenter la France avec "Mercy" ! Mais d'autres artistes ont préféré refuser de participer pour des raisons de planning ou d'image, comme Marina Kaye, Claudio Capéo ou Kendji.
Crédits photo : Montage Pure Charts

Marina Kaye


Révélée dans "La France a un Incroyable Talent", Marina Kaye a cartonné en 2015 avec l'album "Fearless", emmené par le tube "Homeless". Un succès surprise qui a fait d'elle l'une des révélations du paysage musical actuel. Une trajectoire qui a plu au comité français de l'Eurovision qui est venu frapper à sa porte pour lui demander de représenter la France. Mais Marina Kaye a préféré refuser, comme elle l'a expliqué dans une interview sur Pure Charts : « Aujourd'hui, l'Eurovision, c'est un concours qui peut servir ou bien desservir. Alors qu'à l'époque, j'ai l'impression que ça pouvait bien servir. Là, j'ai l'impression que c'est tout ou rien. Et puis, je ne me sentirais pas de partir dans un truc comme ça ». Les chansons de Marina Kaye, entre leurs mélodies puissantes et les textes en anglais, pourraient pourtant faire sensation à l'Eurovision.



Slimane


En 2017, le nom de Slimane commençait à circuler pour l'Eurovision, l'information devenait alors une rumeur sérieuse et persistante. Le grand vainqueur de la cinquième saison de "The Voice" a fait un temps parti des grands favoris pour représenter la France. Mais son manager a annoncé officiellement que Slimane ne pourrait pas participer en raison d'un « emploi du temps surchargé ». Edoardo Grassi, le chef de la délégation française à l'Eurovision, avait en effet avoué avoir fait appel à Slimane dans une interview sur Pure Charts : « Je l'avais contacté mais il n'était pas prêt en sortie de "The Voice". Il ne voulait pas, à juste titre peut-être, coller le même schéma qu'Amir : le garçon qui sort de "The Voice" et qui fait l'Eurovision ». Aujourd'hui, le chanteur de "Viens on s'aime" ne semble pas contre l'idée. « Je ne sais pas de quoi demain sera fait. Peut-être que si on me le propose je dirais oui parce que j'en aurais envie » expliquait-il récemment.


Tal


Dans la même interview, le chef de la délégation française à l'Eurovision, Edoardo Grassi, annonçait aussi avoir approché d'autres grands noms de chanson pour défendre les couleurs tricolores. Parmi eux ? Tal. « On en a parlé longuement mais c'était compliqué car elle part en tournée dans toute la France. C'est peut-être trop tôt. Je ne me suis pas senti en mesure de pouvoir prendre la responsabilité d'envoyer un artiste confirmé » confiait-il l'an dernier. Alors que la chanteuse vient de dévoiler "Mondial", l'hymne français fédérateur pour la Coupe du Monde 2018, Tal pourrait être en bonne position pour continuer sur sa lignée de l'édition 2019. A moins qu'elle ne parte en tournée au même moment pour défendre son prochain album "Un peu de rêve" prévu pour le 8 juin !


Claudio Capéo


Décidément, les artistes sortis de "The Voice" ont la côte pour l'Eurovision ! Depuis son passage dans l'émission, le chanteur alsacien a enchaîné une tournée des Zéniths et un album éponyme qui dépasse les 550.000 ventes grâce au tube "Un homme debout". Ce succès n'a pas échappé à la délégation française qui a fait appel à lui en 2017 : « Claudio Capéo, ce serait génial. J'avais demandé à son producteur cette année s'ils étaient intéressés. Pareil, je pense que c'était trop tôt tout de suite après "The Voice". Il aurait la prestance, ce côté français, pour porter ce projet. Une chanson de gagnant doit posséder un bon ADN du pays duquel il vient » a expliqué Edoardo Grassi. Mais le principal intéressé a préféré décliner : « J'ai trouvé ça beaucoup trop dangereux. Je suis trop un flippé de nature pour faire ce genre de choses. Je me disais que si je me plantais, j'allais m'en prendre plein la gueule. Je n'avais pas envie de décevoir. J'ai bien vu Alma, tout le boulot qu'elle a eu derrière. Déjà qu'on n'arrête pas une seconde, je ne sais pas comment j'aurais pu faire. Je crois même que je n'aurais pas pu le faire » avouait-il dans 20 Minutes.


Christophe Willem


Membre du jury dans la première édition de "Destination Eurovision", Christophe Willem vient de participer à la conférence de presse de l'Eurovision 2018 puisqu'il commentera les demi-finales et la grande finale sur France 2. Selon lui, Alma et Amir ont « totalement » dépoussiérés le programme. Il a déclaré dans Télé Loisirs vouloir depuis des années participer au concours mais à une seule condition : que David Guetta produise le titre ! « Mon challenge était : "D'accord mais vous demandez à David Guetta de faire un titre et moi, je chante sur le titre". Sur scène, on ne peut pas être trop donc j'avais dit que David Guetta mixerait et moi, je serai en train de chanter. Ils ont demandé, je crois mais ça ne s'est pas fait. Mais moi, c'était mes conditions ». Il ne ferme d'ailleurs pas la porte aujourd'hui à une nouvelle tentative !


Kendji


Avec à son actif la deuxième meilleure vente de disque de la décennie (1,3 million d'exemplaires écoulés de son premier album) derrière Stromae, Kendji Girac a un potentiel énorme pour participer à l'Eurovision... et peut-être gagner le concours. En 2016, alors en pleine tournée, tous les yeux se tournent vers l'interprète de "Maria Maria" afin d'avoir une chance de l'emporter. Mais le principal intéressé ne se montre pas très motivé par l'idée : « Je ne me suis jamais posé la question à vrai dire. Et avec ma rentrée qui va déjà être très chargée, j'avoue que je ne saurais pas répondre à ce genre de sollicitations ». Suite à cette déclaration, LCI avait titré avec humour « C'est foutu pour la France en 2016 ! ». Pourtant, l'avenr leur a donné tort et, grâce au "J'ai cherché" d'Amir, la France a terminé avec une très belle 6ème place et un record historique de points !


Mika


Alors que la France peinait à s'imposer à l'Eurovision depuis des années, la délégation française a parfois voulu tenter une expérience : prendre une véritable star confirmée pour espérer briller au concours. En 2009, avec Patricia Kaas à Moscou, c'était quasiment joué d'avance, au vu de la popularité internationale de la chanteuse de "Mademoiselle chante le blues". Mais la France finira à la 8ème place. Et si on demandait à MIKA, armé de ses chansons pop et de sa renommée internationale, de défendre le drapeau tricolore prochainement ? Très dur avec le concours, le chanteur et coach de "The Voice" refuse catégoriquement. Au micro de RTL, il ne mâchait pas ses mots : « La plupart des chansons qui sont à l'Eurovision font honte. C'est de la merde ! Je pense que ça fait partie du jeu, de faire des chansons qui sont terribles. Les Anglais m'ont déjà demandé quatre fois et j'ai dit non ». Peu de chances pour qu'il change d'avis !
Théau Berthelot

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP